Metro News Paris n°2245 2 jui 2012
Metro News Paris n°2245 2 jui 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2245 de 2 jui 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : UMP : la guerre des trois

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
lundi 2 juillet 2012 10 votre région www.metrofrance.com Météo Vos contacts paris orléans tours 13° 10° 10° 23° 23° 22° reims amiens rouen 9° 10° 10° 23° 21° 20° se déplacer RER C : A partir de ce soir 22 heures et toutes les nuits jusqu’à vendredi, des travaux de maintenance des voies, réalisés entre Ermont-Eaubonne et Pontoise, modifieront la circulation des trains sur l’axe Paris-Ermont-Montigny-Pontoise. La desserte des derniers trains sera modifiée entre Ermont-Eaubonne et Pontoise dans les deux sens. Des bus de substitution seront mis en place sur cette relation. Plus d’infos : www.transilien.com rédaction : Pierre Chausse pierre.chausse@publications-metro.fr Publicité : Stéphane Naouri stephane.naouri@publications-metro.fr la mairie de Paris va devoir trouver un autre nom pour son service autolib’. PRM/SIPA Autolib’rebaptisé ? Transport C’était trop beau pour la Ville de Paris. Dans la foulée de Vélib’, la mairie avait déposé en 2008 la marque Autolib’pour désigner le service de location de voitures électriques qu’elle souhaitait lancer. Un choix qui avait tout de suite irrité la société Europcar qui jugeait le terme trop proche d’AutoLiberté, une formule d’abonnement qu’elle propose depuis 2001. Sept mois après le lancement du service, en décembre 2011, la cour d’appel de Paris vient de donner raison à l’entreprise en interdisant à la Ville d’utiliser la marque Autolib’. D’ici à un mois, le terme doit donc disparaître du paysage parisien, même si la mairie a annoncé qu’elle allait « examiner toutes les procédures d’urgence possibles ». Un jugement qui risque de peser déposer une marque, tout un art sur le budget municipal puisque le groupe Bolloré, qui exploite Autolib’, a indiqué que c’était « contractuellement » à la Ville de Paris de financer le changement de nom. Sauf astuce juridique, 1 800 véhicules et 700 stations devront donc être rebaptisés d’ici à la fin du mois. Le groupe Bolloré ne semble pourtant pas inquiet et affirme que son service « est d’ores et déjà un très grand succès technologique et commercial », avec 24 000 abonnés. Convaincue de son bon droit, la Ville de Paris a décidé de se pourvoir en cassation pour récupérer la marque au plus vite. Mais dans tous les cas, Europcar peut se frotter les mains après s’être offert un bon coup de publicité à peu de frais. §Julien Marival Lorsqu’une entreprise lance une nouvelle marque, elle doit s’assurer que le terme n’a pas été déposé à l’Institut national de la propriété intellectuelle. Mais il peut toujours y avoir un risque de confusion avec des noms déjà existants. Le Figaro a récemment demandé à une institutrice de changer le nom de son blog qu’elle avait baptisé « La classe de Madame Figaro ». Mais le quotidien a fait marche arrière, l’enseignante s’appelant vraiment madame Figaro... Scandale sexuel à la RATP : affaire classée mais relancée Justice La RATP n’est peut-être pas sortie de l’ère du soupçon. Au lendemain du classement sans suite par le parquet de Paris de l’enquête préliminaire sur les accusations de scandale sexuel au sein de la régie, un syndicat a annoncé samedi son intention de saisir un juge d’instruction sur le volet « trafic d’influence et corruption » de l’affaire. Le syndicat SAT-RATP dénonce le fait que plusieurs personnes qui auraient pu apporter des témoignages importants n’ont pas été entendues par la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), qui avait ouvert une enquête le 30 août dernier. Accusation nominative L’affaire avait commencé en juin 2011 quand le PDG de la RATP, Pierre Mongin, avait reçu une lettre anonyme qui laissait entendre que certains salariés avaient dû se livrer à des prestations sexuelles en contrepartie d’un avancement, ou que des « soirées » étaient organisées dans des locaux de l’entreprise. Le « corbeau » mettait particulièrement en cause un ancien responsable de l’Unsa surnommé le Roi. C’est cette accusation nominative qui aurait d’ailleurs conduit le parquet à classer l’enquête sur les scandales sexuels présumés, selon l’avocat de SAT-RATP. « Je crois que le parquet considère à tort que cette affaire s’inscrit dans le cadre d’un règlement de comptes intersyndical pour mettre à terre l’Unsa », a déclaré maître Philippe Verdier. Le syndicat devrait déposer sa plainte en début de semaine, dans l’espoir de relancer les investigations. §J. M.
lundi 2 juillet 2012 www.metrofrance.com votre région Basket-Ball COLLOT/SIPA Le Quai 54 enflamme le Champ-de-Mars Les amateurs de streetball se sont donné rendez-vous ce week-end au Champ-de-Mars pour la 10 e édition du tournoi du Quai 54. Des équipes composées d’amateurs et de professionnels, venues de France, des Etats-Unis, du Japon ou encore d’Allemagne, se sont affrontées pendant deux jours, l'ensemble étant animé par l'humoriste Thomas N’Gijol. Nicolas Batum, Ronny Turiaf et Yakhouba Diawara, joueurs de l’équipe de France, se sont par ailleurs invités en tant que spectateurs de l'événement.§ EN BREF Val-de-Marne Un homme est décédé samedi soir lors d’une altercation au Kremlin-Bicêtre. Vers 21 h 30, une bagarre a éclaté entre deux hommes après un différend de voisinage. Selon les premiers éléments de l’enquête, le premier a frappé le second au niveau de la tête. Ce dernier a succombé à ses blessures. L’auteur présumé des coups a été interpellé après les faits et mis en garde à vue. Oise L’enquête sur la mort d’un adolescent de 15 ans a été rouverte par un juge d’instruction de Senlis. Il était décédé après une course à pied lors de laquelle il avait consommé une forte dose de boisson énergisante. C’est l’avocat de la famille de la victime qui a révélé cette information le week-end dernier. Abbeville La lycéenne qui avait chuté de 15 mètres vendredi est sortie du coma samedi matin. Hospitalisée 11 au centre d’Amiens-Nord, elle souffre d’un traumatisme crânien, d’une vertèbre et d’un poignet cassés ainsi que d’une côte fêlée. Il s’agirait d’une chute accidentelle. Christophe Girard deviendra maire du IV e arrondissement aujourd’hui. BALTEL/SIPA Paris Christophe Girard doit devenir aujourd’hui maire du IV e arrondissement. L’actuel adjoint à la culture à la mairie de Paris sera désigné lors du conseil municipal. La précédente édile, Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, a en effet remis sa démission le 22 juin dernier.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :