Metro News Paris n°2242 27 jun 2012
Metro News Paris n°2242 27 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2242 de 27 jun 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : L'Assemblée change de visages

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
mercredi 27 juin 2012 6 ACTU FRANCE www.metrofrance.com EN BREF Justice Trente ans de prison pour les parents de Marina. Ils ont été condamnés hier par la cour d’assises de la Sarthe, qui a évoqué dans ses motifs « traitements cruels et inhumains » infligés à la petite fille. Marina était morte à 8 ans à l’été 2009 à la suite de maltraitances répétées. Travail Coup de pouce limité au smic. Le gouvernement a décidé hier d’une augmentation de 0,6%. Le salaire minimum progressera donc au total, au 1 er juillet, de 2%, dont 1,4% au titre de l’inflation. La CGT et FO ont exprimé leur « déception » et leur « insatisfaction », tandis que le Medef s’est dit rassuré. ENTENDU SUR Bruno le MAire (uMP), député, ancien ministre de l’Agriculture « Le droit d’inventaire, pour le moment on oublie. Nous avons un devoir d’opposition beaucoup plus qu’un devoir d’inventaire. » AUJOURD’HUI, L’INVITÉ DE JULIEN ARNAUD est Olivier falorni, député de Charente- Maritime (DVG). a 7h45 sur LCI. Fait divers Un ado meurt en inhalant le gaz d’un déodorant. Un jeune de 15 ans est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, à Brest, après avoir volontairement inhalé le gaz d’un propulseur pour ses effets étourdissants, a-t-on appris hier. Retraites Les changements rapporteront plus qu’ils ne coûteront. Le retour de la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler avant 20 ans devrait engendrer un surcoût de 448 millions d’euros en 2013. Mais il s’accompagne d’une hausse des cotisations qui va rapporter 1 050 milliard d’euros. Sondage Popularité record pour Jean- Marc Ayrault. Le Premier ministre recueille 79% d’opinions positives, selon un sondage BVA/Orange- L’Express-France Inter publié hier. La mystérieuse noyade d’Andy et Erane Drame Une immense émotion teintée d’incompréhension. Eysines (Gironde) était sous le choc hier matin, après la découverte des corps sans vie d’Andy et d’Erane, disparus samedi. Les premiers examens d’autopsie réalisés hier après-midi confirment que « les causes de la mort des deux enfants sont consécutives à une noyade », a indiqué le parquet hier soir. Le décès des deux cousins de 7 ans aurait eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Leurs corps ne laissent pas apparaître de traces de violences. Le lieu de la découverte des corps interpelle. Cette piscine, entourée d’un grillage de 1,30m, est située à l’arrière de la propriété d’où ils avaient disparu. A quelques mètres des tables qu’occupaient les convives participant à la réunion de famille. La famille auditionnée « Si l’on en croit les déclarations des personnes interrogées, plus de la moitié des invités avaient cette piscine dans leur champ de Des policiers quittent la propriété où les corps des deux enfants ont été découverts, hier. afp vision », souligne un responsable de police joint hier. « Je ne peux pas imaginer que la piscine n’ait pas été sondée », s’est étonnée Christine Bost, maire de la commune. Tandis que l’oncle des deux victimes assurait l’avoir fait « dans la journée de dimanche ». Les membres de la famille présents samedi, ainsi que la dizaine de policiers qui ont transité aux abords de la piscine, ont été auditionnés par la police judiciaire, saisie hier de l’enquête. Trois personnes, proches de la famille, auraient été placées en garde à vue à des fins d’audition. « Soit il s’agit d’un immense raté, soit les corps ont été déplacés, poursuit ce même responsable. Il est étonnant que les chiens pisteurs aient identifié des traces des enfants à plusieurs centaines de mètres de la maison avant qu’on ne retrouve leurs corps dans le jardin où avait lieu la fête. » §ADrien cADorel Le procès de l’amiante relancé en cassation Justice « C’est une très bonne nouvelle pour les victimes de l’amiante », selon l’avocat M e Michel Ledoux. La Cour de cassation a invalidé hier l’annulation des mises en examen dans l’enquête sur la mort d’anciens salariés du groupe d’amiante Eternit. En décembre 2011, la chambre d’instruction de la cour d’appel avait porté un coup d’arrêt au dossier. Elle avait annulé six mises en examen de dirigeants d’Eternit, pour « homicides et blessures involontaires », au motif qu’elles ne reposaient pas sur des textes suffisamment précis. Ils étaient poursuivis pour avoir « involontairement causé la mort de 23 salariés « Je ne peux pas imaginer que la piscine n’ait pas été sondée. » christine Bost, maire d’Eysines. une manifestation de victimes de l’amiante, en 2009. afp et occasionné des blessures involontaires à 10 salariés. » « Le dossier va repartir, et en espérant que l’instruction soit close rapidement, on pourra avoir un autre procès, comme en Italie », espère Michel Ledoux. En février dernier, le tribunal de Turin a en effet condamné à seize ans de prison deux dirigeants d’Eternit. « Les textes français ne permettent pas une sanction aussi lourde », nuance toutefois l’avocat. « Manque de volonté politique » En France, le procès de l’amiante est en cours depuis maintenant seize ans. « Il y a un vrai manque de moyens et de volonté politique pour accélérer les procédures », analyse Arnaud de Broca, secrétaire général de la Fédération nationale des accidentés du travail et des handicapés (Fnath). « Des centaines de milliers de décès auraient pu être évités si on n’avait pas attendu si longtemps avant d’interdire l’amiante, en 1996. » §Anne-Aël DurAnD
mercredi 27 juin 2012 www.metrofrance.com ACTU FRANCE le ministre de l’Education, hier, à Asnières-sur-Seine. AFP Secondaire : Peillon fait un premier geste Education C’était une promesse de campagne de François Hollande : l’augmentation du nombre d’enseignants sera effective dès la rentrée prochaine. Après les 1000 postes déjà dévoilés pour le primaire, le ministre de l’Education, Vincent Peillon, a annoncé hier 355 recrutements dans le secondaire. Parmi eux : 75 conseillers principaux d’éducation (CPE), ainsi que 280 professeurs supplémentaires. Interrogé sur une information du Monde qui évoque la création de 6 000 postes pour septembre, le ministre a précisé : « Si nous pouvons faire 6 000, nous essaierons de le faire », tout en soulignant que ce n’était « pas encore arbitré ». « Pas à la hauteur des besoins » « C’est un premier pas encourageant », réagit pour Metro le secrétaire général du syndicat enseignant Unsa, Christian Chevalier. Il estime cependant que « nous sommes encore loin des 15 000 postes par an promis ». Quant aux 6 000 postes évoqués, il ne se fait pas d’illusion : « Il ne s’agira pas d’en créer 6 000, mais EXPRESS « Nous sommes encore loin des 15 000 postes par an promis. » ChRiSTiAn ChEvAliER, secrétaire de l’Unsa juste de reconduire les contrats de ceux qui devaient partir en septembre. » Une référence aux suppressions de postes prévues par le précédent gouvernement pour la rentrée 2012, au nombre de « 14 000 », selon le ministre de l’Education. Pour le syndicaliste, les créations de postes annoncées sont une mesure « d’urgence, mais absolument nécessaire ». Vincent Peillon, lui, reconnaît que « 280 postes de professeur, ce n’est pas à la hauteur des besoins ». « Mais c’est ce qu’il est possible et raisonnable de faire pour le moment », a-t-il affirmé, avant de promettre d’autres annonces pour le 4 juillet, date du prochain Conseil des ministres. Parmi elles : le recrutement d’auxiliaires de vie scolaire individuels et d’assistants d’éducation, ainsi qu’« une solution » pour les contrats uniques d’insertion, qui arrivent à échéance cet été. §JuliE MEndEl PS. Le bureau national du parti a décidé hier de maintenir son université d’été à La Rochelle fin août, malgré l’humiliante défaite de Ségolène Royal aux législatives dans cette ville.§Tabac. Le gouvernement a confirmé hier une augmentation en septembre d’environ 6% du prix du tabac. Ce qui représente de 30 à 40 centimes supplémentaires par paquet de cigarettes. 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :