Metro News Paris n°2241 26 jun 2012
Metro News Paris n°2241 26 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2241 de 26 jun 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : De la rigueur, mais de gauche

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
mardi 26 juin 2012 6 ACTU FRANCE www.metrofrance.com les deux cousins disparus, Andy (à gauche) et erane (à droite). AFP PHOTO/HO Andy et Erane introuvables Gironde La petite commune d’Eysines (Gironde) retient toujours son souffle. Quatre jours après leur disparition de la maison qui accueillait une fête familiale à laquelle ils participaient, Andy et Erane demeurent introuvables. Gendarmes, policiers et secouristes ont repris hier matin les recherches dans un rayon de deux kilomètres autour de la demeure familiale, et plus précisément dans un bois adjacent. « Entre 200 et 215 personnes sont totalement mobilisées pour ces recherches », assurait hier un responsable militaire, ajoutant que « plusieurs habitants de la commune ont proposé leur aide ». Malgré un imposant dispositif humain, aucun élément nouveau lié à la disparition des deux cousins n’a été découvert par les enquêteurs. « C’est une véritable angoisse pour les familles et pour l’ensemble de la ville », explique Christine Bost, maire d’Eysines. Des anciens condamnés entendus Alors que Jean-Paul Faivre, directeur départemental adjoint de la sécurité publique, rappelle que « plus le temps passe, plus l’inquiétude grandit », plusieurs policiers redoutent le tournant « criminel » de cette disparition. D’après le préfet délégué pour la défense et la sécurité, Hubert Weigel, les enfants auraient manifesté l’envie de se baigner peu avant leur disparition. « Si les deux enfants s’étaient simplement égarés, on les aurait retrouvés depuis », estime un responsable policier local, confirmant que trois chiens pisteurs avaient détecté leur passage aux abords d’une pharmacie, située à la sortie du bois, rue Pierre-Gauthier. Un emballage de bonbons appartenant aux enfants a d’ailleurs été découvert dans un sous-bois. « Peut-être qu’un plan Alerte enlèvement aurait été utile, poursuit la même source, mais le déclenchement de celui-ci répond à des critères bien précis. » Selon les règles édictées par la chancellerie, seul un enlèvement avéré – et non une simple disparition – permet sa mise en place. Selon nos informations, 4 habitants de la région – déjà mis en cause par le passé dans des affaires d’atteintes sexuelles – ont été auditionnés par les enquêteurs, sans succès. « Il est clair que le temps joue contre nous », déplore ce même responsable policier, qui ajoute que le dispositif de recherche « va s’élargir au cours des prochaines heures ». §Adrien CAdorel eXPreSS Parlement. Le député socialiste Claude Bartolone devrait être élu président de l’Assemblée nationale aujourd’hui.§Politique. Le sénateur UMP Jean-Pierre Raffarin a affiché hier son soutien à Jean-François Copé dans sa course à la présidence de l’UMP.§Social. Les prud’hommes de Compiègne ont renvoyé hier leur décision concernant les anciens salariés de l’usine Continental.
mardi 26 juin 2012 www.metrofrance.com ACTU FRANCE Jugés pour une soirée Facebook Justice La réalité dépasse parfois la fiction. C’est à ce vieil adage qu’ont été confrontés Allan Brooks et Alexandre Fleury, poursuivis hier devant le tribunal correctionnel de Draguignan, pour avoir organisé en mai dernier une soirée dans une villa varoise. Suivant le scénario du film Projet X (sorti sur les écrans français à la mijuin,ndlr), les deux adolescents avaient lancé une invitation sur Facebook, pour une soirée « nolimit » dans une villa inoccupée de Roquebrune-sur-Argens. Et le moins que l’on puisse dire est que cet événement, qui devait « entrer dans l’histoire », a su trouver son public. Le 19 mai au soir, 1 200 personnes investissent les lieux, avec autant de bouteilles d’alcool. Au petit matin, le réveil est douloureux : plus de 80 000 euros de dégâts sont listés. « Au départ, j’ai pensé à une rave sauvage, se souvient une voisine désireuse de garder l’anonymat et jointe par Metro. Ce qui m’inquiétait, c’est le cortège de voitures qui ne cessait pas. Et puis ils ont commencé à tout casser, et à caillasser les maisons mitoyennes, dont la nôtre. J’ai eu la peur de ma vie. » Excédés par le bruit, les voisins – dont l’un d’eux tirera au fusil en l’air – appeleront les gendarmes, qui évacueront les convives. » « Actes de vandalisme » « Je n’ai en aucun cas pensé qu’on allait reproduire ce qui se passait dans le film », expliquait hier à la barre Allan Brooks. « On n’a pas demandé à 1 200 personnes de venir tout casser dans la maison », a ajouté ce garçon, qui dit vouloir travailler dans l’événementiel. Face à de « tels actes de vandalisme », le procureur a souligné la nécessité « d’une sanction forte », requérant contre eux un an de prison, dont deux mois ferme, et 15 000 euros d’amende. Le jugement est attendu en fin de semaine. §A.C. EN BREF Fait divers L’enfant de 4 ans porté disparu dimanche soir à Toulouse a été retrouvé mort dans un lac hier, non loin de chez lui. « Les premières auditions ainsi, que l’autopsie, tous les éléments plaident en faveur d’une noyade a priori accidentelle », a par ailleurs indiqué hier le procureur de la République. Justice Trente ans de réclusion ont été requis contre la femme qui avait commandité le meurtre de son mari. Isabelle Lemaire et son amant, Frédéric Ricaux, sont jugés devant les assises de l’Oise, respectivement pour complicité d’assassinat et assassinat de Jean-Luc Lemaire, étranglé le 9 novembre 2008. Finance La Société générale réclame toujours 4,9 milliards d’euros à Jérôme Kerviel. Elle a demandé hier à la cour d’appel de Paris de 7 confirmer la condamnation de l’ancien trader à lui payer cette somme astronomique, équivalant à 390 000 ans de smic. ENTENDU SUR Benoist AppAru, député UMP et ancien ministre. « J’ai accepté la position du ni-ni mais je n’étais pas intimement convaincu ; mais, en campagne électorale, une fois que la ligne est définie, on l’accepte. » AUJOURD’HUI, L’INVITÉ DE JULIEN ARNAUD est Bruno Le Maire, député UMP et ancien ministre. À 7h45 sur LCI. Société En 2010, le salaire net moyen a augmenté de 2% par rapport à 2009. Il atteint 2 082 euros net par mois (2 764 euros brut), selon les chiffres de l’Insee publiés aujourd’hui. En revanche, l’écart salarial moyen entre hommes et femmes, s’il se réduit un peu, demeure important puisqu’en 2010 une salariée a gagné en moyenne 19,7% de moins que son homologue masculin.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :