Metro News Paris n°2240 25 jun 2012
Metro News Paris n°2240 25 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2240 de 25 jun 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : Égypte, changement de façade

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
lundi 25 juin 2012 14 Votre Job www.metrofrance.com Le secteur public montre l’exemple Société En termes de diversité, il y a des priorités. « Aujourd’hui, les entreprises s’intéressent beaucoup au fait religieux et au respect de l’orientation sexuelle », annonce Inès Dauvergne, de l’association IMS Entreprendre. D’ailleurs, certaines sociétés se saisissent facilement de ces problématiques. « Nous avons étendu le congé parental aux couples homosexuels en 2008, explique Armelle Bernard- Sylvestre, de l’établissement public Eaux de Paris. En déclarant la naissance d’un enfant, le salarié obtient onze jours de congés. Même s’il n’est pas le parent biologique. » Mais les avantages s’arrêtent là. Le deuxième parent n’a pas droit aux jours de congés pour enfant malade. Ni au supplément familial. « Cela demande du temps, se défend Armelle Bernard-Sylvestre. Car il y a un réel vide juridique en la matière. » Dans certaines entreprises, les couples homosexuels ont droit aux congés parentaux. AFP Si les entreprises naviguent à vue sur certains sujets, la problématique du handicap déroge à la règle. La loi oblige les entreprises de plus de 20 salariés à embaucher 6% de personnes atteintes d’un handicap. Et certaines sociétés publiques vont plus loin. « Pour avoir une chance de remporter un appel d’offre, nos prestataires doivent embaucher des personnes handicapées durant la durée du contrat », indique Armelle Bernard-Sylvestre. Les femmes aussi ont besoin que l’on force la main à leurs supérieurs. « Chez Allianz Global Assistance, 63% des salariés sont des femmes, mais seulement 45% d’entre elles sont managers », signale Ida Luka-Lognoné, membre du comité exécutif de la société. Pour modifier la tendance, l’entreprise mise sur la discrimination positive. « Lors de chaque embauche, le recruteur doit sélectionner au moins une femme parmi les trois candidats finalistes, assure Ida Luka-Lognoné. Et les collaboratrices souhaitant évoluer sont parrainées par un manager senior qui les conseille pour gagner en visibilité. » Aussi, elles suivent des formations pour comprendre les rouages du management… des hommes. La messe est dite.§B. K.
lundi 25 juin 2012 www.metrofrance.com votre job 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :