Metro News Paris n°2239 22 jun 2012
Metro News Paris n°2239 22 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2239 de 22 jun 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,1 Mo

  • Dans ce numéro : Espagne-France : mission possible ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ACTU FRANCE vendredi 22 juin 2012 8 www.metrofrance.com EN BREF Social Air France réduit les effectifs. L’entreprise a annoncé hier la suppression de 5 122 postes d’ici fin 2013, sur un effectif total de 49 301 salariés. Ces suppressions se feront sans licenciements, sauf en cas d’échec des négociations avec les syndicats qui pourrait alors entraîner des « départs non volontaires ». Justice Jean-Luc Mélenchon a été mis en examen hier. Le leader du Front de gauche doit répondre d’« injures » à la suite d’une plainte de la présidente du Front national, Marine Le Pen. En 2011, il avait lancé à son sujet : « Pourquoi voulezvous que le peuple français soit le seul qui ait envie d’avoir un fasciste à sa tête ? » Intempéries La 31 e Fête de la musique perturbée par de violents orages. Ceux-ci ont provoqué l’annulation de plusieurs manifestations surtout dans la moitié nord. Strasbourg, Mulhouse, Colmar, et Nancy ont notamment annulé les festivités. A Paris, les grands concerts en plein air prévus dans la soirée (à Denfert- Rochereau, au parc André-Citroën et au Palais-Royal notamment) ont été maintenus. ENTENDU SUR Marie-GeorGe Buffet, Ancienne Ministre, députée de Seine-Saint-Denis (FG-PCF) « Nous ne voterons pas un collectif budgétaire qui continue une politique de restrictions des dépenses publiques. » AUJOURD’HUI, L’INVITÉ DE JULIEN ARNAUD est Roselyne Bachelot, ancienne ministre (UMP). À 7 h45 sur LCI. Baccalauréat Des terminales L vont repasser l’épreuve de littérature. Des élèves de Guyane vont replancher samedi. Leur épreuve a été annulée parce que le sujet avait été distribué la veille par erreur à un lycéen repassant seul l’épreuve anticipée de français. Claude Bartolone à l’assemblée nationale, hier. THOMAS SAMSON Bartolone s’envole vers le perchoir Politique Ne pas être appelé au gouvernement l’avait profondément déçu. Claude Bartolone a reçu hier la plus belle des consolations. Le député de Seine-Saint-Denis n’a même pas eu besoin d’un second tour pour être élu porte-drapeau des socialistes à la présidence de l’Assemblée. Assuré de monter au perchoir mardi prochain, cet ancien fabiusien détaché des clans deviendra le quatrième personnage de l’Etat. « Barto » le politique Le candidat Bartolone, 60 ans, avait deux défauts. D’abord, celui de ne pas être une femme, à l’heure de la parité gouvernementale. Ensuite, celui d’être élu du « 9-3 », comme le patron des députés PS Bruno Le Roux, désigné juste avant lui, ce qui aurait pu déplaire aux députés ruraux. Sa campagne intense, entamée dès lundi au Palais-Bourbon, lui a permis de surmonter ces handicaps. Ses collègues saluent « un homme sympathique », « attentif aux autres ». Ils louent aussi ses combats dans la Seine-Saint-Denis, contre les emprunts toxiques ou les déserts médicaux. « Surtout, beaucoup de députés ont pensé que la présidence de l’Assemblée allait être un poste politique, note l’élu marseillais Patrick Mennucci. Et Claude est un politique. » « Barto » a une réputation d’habile négociateur. « Il peut entretenir de bonnes relations avec l’opposition et les partenaires de gauche », souligne le député Régis Juanico. Avec Ségolène Royal aussi. Fair-play sur Twitter, celle qui se voyait sur le perchoir avant d’être battue à La Rochelle lui a souhaité « très sincèrement » de « réussir ». §Gilles daniel QUATRE NOUVEAUx DANS LE gOUVERNEmENT AyRAULT 2 Aucune surprise, un petit jeu de chaises musicales et quatre nouveaux. Comme prévu, le gouvernement a été très légèrement remanié hier soir. Tous les ministres ont été confirmés à leur poste, à deux exceptions près : Delphine Batho, qui s’entendait mal avec sa ministre de tutelle, Christiane Taubira, quitte la Justice pour prendre le portefeuille de l’Ecologie à Nicole Bricq. Celle-ci passe au Commerce extérieur. Guillaume Garrot, un très proche de Ségolène Royal, devient par ailleurs ministre délégué chargé de l’Agroalimentaire. La sénatrice Hélène Conway (Français de l’étranger), la radicale Anne-Marie Escoffier (Décentralisation) et Thierry Repentin (Formation professionnelle et Apprentissage) complètent le casting.
l*lldae-. l)lbcdlll­.. mJQulri•.,.,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :