Metro News Paris n°2239 22 jun 2012
Metro News Paris n°2239 22 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2239 de 22 jun 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,1 Mo

  • Dans ce numéro : Espagne-France : mission possible ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
vendredi 22 juin 2012 30 SPORTS www.metrofrance.com Signé Ronaldo Football Euro 2012 0 R. tChèque 1 pORtugal C’est l’éternelle question avec le Portugal : quand cette sélection vat-elle enfin gagner quelque chose ? Elle qui a vu défiler d’énormes joueurs (Eusebio, Figo, Pauleta, hier, Ronaldo aujourd’hui, pour ne citer qu’eux) possède un palmarès international vierge. Son meilleur résultat : une finale de l’Euro perdue chez elle face à la Grèce... Comme toujours, ses supporters ont de bonnes raisons de croire que 2012 sera la bonne année. Parce que la Selecçao monte en puissance. Parce que Ronaldo s’est réveillé face aux Pays-Bas. Parce qu’un jour, la roue tourne... Et ce quart contre les Tchèques ne leur fait pas peur. Les huiles de l’UEFA ont même eu la délicatesse de fermer le toit du stade de Varsovie afin d’éviter les averses et pour que Ronaldo, Nani and Cie puissent garder leurs bons appuis. Mais entre l’envie des uns et la réalité des faits... Les Tchèques, que tout le monde avait enterrés après leur défaite initiale face aux Russes (4-1), montrent qu’ils rêvent en grand, eux aussi. Grâce à leur technique, Jiracek et Pilar créent le désordre sur les côtés. Plasil récupère beaucoup de ballons. Pendant une demi-heure, le Portugal ne rigole pas. Petr Cech repousse l’échéance Alors Ronaldo secoue le cocotier slave : bicyclette à la 33 e minute, coup franc direct à la 35e. A côté. Dans les arrêts de jeu, avant la pause, CR7 jongle dans la surface et frappe... sur le poteau de Petr Cech. Le capitaine tchèque, vainqueur de la Ligue des champions avant d’inscrire son but décisif, Cristiano Ronaldo avait tout tenté. Même une bicyclette. GEtty avec Chelsea, rentre aux vestaires avec un sourire crispé. La seconde période s’annonce longue ! Elle commence comme avait fini la première : par un tir sur le poteau de la star du Real (49 e), sur coup franc. Le match devient à sens unique. Ronaldo, Nani et Moutinho allument les pétards, Cech éteint les mèches. Les Tchèques qui, eux, ont remporté Face à l’Allemagne, les Grecs seront affamés Quand la Nationalmannschaft joue, tout le monde s’arrête pour l’admirer. Surtout en Allemagne ! Mais ce soir, lorsque les salariés allemands de Volkswagen, Opel et Daimler débaucheront plus tôt pour voir le quart de finale face à la Grèce (à 19 heures au lieu de 21 heures, comme leur permet leur entreprise), ils verront leur équipe nationale affronter bien plus que 11 adversaires, mais 22 soldats – en comptant la réserve hellène. Car ce soir, à Gdansk (Pologne), les Grecs n’ont pas prévu de se laisser faire face à Schweinsteiger et consorts. C’est ce qu’a promis hier l’attaquant Dimitris Salpingidis : « Si vous venez dans nos vestiaires, vous trouverez « Les Grecs sont les rois de l’efficacité. ça va être compliqué. » saMi KhediRa, milieu de terrain allemand. dimitris salpingidis. AfP 22 guerriers, prêts au combat (…). Ce que nous allons faire, c’est nous battre et essayer de passer ces quarts. » Sans leur capitaine d’expérience Giorgos Karagounis, suspendu, c’est l’enfer que tenteront de servir les Hellènes aux Allemands. Pourtant, sur le papier, cet Allemagne-Grèce a tous les ingrédients du match déséquilibré. Les Allemands se méfient Le rouleau compresseur de Joachim Löw reste sur 14 victoires d’affilée en rencontres officielles. Et dans le groupe de la mort, le « monstre d’outre-Rhin » a fait du Portugal (1-0) et des Pays-Bas, vicechampions du monde (2-1), un casse-croûte dont Mario Gomez a encore les miettes au coin des lèvres (3 buts). Toutefois, Sami Khedira préfère la prudence : « Les Grecs sont rapides en contre-attaques. Ils n’ont eu que trois ou quatre occasions de but depuis le début du tournoi, mais ils ont marqué trois fois. On peut dire qu’ils sont les rois de l’efficacité. ça va être très compliqué contre eux ! ». §lauRent Falla Le dernier quart de finale entre l’Angleterre et l’Italie, aura lieu dimanche, à 20 h 45, sur M6. un Championnat d’Europe en 1976, s’en remettent à leur formidable gardien. Ce n’est pas folichon, même assez agaçant, mais ça marche... jusqu’à la 79 e minute. Le moment que choisit Ronaldo pour surgir sur un centre de Moutinho. Sa reprise de la tête envoie le Portugal en demi-finale. Et c’est mérité. §JOËl Riveslange Tribune FRédéRiC Calenge, journaliste à « Téléfoot » L’ExEmpLE à suivrE patienCe. Dans la mannschaft, les tensions sont fréquentes. matthäus, Kahn, Ballack… pas de langue de bois mais toujours des résultats. Alors pourquoi le moindre grain de sable dans le vestiaire des Bleus fait-il couler autant d’encre ? L’Allemagne aussi a connu une traversée du désert de six ans. C’était entre 1996 et 2002. La mannschaft en a tiré les leçons : Joachim Löw a changé son jeu. Le premier revers des Bleus ne doit pas remettre en question tout le travail effectué par Laurent Blanc, surtout à vingt-quatre heures d’un quart de finale. Les Allemands attendent toujours de récolter les fruits du travail de Löw, huit ans après son arrivée sur le banc. une patience qui pourrait bien être récompensée cette année.§ allemagne-grèce, à 20 h 45, en direct sur



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :