Metro News Paris n°2238 21 jun 2012
Metro News Paris n°2238 21 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2238 de 21 jun 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : Assemblée Nationale : le remue-méninges des partis

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
WITT/SIPA jeudi 21 juin 2012 22 fête de la musique www.metrofrance.com stalingrad C’est aussi la fête de la techno La Techno Parade, c’est déjà maintenant. En marge de la prochaine édition, les organisateurs ont prévu des festivités de choix pour la Fête de la musique. Seront présents : des jeunes DJ comme Worakls, Asian Trash Boy, Dan Ghenacia et Dyed Soundorom. A La Rotonde à 19 heures, 6, place de la Bataille-de-Stalingrad, XIXe. Entrée libre. grand palais Monumentale soirée Avis aux amateurs de soirées déguisées. Le Grand Palais accueillera ce soir un gigantesque bal blanc en parallèle de l’impressionnante exposition « Excentrique(s) », concoctée par Daniel Buren dans le cadre de Monumenta. Au menu : Caribou, Jamie XX et Four Tet. Sous la verrière du Grand Palais, à partir de 20 heures. Carmen Maria vega. Az/unIVERSAL DENFERT-ROCHEREAU Le Fair, une sélection d’enfer On commence à connaître la chanson. Tous les ans, la crème de la scène émergente française se retrouve sur la place Denfert-Rochereau pour la Fête de la musique, avec le soutien du Fair. C'est là notamment que l'on a découvert la grâce folk de Moriarty, en 2008, ou l’énergie de Curry and Coco en 2009. Cette édition n’échappera pas à la règle puisqu’on attend notamment la survoltée Carmen Maria Vega, le trio déjanté Twin Twin, le surdoué François and the Atlas Mountains et les réjouissants Concrete Knives. De beaux moments en perspective.§B.t. concert Ricard S.A. Live Music, à partir de 19 h 30, Place Denfert-Rochereau, XIVe. Entrée libre. invalides Le Québec à l’honneur Pour la nuit boréale, le meilleur de la scène québécoise a rendez-vous aux Invalides. Au programme : Catherine Major (photo), qui défendra son album Le Désert des solitudes, Digits, Julie C et Jérôme Minière. Sur l’esplanade des Invalides, à partir de 19 heures.fresnes Un concentré de bonne humeur Cette année, la MJC a décidé de donner sa chance à trois groupes locaux (Jam’in the lift, No Brush et Myster’iz) avant de laisser la place aux Fatals Picards, qui jouent quasiment à domicile puisque plusieurs membres du groupe sont originaires du département du Val-de-Marne. A partir de 19 heures, 2, avenue du Parc des Sports, Fresnes. Entrée libre. LAuREncE LABAT
jeudi 21 juin 2012 www.metrofrance.com Luc Besson ouvre son école de cinéma initiative Vous rejouez Le Grand Bleu dans votre baignoire avec le bonnet de Léon sur la tête ? Cette école est faite pour vous. Luc Besson a annoncé hier l’ouverture des inscriptions pour l’Ecole de la Cité, qu’il vient de créér à Saint- Denis. La première rentrée se fera dès septembre dans les locaux de la Cité du cinéma, dont Luc Besson fut l’initiateur et le concepteur. Destinée aux 18-25 ans sans condition de diplôme, elle sera gratuite. Le processus d’admission se fera en deux temps. Première étape : un dossier de candidature à remplir sur le site de l’école avant le 5 juillet. Seconde étape : un concours d’entrée composé de trois épreuves courant juillet, « dont l’objectif est d’évaluer la créativité et la motivation des candidats ». Les formations, qui durent deux ans, seront dispensées selon deux axes au choix, en plus d’un luc Besson promet un « enseignement de haut niveau ». olycom/SIPa tronc commun (histoire du cinéma, analyses de scénarios, anglais). Les élèves pourront choisir les cours liés au métier d’auteur-scénariste ou de réalisateur. « Cette école sera la garantie d’un enseignement de haut niveau, auprès des plus grands professionnels du secteur. Il s’agit de permettre à tous les élèves d’accéder à des emplois dès l’obtention de leur diplôme », promet Luc Besson. §jennifeR lesieuR, aveC aFP Inscriptions sur www.ecoledelacite.com Coup de cœur BD God save la Corse bande dessinée. C’est l’histoire de deux îles au caractère trempé par le souffle de l’indépendance : la Corse et l’Irlande. Il fallait bien deux auteurs, Frédéric Bertocchini, le Corse, et Miceal O Griafa, l’Irlandais, pour réunir ces deux lieux dans un même album : Libera Me, aux éditions DCL. Dans ce premier opus, nous sommes en mai 1981, deux destins vont se croiser, et l’intrigue de cette trilogie va se mettre en place. D’un côté, il y a un Corse militant, contraint à l’exil en Irlande et qui rejoint les rangs de l’IRA. De l’autre se trouve un Irlandais venu en vacances sur l’île de Beauté et qui finit, à force de rencontres, par s’engager corps et âme auprès du FLNC. FLNC et IRA, des lettres qui sentent aujourd’hui encore le soufre. Entre récit historique et drame humain, ce premier tome CULTURE 23 PAR jeAn-PhiliPPe lefèvRe, animateur n’est pas toujours objectif, mais il aide tout de même à comprendre l’histoire de ces deux îles et la passion immodérée que leur portent leurs habitants ! § Retrouvez l’émission « Un monde de bulles » tous les vendredis, à 23 heures, sur Public Sénat.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :