Metro News Paris n°2237 20 jun 2012
Metro News Paris n°2237 20 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2237 de 20 jun 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : Euro 2012 : les Bleus rescapés

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
mercredi 20 juin 2012 12 bonus www.metrofrance.com Cucherat tient bon la barre SÉRIE. En cette année olympique, Metro vous propose de découvrir le quotidien de sportifs de haut niveau qui seront à Londres J – 37 du 27 juillet au 12 août. Gym aRtIStIquE. Aujourd’hui, rencontre avec YannCucherat, qualifié au concours complet. YANN BUTILLON qui se prépare pour les Jeux olympiques est un homme comme les autres. L’athlète Il a besoin d’argent pour vivre. YannCucherat, gymnaste, est athlète de haut niveau et père de famille. « Je suis professeur de sport. J’ai passé mon concours il y a cinq ans, et je suis détaché à 100% par le ministère. Je suis donc salarié pour m’entraîner. Je dois quelques actions en échange : je rends un avis par semaine sur un thème du sport de haut niveau pour les entraîneurs nationaux et le DTN (directeur technique national). Et lorsque je suis en pôle France à Lyon, j’entraîne les juniors de cinq à six heures par semaine. » Pour cela, Yanntouche 1 690 euros net par mois. Pas de quoi crier au scandale, mais, dans le monde des sportifs, cela reste peu. « J’ai une famille à nourrir, et lorsque l’on représente son pays, on espère toujours un peu plus. Du coup, notre seule solution, c’est de trouver des partenaires ou des contrats de sponsoring. » Dans de nombreux sports, les compétitions sont l’occasion de récolter de grosses récompenses, pas en gymnastique. « Sur les Coupes du monde, les huit finalistes touchent entre 50 et 800 euros. La fédération donne une bourse de 7 000 euros pour un titre de champion du monde, 4 000 pour un titre européen et 2 000 pour les Championnats de France. Les titres sont rares, on ne peut donc pas s’en contenter. » Autre solution, les démonstrations lors de fêtes de club. De quoi ramasser des petits cachets. « C’est sympa à faire parce que nous sommes au contact de passionnés. Mais c’est « Vivre avec la pression du résultat, c’est le meilleur moyen de rater ou de se blesser. » YANN CUCherAT HUGUES GUERARD/mEtRo dangereux, car c’est compliqué au niveau de l’échauffement et de la prise de risques. La blessure n’est jamais loin. Et puis, au maximum, on est invité quatre fois dans l’année. » BIo Naissance. Le 2 octobre 1979 à Jassans (Ain). Taille. 1,71m. Palmarès. Médaille d’argent à la barre fixe et de bronze aux barres parallèles aux mondiaux de 2005. Médaille d’or aux barres parallèles aux Championnats d’Europe de 2009 et de 2010, quatre médailles d’argent et trois médailles de bronze. Dix titres de champion de France. Après les Jeux, la retraite Yanna ainsi signé des contrats de partenariat avec la Caisse d’épargne (il fait partie de la Team JO), Gymnova, il pose pour le catalogue, et Adidas. « J’arrive en moyenne à 2 000 euros, mais ce qui m’a intéressé, c’est l’accompagnement. Ils sont venus me voir avant la performance, le but étant de m’aider dans mes ambitions olympiques. » Les Jeux de Londres seront ses derniers. Après, ce sera la retraite. Et le début de sa reconversion. « Il n’y a pas de possibilité de vivre de la gymnastique après la compétition, j’ai donc plusieurs projets. Mais j’ai conscience d’être un privilégié, je peux me concentrer exclusivement sur la gym. D’autres vivent avec la pression du résultat, duquel dépend l’argent. Ils craignent donc de rater leur compète ou de se blesser, et c’est le meilleur moyen de le faire. » A l’arrêt de sa carrière, Yanndevrait d’ailleurs chercher à professionnaliser son sport, pour permettre à ses cadets d’en vivre plus facilement.§
LES PRODUITS GO DêcciMaE che Mono ! * 1 fiUI et peur tcUœ..,. aMa8 goumaiiiDI. Cianiiii ! IIICœla)lunêedU bcnplecl &WICie)arl'dM ! aiH, VQUCIIINIIra d'fMoa.-a._... lU- &o.. MM Il filial Ul9 peuaa'*"-r -la IJ'IO liU miel f'llel. En dl bonna dlole$1 ON FAIT QUOI POURVOUSAWOUR.D'HUI ? POIJ'l\I()1Œ SANŒ, MANGEZ AU MOINS CNJm.JITS ET ŒGt.lt.e PAR.K>IJ'l. WWIN.MANGEF80UGB'I.FR i j



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :