Metro News Paris n°2236 19 jun 2012
Metro News Paris n°2236 19 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2236 de 19 jun 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : A Rio, le grand carnaval écolo

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
mardi 19 juin 2012 24 SPORTS www.metrofrance.com 4 Football Euro 2012 Hommage Une minute de silence pour Thierry Roland. Elle sera observée avant le coup d’envoi de la rencontre Suède-France, ce soir. Le célèbre commentateur s’est éteint samedi dernier à Paris. « La Croatie joue bien, mais quand tu as une centaine de connards dans le public, ce n’est pas possible. » michel platini, président de l’UEFA, qui a fustigé hier les agissements racistes de quelques supporters croates durant l’Euro. Faut pas gâcher ! victoire. Face aux Suédois ce soir, l’objectif est clair : gagner, car la première place du groupe D est en jeu. prudeNce. L’échec des Russes appelle à la modestie. Pour éviter toute mauvaise surprise, les Bleus doivent respecter les bases. emmanuel bousquet, Envoyé spéciAl à kiEv les Français ont laissé hier la tranquille Donetsk à trois heures d’avion derrière eux. Ils ont pris leurs quartiers à Kiev, la capitale de l’Ukraine, bien plus frénétique. Dans l’Olimpiyskiy Stadium, sur la rive droite du Dniepr, ils affrontent la Suède pour leur ultime rencontre de poule. Les quarts sont là, juste derrière les larges épaules de Suédois déjà horscourse. Les hommes de Laurent Blanc ont intérêt à bien lire les instructions pour ne pas démolir l’image qu’ils sont en train de reconstruire. Ne pas maNquer d’humilité Le danger serait de se croire déjà qualifiés. Surtout face à une équipe qui n’a rien d’autre à attendre de cet Euro. Après le nul face à l’Angleterre (1-1) et la victoire sur l’Ukraine (2-0), les Bleus doivent éviter de finir comme la Russie, à qui un nul suffisait face à la Grèce, mais qui a perdu et est rentrée au pays. Ne pas eNcaisser de but La marge de manœuvre de l’équipe de France se révèle plus confortable, car même une défaite ce soir – à condition que ce ne soit pas par plus d’un but d’écart – pourrait suffire. Mais Zlatan le terrible (Ibrahimovic) guette. Toute légèreté de la défense serait sanctionnée. Ne pas se désuNir Sur les vingt-trois joueurs présents à Kircha, dix-sept ont déjà fait leur retrouvez suède - fraNce sur M6 à 20 h 45. getty Absence Johan Elmander est forfait. Souffrant toujours d’une blessure au pied, l’ancien buteur de Toulouse, désormais en Turquie, à Galatasaray, ne sera pas aligné avec la Suède contre la France. Un danger de moins pour Hugo Lloris. les bleus de Yohan cabaye (à gauche) et samir nasri ont toutes les cartesen main pour passer en quarts, à condition de ne pas faire de faux pas contre les suédois ce soir. eNPOL/SIPA entrée dans cet Euro. Ils sont même sept à avoir disputé l’intégralité des deux premiers matches (Lloris, Debuchy, Rami, Mexès, Diarra, Nasri et Ribéry). Réveillère, Valbuena, Matuidi et Koscielny rongent leur frein. Ce troisième match est l’opportunité de souder le groupe. Tout le groupe. « Quand le coach peut faire appel à un remplaçant ou deux sans déséquilibrer l’équipe, c’est une bonne chose. C’est avec tout un groupe qu’on ira le plus loin possible », professe YannM’Vila. Ne pas calculer Depuis la victoire face à l’Ukraine, les Bleus se défendent de faire des projections. Pourtant, se maintenir à la première place est un objectif. Cette place de leader du groupe D a cela d’inconfortable qu’elle oblige les Bleus à d’interminables allers et retour en avion depuis le camp de base, situé près de Donetsk, jusqu’à Kiev pour le quart. Mais nous n’en sommes pas encore là...§
mardi 19 juin 2012 www.metrofrance.com afp Cher caleçon Nicklas Bendtner à l’amende. Coupable d’avoir dévoilé un sponsor non autorisé par l’UEFA (un site de paris sportifs) sur son caleçon après avoir marqué contre le Portugal, le Danois est suspendu un match (après l’Euro) et devra verser 100 000 euros. Laurent Blanc joue la carte Rami FOCUS. Le grand défenseur (1,89 mètre) vit un moment charnière dans cet Euro. Alors que son acolyte Philippe Mexès a totalement digéré la préparation pour revenir à son meilleur niveau, Rami, lui, manque encore de mordant. Et il est impératif que l’ancien Lillois retrouve les crocs ce soir pour ce match décisif. A cause probablement d’une saison à rallonge (62 matches avec le club espagnol de Valence !), Adil Rami (26 ans, « Adil est un gros nounours qui a besoin d’être rassuré. » lAuRent BlAnc, sélectionneur des Bleus. 22 sélections) n’a pas encore donné au coach les garanties pour suppléer le chef de la défense. afp SPORTS 25 Coup dur Theo Walcott incertain contre l’Ukraine. Contraint d’écourter son entraînement dimanche, l’attaquant anglais, touché aux ischio-jambiers, pourrait manquer le match décisif de son équipe, ce soir. Un duel musclé avec Ibrahimovic Mexès, averti face aux Ukrainiens vendredi (2-0), la prudence voudrait que le patron de la défense joue peu ce soir et laisse les clés au joueur de Valence. Mais Laurent Blanc peut-il se permettre de protéger un de ses tauliers quand, en face, se dressera Ibrahimovic ? « Les cas de suspension, on aurait pu les gérer si on était qualifiés, mais ce n’est pas le cas », argumente Laurent Blanc comme un début de réponse. « Avec les articles que vous avez faits, la charnière n’avait pas une confiance totale », explique le sélectionneur qui, comme tout le monde, a pu constater la position (très) basse que Rami occupait face à Shevchenko. « Sous son apparence joyeuse, souriante, voire inconsciente parfois, Adil est un gros nounours qui a besoin d’être rassuré », a expliqué le coach. « Philippe (Mexès,ndlr) peut beaucoup l’aider avec son rôle d’ancien. Adil va monter en puissance physiquement. Il a beaucoup joué, il a bien récupéré, ça va le rassurer car il joue beaucoup sur sa puissance physique. » Ce soir, si le coach a vu juste, le duel avec Ibrahimovic s’annonce musclé. §e. B., à kiev Adil Rami. afp NE RATEZ RIEN DE L’EURO Jusqu’au 1 er juillet, Metro passe en mode football et vous fait vibrer au rythme de cet Euro. Au programme : tous les matches, toutes les infos et toutes les analyses. À LIRE SUR metrofrance.com/euro-2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :