Métro Montréal n°2022-01-19 mercredi
Métro Montréal n°2022-01-19 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-19 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : Québec se prépare au pire, choisir qui traiter et revoir la qualité des soins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
a in 1 C’est le temps de prendre votre rendez-vous pour votre dose de rappel contre la COVID-19. orM, Suivez la séquence de vaccination prévue et prenez rendez-vous. Québec.ca/vaccinCOVID Avec la dose de rappel, restez protégé plus longtemps. Pour bien vous protéger contre la COVID-19 et ses variants, vous devez recevoir la dose de rappel et suivre les consignes sanitaires. rVotre.1*- gouvernement Québec 111111
Photos  : Une  : iStock ; Page 3  : xavierarnau, iStock 3 Journal Métro Mercredi 19 janvier 2022 Des soins réduits en cas de débordement des hôpitaux Québec a dévoilé hier son « Guide pour la priorisation et la gestion des hospitalisations en courte durée en contexte de pandémie » qui pourrait baisser le niveau de soins donnés aux malades si les hôpitaux venaient à déborder. Pascal Gaxet oaaxetaiournalmetro.com « Au lieu de donner un soin A+ à tout le monde, l'idée du plan de contingence dans le réseau de la santé serait de donner des soins B à plus de gens », a expliqué la Dre Lucie Opatrny en conférence de presse. Ce guide est d'une durée de quatre à six semaines. Malheureusement, le guide manque de détails. La sous-ministre Opatrny a donné quelques précisions aux médias lors d'un breffage technique. Le premier axe qui s'appliquera précise de « ne plus essayer de retenir le virus de rentrer dans les établissements de santé ». LE MOT CACHÉ ANTIDOTE VARNHEI Réordonnez les lettres pour trouver le mot qui correspond à la définition. Les trois autres axes prévoient d'autres mesures mais ne seraient appliquées que si la situation devenait hors de contrôle. Il s'agit de s'assurer de la pertinence des hospitalisations (2), soigner hors hôpital les patients qui n'ont pas besoin surveillance clinique ou de soins spéciaux et faire appel aux proches pour le faire et à des volontaires (3) et redéfinir la qualité minimale des soins (4). Préoccupant pour les droits des patients Avocat spécialisé en santé, Patrick Martin Ménard juge que ça serait une « une grave erreur pour le gouvernement que d'emprunter cette voie-là ». Pour lui, ce guide reste préoccupant notamment en vertu de la Loi sur les services de santé et services sociaux qui stipule que « toute personne ale droit de recevoir des soins adéquats à la fois sur des plans scientifiques et sociaux avec continuité et de façon sécuritaire ». Le Collège des médecins et la Fédération des médecins spécialistes du Québec n'ont pas souhaité commenter pour l'instant. De même que le Regroupement provincial des comités d'usagers. M verbe - Commencer à occuper par la force et le nombre. ♦ Retenir toute l'attention de ; accaparer. Actualités Le SPVM n'est plus aux trousses des immigrants sans statut Montréal est en voie de devenir une ville beaucoup plus sécuritaire pour les immigrants sans statut légal  : le nombre de vérifications faites par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a radicalement baissé en 2021, comparativement aux données de l'année précédente. En 2021, le SPVM a appelé l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) 945 fois pour demander une vérification de statut d'immigration, selon les chiffres fournis par l'agence fédérale. Cela place le corps policier en troisième position parmi ceux ayant procédé au plus grand nombre de vérifications de statut d'immigration, derrière le Service de police de la Ville de Toronto (2 709 vérifications) et la GRC en Colombie-Britannique (1 250 vérifications). En 2020, le nombre de vérifications du statut d'immigration par le SPVM s'élevait à 2015, selon des données obtenues par Métro en vertu de la Loi sur l'accès à l'information. — Naomie Gelper IL A DIT « Baisser le niveau de soins, ce n'est pas ce qu'on apprend à l'école de médecine, mais on pourrait peut-être en arriver là. » DR HOANG DUONG, président de l'Association des spécialistes en médecine interne du Québec Présenté par Métro Le nouvel Antidote est arrivé ! www.antidote.info



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :