Métro Montréal n°2022-01-07 vendredi
Métro Montréal n°2022-01-07 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-07 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : dans l'oeil de Christine Beaulieu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Journal Métro Vendredi 7 janvier 2022 On s’était longuement entretenues avant les Fêtes sur la pièce J’aime Hydro, sans aucun doute le plus grand succès théâtral des dernières années au Québec. Christine Beaulieu était particulièrement enthousiasmée par le dernier chapitre mettant en vedette la nouvelle PDG d’Hydro-Québec, Sophie Brochu. On avait aussi discuté de la façon dont cette pièce a changé la vie de la comédienne, pour qui il y a clairement un « avant » et un « après ». Mais le variant Omicron et les nouvelles règles sanitaires entrées en vigueur à la fin de décembre pour une durée indéterminée en ont décidé autrement. Les représentations prévues chez Duceppe du 7 au 9 janvier ont dû être reportées, comme tant d’autres projets artistiques. « Il faut abandonner, c’est très difficile d’accepter ça ! affirme Christine Beaulieu. J’ai rencontré Sophie Brochu le 29 novembre. On était très excitées, mon équipe et moi, de monter sur scène avec du matériel super neuf, super d’actualité, vraiment inédit… Ce report m’attriste profondément. » Une comédie grinçante et actuelle En attendant la réouverture des salles de spectacle on regarde avec plaisir la comédie L’œil du cyclone, dont la première saison lancée en 2021 sur l’Extra de Tou.tv est désormais diffusée au petit écran. Christine Beaulieu porte sur ses épaules cette comédie grinçante, rythmée, réfléchie et très actuelle, qui illustre la charge mentale des femmes et pour laquelle elle a remporté un prix Gémeaux. La comédienne incarne Isabelle, une mère séparée ayant trois enfants qui jongle entre les devoirs, les lunchs, les bobos des uns et des autres, et son entreprise d’organisation de mariage. Dans ce premier rôle principal en télé, elle incarne avec un naturel désarmant cette femme sarcastique un peu control freak à la répartie d’enfer. « Il y a quelque chose de très proche de moi dans ce personnage, dans comment elle réagit, comment elle parle », avance l’actrice qui s’est donné le défi de faire en sorte que « tout ce qui sort de la bouche de cette fille soit super incarné ». Christine Beaulieu est ravie de constater que son personnage trouve écho chez plusieurs téléspectatrices. « Les retours les plus touchants que j’ai eus sont ceux de mamans qui m’ont écrit pour me dire  : "Mon Dieu, je suis comme Isabelle ! Je me reconnais. Moi aussi, je peux faire une bataille d’oreiller. Moi aussi, je peux manger du gâteau avec mes mains. Moi aussi, je n’ai pas à tout le temps suivre les règles." » La comédienne est particulièrement touchée par la relation entre son personnage et celui de son ex, Jean- François (Patrick Hivon). « Ils ne sont vraiment pas parfaits, mais câline, il y a du respect. C’est ce que je trouve beau. » Un retour fort en émotions Les personnes qui ont déjà regardé en rafale la première saison seront ravies d’apprendre que la suite des aventures Dans le tourbillon de Christine Beaulieu À défaut de pouvoir assister comme prévu à la dernière mouture de J’aime Hydro, on peut admirer le talent de Christine Beaulieu cet hiver dans la série L’œil du cyclone. Marie-Lise Rousseau mlrousseau@journalmetro.com « L’œil du cyclone donne envie aux gens de lâcher prise et de dédramatiser certaines situations. C’est ce qui me fait le plus plaisir. » d’Isabelle et de sa famille sera bientôt offerte. Avant même d’avoir vu le résultat final, Christine Beaulieu est déjà persuadée que cette saison sera meilleure que la première. Déjà, elle sent un engouement contagieux chez ses collègues qui peaufinent le montage des nouveaux épisodes. « Cette saison va être plus assumée, plus mature et juste plus solide que la première », affirme-t-elle, mentionnant que la complicité entre les comédien.ne.s transpire plus que jamais à l’écran. Christine Beaulieu révèle par ailleurs qu’Isabelle développera une relation avec un nouveau voisin joué par Pierre-Yves Cardinal et qu’il y aura plusieurs moments d’émotion. « Il y a une scène en particulier dans la saison 2… Oh boy ! Ça vibrait pour nous », dit-elle, se gardant bien d’en dire trop sur la nature de l’intrigue. M La première saison de L’œil du cyclone est diffusée les lundis à 19 h 30 à Radio-Canada. La deuxième saison sera offerte sur la section Véro.tv de l’Extra de Tou.tv dès le 3 février. Photos  : David Afriat
Photos  : TVA, Étienne Roussy, Noovo 7 Journal Métro Vendredi 7 janvier 2022 Culture CINÉMA Les grandes claques Encore dans l’esprit des Fêtes ? Ce court métrage qui se déroule un soir de réveillon de 1983 fera durer le plaisir, même si son récit est doux-amer. En effet, malaises et non-dits sont au cœur de cette œuvre d’Annie St-Pierre présélectionnée dans la course aux Oscars. Alors que le père Noël tarde à arriver, Denis vient chercher ses enfants chez son ex-belle-famille. Entre deux chants de White Christmas et Minuit Chrétien, la tension est palpable. Un film criant de vérité. En ligne sur le site du New Yorker et le 20 janvier au festival Plein(s) Écran(s) — Marie-Lise Rousseau Les choix de Métro Les journalistes de Métro vous livrent leurs coups de cœur culturels de la semaine. TÉLÉVISION Les bracelets rouges On suit dans la nouvelle série de Yan England l’histoire d’amitié presque improbable de sept adolescent.e.s. Âgé.e.s de 9 à 17 ans, ces jeunes séjournent à l’hôpital pour soigner leur maladie, mais n’en oublient pas pour autant de croquer la vie à pleines dents. « Chaque personnage a un secret », promet par ailleurs le réalisateur. Destinée à un public familial, Les bracelets rouges est ainsi baignée par l’espoir, l’humour et les émotions fortes. Mention spéciale à la solide distribution ! Les mardis à 20 h sur TVA — Amélie Revert TÉLÉVISION La saison 3 de Léo Mariage avec sa douce Cindy, naissance de bébé Paul, dérape de papa Yvon et mononcle Ray na ld, santé vacillante des beaux-parents… Il se passe de grandes choses dans la vie de Léo. Ces bouleversements suscitent des questionnements chez l’attachant protagoniste créé et interprété par Fabien Cloutier. Sans réinventer la roue, cette suite est toujours aussi charmante, drôle et touchante. Les mercredis à 21 h à TVA et en rafale sur Club Illico — Marie-Lise Rousseau POÉSIE WEBSÉRIE BALADO Marguerite  : la traversée Marguerite Duplessis est la première esclave et la première Autochtone en Nouvelle-France à avoir entrepris des démarches judiciaires pour obtenir sa liberté. Le parcours de cette héroïne a hanté l’artiste multidisciplinair Émilie Monnet, qui a suivi ses traces jusqu’en Martinique. En quatre épisodes habilement ficelés, ce balado honore la mémoire de cette remarquable oubliée. Surtout, il tisse des ponts entre les injustices du passé et celles que vivent les personnes opprimées aujourd’hui. Sur les plateformes d’écoute — Marie-Lise Rousseau Sainte Chloé de l’amour Voilà un recueil de poèmes qui s’avale comme certain.e.s boiraient les paroles d’un personnage providentiel. Dans son dernier ouvrage, Chloé Savoie-Bernard nous emmène corps et âme dans les entrailles du désir, d’une revendication existentielle. Sainte Chloé de l’amour est en quelque sorte un miroir où le féminin – avec ses mots, ses maux – se regarde droit dans les yeux. L’écriture fragmentée, aussi raffinée que crue, est ainsi une invitation à la contemplation et à la considération. Aux éditions de l’Hexagone — Amélie Revert Le bœuf haché ou le tempeh Êtes-vous carnivore ou végétarien.ne ? Yannick De Martino vous offre le choix dans sa nouvelle websérie délicieusement absurde. On y suit les péripéties de Rémi-Yves (Guillaume Laurin) qui a deux heures pour offrir son bœuf haché tout juste décongelé (ou son tempeh, selon la version choisie) avant de s’envoler pour la Nouvelle-Zélande. L’ensemble absolument loufoque relève du génie. Sur Noovo.ca — Jules Couturier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :