Métro Montréal n°2022-01-05 mercredi
Métro Montréal n°2022-01-05 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-05 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 13,6 Mo

  • Dans ce numéro : édition spéciale, doit-on craindre 2022 ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Journal Métro Mercredi 5 janvier 2022 Prospective 2022 Milieu de travail en réalité augmentée ab ». 0//0 des Québécoises craignent que leur emploi n'existe plus. Un membre de la génération Z sur quatre souhaite que la réalité virtuelle soit intégrée au lieu de travail. « La réalité augmentée, les casques de réalité virtuelle et peut-être même les verres de contact à réalité augmentée permettront d'offrir les avantages du travail d'équipe aux employés en télétravail répartis dans plusieurs régions. Les membres de l'équipe pourraient être situés aux quatre coins du globe et tout de même interagir comme s'ils se trouvaient au même endroit. » Robotisation des Québécoises craignent que l'intelligence artificielle et les robots prennent le contrôle, Environ 50% des emplois canadiens pourraient être perturbés par l'automatisation au cours des 10 prochaines années. La robotisation a pour but de rendre plus efficaces certaines tâches actuellement humaines, souligne KPMB. « Par exemple, les radiologistes utiliseront la technologie de l'IA pour examiner les IRM et les tomodensitogrammes, les agriculteurs utiliseront des drones et l'IA pour évaluer la qualité des cultures avant d'appliquer des engrais, et les exploitants de centrales nucléaires utiliseront des drones et l'IA pour évaluer les problèmes potentiels dans les infrastructures électriques. » À quoi ressemblera le monde en 2042 ? Des experts de la firme KPMG tentent de nous dire à quoi ressemblera notre monde 2042. Leur travail a permis de compiler des prédictions d'avenir sur les tendances qui transformeront le monde et nos vies au cours des 20 prochaines années. Des films crées par IA « Les experts croient que l'intelligence artificielle générale (semblable au cerveau humain) pourrait être une réalité en 2030 », liton dans le rapport. À Hollywood, l'IA sert déjà à déterminer quels scénarios auront le plus de chance de se retrouver au grand écran et à choisir la fin qui plaira davantage aux spectateurs. D'ici 2042, le savoir ainsi accumulé servira à rédiger des scénarios à partir de zéro. Cela permettra au réalisateur assisté par l'IA d'adapter le film en temps réel, en fonction des réactions physiques et mentales du spectateur. 5 0//0 des Québécoises pensent que les voitures volantes existeront. Véhicules autonomes D'ici 2041, 75% des véhicules seront entièrement autonomes, et les routes seront plus sûres puisque les véhicules autonomes causeront moins d'accidents. Pendant que nous filerons sur les routes dans nos véhicules autonomes, le trajet sera plus productif et amusant. Les déplacements sur route seront également plus accessibles, puisque les personnes qui ne peuvent conduire en raison de l'âge ou d'un handicap n'auront plus à le faire. Technologie sous-cutanée « À chaque seconde,127 nouveaux appareils sont connectés à internet », souligne KPMG. Ce n'est qu'un début. « Quand l'internet des objets (IDO) fera partie de nos vies, nous serons entourés de capteurs, où que l'on soit. Nous en aurons même sous la peau. Les cartes de transport en commun seront chose du passé, puisque les passagers auront des micropuces implantées dans la main, qu'il leur suffira de passer devant un lecteur numérique. » Pascal Gaxet pgaxet@journalmetro.com. -` ilïL2 d°es°Québécoisel sont prêts à manger de la viande de laboratoire. Alimentation  : viande et insectes cultivés en labo La valeur du marché des insectes comestibles atteindra 54,1 M$ US en 2023. Pour sa part, la taille du marché de la viande cultivée atteindra 2,7 G$ US en 2030. La consommation sera plus répandue partout dans le monde. L'élevage d'insectes nécessite moins d'espace que le bétail et émet moins de GES. L'élevage d'insectes pourrait nous aider à résoudre les problèmes liés aux changements climatiques, à la perte de la biodiversité et à la faim dans le monde. La production de viande de laboratoire à grande échelle produira également moins d'émissions et consommera moins d'eau et de terres agricoles que ne le font les élevages classiques. Apprentissage par cumulde formation Près de la moitié de la matière étudiée en première année d'un programme de technologie de quatre année sera dépassé à l'obtention du diplôme. Quelque 86% des dirigeants d'établissements souhaitent que des programmes de microcertification soient mis en place. « Les universités proposeront des programmes élargis aux étudiants pour obtenir des microaccréditations. [...] Les technologies évoluées, des robots aux hologrammes en passant par la réalité augmentée et la réalité virtuelle, s'ajouteront à l'expérience d'apprentissage en classe et en milieu de travail pour que les étudiants puissent accéder à des lieux qui leur étaient auparavant inaccessibles, comme des puits de mine ou le grand espace, les profondeurs océaniques ou l'intérieur du corps humain. » Livraison par drônes La taille du marché mondial de livraison de colis par drone devrait atteindre 18,65 G$ US en 2028. « Au cours des 20 prochaines années, les grands détaillants se doteront de leur propre flotte de drones tandis que les petits détaillants feront appel à des fournisseurs tiers pour s'équiper », estime KPMG. La démocratisation de cette technologie devrait réduire les coûts de livraison et les rendre plus rapide. De plus, les drones peuvent atteindre des personnes qui se trouvent dans des endroits éloignés et permet donc d'élargir sa clientèle. miiieeet des Québécoises pensent que les progrès en médecine permettront de vivre plus de 100 ans. Se soigner avant d'être malade « Le marché mondial de l'âge tech (convergence entre longévité et technologie) devrait doubler pour atteindre 2000 G$ US d'ici 2050 » « La médecine fera appel à la génomique, qui est l'étude de la totalité de l'ADN des humains, pour exploiter notre code génétique afin de modifier le patrimoine génétique et de corriger des mutations ou des désordres génétiques pour prolonger la vie et en améliorer la qualité. Nous saurons diagnostiquer la maladie avant même l'apparition des symptômes, et nous le ferons avec davantage de précision. » Cette approche préventive de la santé devrait réduire les coûts des soins alors que la population vit de plus en plus longtemps. D'ailleurs, la culture des cellules, des organes et des tissus permettra de réduire les effets du vieillissement. « La médecine régénérative nous permettra de produire des organes artificiels à partir de l'ADN du patient concerné, réduisant ainsi les risques de rejet après une transplantation. L'attente d'un don d'organe sera chose du passé. »
Facebook Twitter Linkedin Instagram stm.info D El À LA STATION HENRI-BOURASSA El Un nouvel aménagement en quelques photos DES TRAVAUX DE RÉFECTION MAJEURE ONT PERMIS DE REVITALISER LA STATION, DONT L’ÉDICULE BERRI. LA STATION EST DORÉNAVANT PLUS MODERNE, FONCTION- NELLE ET AGRÉABLE POUR NOS CLIENTS. Henri-Bourassa Les travaux réalisés à l’édicule Berri ont nécessité sa fermeture complète durant 8 mois. Plusieurs de ces rénovations sont visibles  : reconstruction de dalles structurales, remplacement des escaliers fixes, de même que certains revêtements muraux et de sol. L’éclairage a aussi été complètement revu et bonifié, tandis que la nouvelle signalétique a été intégrée à l’ensemble de la station. Un autre volet moins visible mérite aussi d’être mis en lumière  : l’agrandissement d’un tunnel de service sous la voie. Bien que cet endroit soit inaccessible au public, ces travaux étaient nécessaires afin de mieux répondre aux besoins actuels du réseau. Ces travaux complexes ont nécessité beaucoup d’excavation et ont dû être réalisés de nuit, lorsque le métro n’était pas en exploitation. Prochain arrêt  : Avant Après Avant Après Avant Après 01 Le local commercial a été déplacé au niveau de la rue et la zone de perception a été réorganisée afin de permettre une plus grande fluidité. 02 Les revêtements du sol et muraux ont été renouvelés, la station bénéficie d’un nouvel éclairage éco-énergétique et la nouvelle signalisation a été déployée pour faciliter votre orientation et vos déplacements dans la station. 03 De nouveaux appareils d’éclairage illuminent le parcours des clients. LE VACCIN Allez-y en bus et en métro. C’est plus simple. 01 02 03 13 info TRAVAUX DE RÉFECTION MAJEURE DU PONT-TUNNEL LOUIS- HYPPOLYTE-LA FONTAINE Une nouvelle navette par bus 822 – Longue- Pointe est en service DANS LE CADRE DES TRAVAUX DE RÉFEC- TION MAJEURE DU PONT-TUNNEL LOUIS- HYPPOLYTE-LA FONTAINE, UNE NOUVELLE NAVETTE PAR BUS EST EN SERVICE. ELLE DESSERT LA STATION RADISSON, LA STATION LANGELIER, L’HÔPITAL LOUIS-H.-LAFONTAINE, LA BASE MILITAIRE ET DIVERSES ENTREPRISES DU SECTEUR TEL QUE LE SIÈGE SOCIAL DE LA SAQ. 822 Elle est en service depuis le 3 janvier du lundi au vendredi, aux 20 minutes durant les heures de pointe du matin, de la fin d’aprèsmidi et de l’heure du dîner. Rappelons que le Ministère des Transports collabore avec l’ensemble des organismes de transports concernés pour mettre en place des mesures d’atténuation en transport collectif et ainsi offrir d’autres options aux automobilistes durant la période des travaux du pont-tunnel Louis-Hyppolyte-La Fontaine. Ces mesures incluent la construction de nouvelles infrastructures de transport collectif ainsi que l’ajout de services par la STM, le Réseau de transport de Longueuil (RTL) et exo. Prenons soin de nous



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :