Métro Montréal n°2021-12-15 mercredi
Métro Montréal n°2021-12-15 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-12-15 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 29,6 Mo

  • Dans ce numéro : variant omicron, et c'est reparti pour le télétravail !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Journal Métro Mercredi 15 décembre 2021 CAROMIE DÉCOTE ET MATHIEU CHARIEBOIS Vastufinir.ca 5 excellentes excuses pour refuser de la visite à Noël OUVRIR UN MAGAZINE, C'EST OUVRIR SES HORIZONS VOTRE OUTIL OF FORMATION CONTINUE EN MANAGEMENT MAGAZINE SITE WEB INFOLETTRE ABONNEZ-VOUS ! revuegestion.ca imesTion Ce Nowel, il y a une limite de 20 personnes par party, pour les raisons qu'on connaît, et il y a des gens qu'on n'a pas envie d'inviter... pour les raisons qu'on sait. Voici donc nos cinq excuses à l'efficacité prouvée pour éviter d'inviter quelqu'un de même (ou juste un mononc'désagréable. Y'a pas de vaccin contre ça) à Noël. 1. « Désolé, on est déjà 20 ». La twist  : tu as aussi compté tes animaux et tes plantes. Ben quoi ? Les chats peuvent pogner la coco. Pourquoi pas ton bégonia ? 2. « Cette année on fait de la dinde de seitan, de la tourtière de millet et du foie gras de lentilles. » Cousin Sébastien va se trouver un plan B en moins de temps qu'il n'en faut pour crier « bûche de Noël en tofu soyeux ! » 3. Comme dans les concours, ajoute un test d'habiletés mathématiques dans ton invitation. Une équation avec deux parenthèses, ça te fait un pas pire tri. 4. Blâme l'inflation. La dinde coûte 18% plus cher, on reçoit 18% moins de gens. 5. Propose un cover charge. L'époque où tu acceptais de nourrir ta parenté en échange d'un trio de petits savons très parfumés est révolue. Maintenant, tu demandes un prix d'entrée, payable à l'avance, virement Interac ou PayPal, non remboursable. Et parce que même si tu aimes ta visite, t'as aussi envie d'aller te coucher dans ton lit à un moment donné, et pas dans un tas de manteaux d'hiver aux poches remplies d'un tapon de masques et de kleenex usagés, on t'offre ces trois excellenCes façons de mettre tout le monde dewors : Proposer à l'assemblée de refaire ta soutenance de doctorat, PowerPoint à l'appui. La phrase « Hey, j'ai commencé à investir dans les NFT, laissez-moi vous expliquer ça » est aussi fort efficace ; Lancer un concours de shots de jus de céleri ; Partir ton DVD des meilleurs moments du discours du Trône 1867-2021, pour faire un karaoké. La vie est trop courte, et les vacances encore plus, pour endurer du monde que t'aimes pas. Fais-toi ce cadeau cette année  : offre-toi la sainte jériboire de paix. VANTER CÉGEP/COLLE Cours d'anglais et de français  : - Programmes intensifs à temps-plein - Communication orale - Écriture et grammaire - Au bureau... et beaucoup plus ! Participez à nos autres cours de langues  : Espagnol Italien CÉGEP/COLLE 1. Mandarin Japonais 41, Langue de signes américain $290/cours de 40 heures VAN IER CÉGEP/COLLEGE CÉGEP/COLLEGE EN PRÉSENTIEL (ok EN-LIGNE Cours privés sur demande ! Continuing Education Cégep anglophone www.vaniercollege.qc.ca/conted UNE P'TITE FRETTE ? Réserve de Noël Lager rouge aux épices 10,5% d'alcool Brasserie Les Trois Mousquetaires « Cette lager rouge et chaleureuse est un véritable incontournable des Fêtes ! Ses flaveurs bien senties de pain d'épices, de vanille, de sapin baumier et de fruits confits nous ramènent tout droit à nos Noëls d'antan. » À déguster avec les plats des Fêtes pour un effet sucré-salé tout en finesse. — David Deschênes, Le Bièrologue Language School Cégep anglophone Deux emplacements pour vous servir ! Ville Saint-Laurent e Côte-Vertu/Du Collège Parc-Ex Q Acadie 514-744-7100 Jean Sébastien Sca ire Photo  : Une p'tite frette
Photo  : iStock 15 Journal Métro Mercredi 15 décembre 2021 Inspiration Ne pas aimer sa famille à Noël Les célébrations de fin d’année, c’est l’occasion de se réunir en famille et de partager d’agréables moments. Pour certains, par contre, cette réunion est un véritable supplice. Ce n’est pas tout le monde qui aime mononcle Jean ou même sa propre mère. Ose-t-on l’avouer ? Doit-on cacher le fait de ne pas tripper sur sa famille, surtout à Noël ? La psychologue Geneviève Beaulieu-Pelletier l’affirme d’emblée  : il y a un certain tabou à ne pas chérir sa parenté. « Dans plusieurs familles, les relations ne sont pas faciles. Il y a des tensions, des non-dits », confirme-t-elle. CFP PAUL-GÉRIN-LAJOIE CENTRE NATIONAL DE FORMATION EN TRAITEMENT DE L'EAU DEP  : Conduite de procédés de traitement de l'eau Centre de formallon professionnelle ° Poul-06rInLajoie ° pgl.cstrois-lacs.qc.ca Téléphone  : 514 477-7020, poste 5325 INSCRIPTION EN LIGNE  : WWW.ADMISSIONFRCOM Centre Paul-Gérin-Lajoie 400, avenue Saint-Charles, Vaudreuil-Dodon dr Jrrekr.  : 3.7eIt an Suivez-nous sur.1 Ouébec Plusieurs de ses patients en souffrent d’ailleurs. « Tout ce qui n’est pas dit s’accumule et risque de ressortir violemment lors de disputes. » Allô la culpabilité Cette souffrance est très souvent associée au fait de se sentir coupable puisqu’on nous apprend qu’on doit absolument aimer notre famille. « Culturellement, on apprend très jeune que la famille est là pour rester alors que les amitiés et les amours sont éphémères. On s’attend à ce que la famille soit le lieu où on peut toujours aller lorsque ça ne va pas », explique Mme Beaulieu-Pelletier. Il est ainsi très difficile pour une personne de penser mettre un terme à sa relation avec ses parents par exemple. « Le sentiment d’être fautif est d’autant plus fort dans ce cas puisque l’on sent que l’on devrait toujours être redevable à nos parents. » Si l’on pense à couper les liens, il faut le faire de façon très réfléchie, mais en s’enlevant le poids de la culpabilité, indique l’experte en relations familiales. Elle conseille d’examiner comment on se sent. Qu’est-ce qui nous irrite chez cette personne ? Comment ça se passe lorsqu’on est ensemble ? Des conflits de valeurs De manière plus fréquente que dans le cas d’un parent immédiat, Geneviève Beaulieu-Pelletier rencontre des Début  : 5 janvier 2022 facebook Formations intensives subventionnées en EFFETS VISUELS et ANIMATION ANIMATION FACIALE 3D ARTISTE FX COMPOSITION VFX ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE GESTION PROJETS VFX SCÉ ARIMAGE Avec la partidpation financière de  : gens qui n’aiment pas des membres de leur famille plus éloignée comme des oncles, des tantes ou des cousins. La culpabilité reste présente, mais de manière beaucoup moins forte. La raison principale de cette absence d’affection est souvent reliée à une divergence de valeurs. Marie, qui témoigne sous un nom modifié par désir d’anonymat, raconte n’affectionner que ses parents, ses frères et sœurs, mais pas les autres. Ses valeurs divergent tellement des leurs qu’elle dit n’avoir aucun lien avec eux. « J’habite à Montréal et ma famille est en banlieue. Je ne la vois pas beaucoup donc ça ne me dérange pas trop, mais si j’avais à la voir régulièrement, je suis sûre que je serais très irritée par elle », admet-elle. Elle appréhende le temps des Fêtes, où elle devra aller la voir. Elle sait qu’elle trouvera cela ennuyant. Récemment, avec la pandémie et les débats autour du fait d’être « woke », les opinions semblent de plus en plus polarisées. Geneviève Beaulieu-Pelletier croit que ces enjeux viennent alimenter les facteurs de divergence et les conflits au sein des noyaux familiaux à un moment où tout le monde est fatigué psychologiquement. Mais avant de tout revirer à l’envers, prenez une bouchée de sucre à la crème et rappelez-vous que le réveillon, ce n’est qu’un petit soir sur 365 jours. Bonne chance ! — Jules Couturier HIVER 2022 Québec pro@nad.ca ÉCOLE Ni UQAC



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :