Métro Montréal n°2021-12-15 mercredi
Métro Montréal n°2021-12-15 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-12-15 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 29,6 Mo

  • Dans ce numéro : variant omicron, et c'est reparti pour le télétravail !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Journal Métro Mercredi 15 décembre 2021 And Just Like That…  : un punch inattendu qui en dit long Les aficionados de Sex and the City attendaient avec impatience And Just Like That…, la suite des aventures de Carrie, Charlotte et Miranda… sans Samantha. Dès le premier épisode, un revirement de situation majeur survient. On vous conseille d’interrompre votre lecture ici si vous ne voulez pas vous faire gâcher la surprise. Marie-Lise Rousseau mlrousseau@journalmetro.com Coup de théâtre  : M. Big meurt ! La décision scénaristique de tuer le mari de Carrie Bradshaw (Sarah Jessica Parker) est lourde de symbolisme, puisque sa relation tumultueuse avec la protagoniste au fil des six saisons et des deux films qui ont suivi a souvent été qualifiée de toxique. L’humoriste et animatrice Tranna Wintour, qui se définit comme une « méga fan » de Sex and the City, a vécu des émotions contradictoires en visionnant la scène. « Je ressentais la peine de Carrie tout en reconnaissant à quel point cette relation était problématique », dit-elle Une vieille amie de Carrie le souligne d’ailleurs lors des funérailles, au deuxième épisode, en déclarant  : « Suis-je la seule à me rappeler à quel point il a agi en con avec elle ? » Une réplique drôle et nécessaire, aux yeux de Tranna Wintour. « J’ai commencé à regarder Sex and the City à 13 ans. Le show a normalisé le traitement de Big envers Carrie, au point où ça a affecté ma propre vie. » La professeure à l’École des médias de l’UQAM Stéfany Boisvert est elle aussi ambivalente face au décès de M. Big, personnage qu’elle définit comme représentant de la « masculinité hégémonique ». Chose certaine, ce punch confirme un changement de ton dans la série. « Le choix de faire mourir M. Big dès le premier épisode démontre une volonté de répondre à plusieurs critiques adressées à la série originale », soutient-elle. Carrie, Miranda et Charlotte en 2021 En effet, les célèbres héroïnes de Sex and the City sont confrontées à la réalité de 2021 dans And Just Like That… Par exemple, Carrie coanime maintenant un balado féministe avec une personne non binaire. Autre scène évocatrice  : de retour aux études, Miranda tente très maladroitement d’être une alliée de sa professeure noire. « Elle veut démontrer à quel point elle est woke, Carrie et M. Big « Dans la nouvelle mouture, il y a une volonté explicite de montrer une vision plus critique de la position privilégiée des personnages. » STÉFANY BOISVERT, professeure à l’École des médias de l’UQAM mais elle démontre plutôt à quel point elle est déconnectée et ignorante », remarque en riant Tranna Wintour. Selon Stéfany Boisvert, cette scène « témoigne clairement d’une volonté d’actualiser les discours dans la série », notamment en répondant aux critiques sur le manque de diversité. « Il y a des moments où c’est un peu lourd, car on sent cette mission d’être plus inclusif, mais il y a de l’humour et de l’apprentissage dans tout ça », avance Tranna Wintour, qui a visionné deux fois plutôt qu’une les premiers épisodes dès leur sortie jeudi. Fini le sexe à New York ? Un enjeu crucial demeure toutefois dans l’ombre, aux yeux de Stéfany Boisvert  : la sexualité des protagonistes, qui était pourtant au cœur de la série originale. « Sex and the City a bouleversé les normes sociales en abordant la sexualité des femmes de leur point de vue. Dans le revival, on en parle très peu, comme si les femmes après 50 ans n’avaient plus de vie sexuelle ni de désir », se désole-t-elle. Si les prochains épisodes – qui sortent au compte-goutte sur la plateforme Crave – n’abordent toujours pas cet enjeu, il y aurait là un raté important, selon la spécialiste en études culturelles. oie ornai nal nint itltn litron"'H"'k le111111e4 4 l ! lllll « Ça suggérerait qu’il y a encore un malaise à ce sujet, ce qui me semble un peu problématique et triste pour une série dont c’était le sujet central. » En ce sens, le changement de nom de la série serait tout sauf anodin, ajoute-t-elle. Et juste comme ça… sans Samantha Impossible de passer à côté de l’absence de Samantha (Kim Cattrall) dans And Just Like That… Les scénaristes justifient d’emblée son absence en nous informant que le personnage vit désormais à Londres. « C’était difficile d’imaginer le show sans elle, mais à la fin de deux premiers épisodes, on réalise que ça fonctionne, s’étonne Tranna Wintour. Je me sens un peu mal pour Kim Cattrall, parce qu’on ne sent même pas son absence ; j’ai même de la difficulté à imaginer ce que serait la série avec elle. » M oie Un essai pour aller plus loin r- INDIA oE5JARDIN5 L’autrice et chroniqueuse India Desjardins décortique la relation problématique entre Carrie et M. Big dans son essai Mister Big ou la glorification des amours toxiques, paru au printemps dernier chez Québec Amérique. Elle y avance que ce cas de figure en fiction a grandement influencé nos perceptions des relations amoureuses et de la violence psychologique. L’écrivaine a dû décliner notre demande d’entrevue au sujet de And Just Like That… par manque de temps. Photo du film  : HBO Max
Photos  : Michel Trem b lay  : Josie Desmarais, Archives Métro ; L ivres  : captures d'éc ran Coups de coeur littéraires de Michel Tremblay À l'occasion des fêtes de fin d'année, l'écrivain et dramaturge Michel Tremblay partage avec Métro quelques coups de coeur littéraires qu'il trimballe à Key West dans ce qu'il appelle sa « valise de romans québécois ». L'auteur Michel Tremblay Quentin Dufranne qdufranne@metromedia.ca k CENTRE DE L'UQAT À MONTRÉAL Ciels parallèles d'Henri Chassé Dans ce premier roman du poète et comédien Henri Chassé, l'auteur nous plonge au coeur de trajectoires de vie qui bien que différentes, ne tarderont à se croiser. Ces âmes errantes que sont les protagonistes du roman traînent derrière elles une quête identitaire orientée par leurs histoires de vie. On y suit une variété de protagonistes des plus différents les uns des autres entre un ancien disquaire, une caissière et un vieux musicien de jazz. C'est donc une belle entrée dans le monde de la fiction que fait Henri Chassé avec ce roman publié aux Éditions Mains Libres. Ciels parallèles Le murmure des hakapiks Le murmure des hakapiks de Roxanne Bouchard Après Nous étions le sel de la mer et La mariée de corail, Roxanne Bouchard revient en publiant le troisième tome de cette série Le murmure des hakapiks, aux Éditions Libre Expression. L'autrice nous emmène sur un chalutier parti chasser le phoque. Une atmosphère pleine de tension s'y installe progressivement entre les hommes venus s'enrichir de toutes les manières possibles et l'agente Simone Lord qui est quant à elle mandaté par Pêches et Océans Canada afin de surveiller leurs activités. De son côté, l'inspecteur Joaquin Moralès est loin de se douter qu'un dossier amené dans ce voyage par une psychologue judiciaire va piquer sa curiosité. 2 BOURSES D'ÉTUDES 1000$ U MARIE-ÉVE TH U LA TRAJECTOIR - DES CONFETTIS LES HERBES ROUGES 1 ROMAN Art-thérapie Création 3D Jeux vidéo Effets visuels ADMISSION SANS FRAIS uqat.ca/portesouvertes/MTL CI AT Culture La trajectoire des confettis de Marie-Ève Thuot Dans ce roman publié en 2019 aux Éditions Herbes Rouges, Marie-Ève Thuot dépeint la tendance à l'indécence de protagonistes emmitouflés dans les normes qu'impose la société. Chacun d'entre eux, de différentes générations, va jouer sur la fine bande entre le tabou et l'acceptable. Du pasteur américain qui, en 1899, récite à ses fidèles des passages salaces de la Bible en passant à l'adolescent qui tombe amoureux en 1999 de sa tante lors d'une célébration, La trajectoire des confettis vient chahuter le format original des romans d'amour dans cette mosaïque d'histoires des plus déroutantes.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :