Métro Montréal n°2021-11-24 mercredi
Métro Montréal n°2021-11-24 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-11-24 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 90,3 Mo

  • Dans ce numéro : au tour des enfants pour la vaccination.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Journal Métro Mercredi 24 novembre 2021 La créativité noire à l’honneur avec le projet En Flux  : Films de poésie L’aventure En Flux  : Films de poésie touche à sa fin pour les lauréat.e.s et leurs mentor.e.s. Métro, qui propulse ce projet de mise en avant de jeunes Montréalais.e.s issu.e.s des communautés noires, a pu assister à la présentation des courts métrages au Centre PHI et rencontrer les trois chef.fe.s d’équipe de cette expérience créative inédite. Retour sur une conversation enrichissante. « Je réalise à peine que mon court métrage est présenté au Centre PHI, cette institution artistique reconnue dans le monde entier », confie Bethyna Saint Laurent. La jeune femme à la tête de la société de production IAMTRENDLINE avait en effet été sélectionnée l’été dernier pour participer ABMCI MISSION MONTREAL Marie KAMUNGA Pasteur ABMCI Montreal Amélie Revert arevert@journalmetro.com avec ses collaborateurs à Films de poésie. Quelques mois plus tard, alors que leur court métrage ECLOSION ! est présenté jusqu’au 9 janvier 2022, la pression peut enfin retomber. « C’est gratifiant et je me sens bien, car nous venons de recevoir la validation que nous attendions en tant que CONFERENCE INTERNATIONALE DES Familles Joëlle KABASELE Pasteur AENA Kinshasa THÈME : Famille heureuse, glorieuse et bénie 7169 15EME AVENUE, MONTRÉAL H2A 2T9 MÉTRO, ST-MICHEL En présentiel 26 28 au Novembre 2021 VENDREDI 26 18H30 Session du soir SAMEDI 27 11H Ateliers et temps de prière 18H30 Session du soir DIMANCHE 28 14H Culte de célébration INFOLINE : 514 519-7352 514 966-1412 Les participants au projet d’En Flux  : Films de poésie. créateurs. Je sais maintenant que je suis sur le bon chemin », s’enthousiasme-t-elle. Pour Bethyna Saint Laurent, les ateliers organisés par le Centre PHI pour les lauréat.e.s et animés par leurs mentor.e.s pour Films de poésie auront apporté une aide précieuse à l’exploration, « que ça soit pour le côté immersif ou le fait que nous devions filmer en format vertical ». « On retrouve beaucoup de ce que nous avons appris dans ECLOSION ! Le processus nous a poussés à réfléchir et à dépasser nos limites », ajoute-t-elle. De son côté, le cinéaste émergent Christian Boakye-Agyeman – qui a rejoint le projet en cours de route avec SENTIERS – y a vu une « opportunité extraordinaire ». Et de poursuivre que « nous cherchions une façon de mener à bien notre court métrage et nous l’avons concrétisé avec Films de poésie. C’était vraiment ce que nous voulions faire ensemble et nous y avons mis toute notre énergie. » Bien plus encore, Christian Boakye-Agyeman se réjouit de la visibilité des trois courts métrages. « Ils vont être présentés pendant le temps des Fêtes, cela veut donc dire qu’il y aura beaucoup de visiteurs. C’est le début de quelque chose d’autre ! » « Et nous savons tous que les visiteurs du Centre PHI sont principalement blancs », précise M Mucyo, chef d’équipe pour Éthéré. Culture L’étiquette de la créativité noire En se présentant dans le projet En Flux  : Films de poésie avec Éthéré, celui-ci voulait montrer le plus simplement possible un artiste en création, sans nécessairement y apposer l’étiquette noir. « Ça aurait été une réponse trop réactive. Nous avons donc nourri le projet ensemble pour lui donner une narration », se rappelle M Mucyo. « Quand on parle de créativité noire, nous essayons nous-même de la surinterpréter, car celle-ci est en fait partout, de la façon dont les gens s’habillent à la musique qu’ils écoutent, explique-t-il. Nous devions absolument contextualiser notre projet pour que les institutions le considèrent. » Christian Boakye-Agyeman émet enfin le souhait de « faire partie de la créativité en général ». Pour lui, le manque de représentativité est, en ce moment, flagrant. Bethyna Saint Laurent estime quant à elle que les choses évoluent lentement mais sûrement. « On salue de plus en plus notre approche de la créativité, que ça soit dans la mode, le cinéma, ou notre expression et notre manière d’être », dit-elle. Elle rappelle par ailleurs que parler de la créativité noire est « un point de vue purement occidental ». « Moi, je vois ma créativité avant tout. Et notre point de vue créatif nous rend uniques et authentiques. » M Photo  : Abel Habtezion, Centre PHI
Photo REM : capture d'écran, Réseau express métropolitain 9 Journal Métro Mercredi 24 novembre 2021 Inspiration CAROLINE DÉCOSTE ET MATHIEU CHARLEBOIS Vastufinir.ca « Iel »  : le bon usage de ton indignation Chez nous, le Multidictionnaire sert à rehausser l’ordi quand on Zoom avec mamie. Chez les réactionnaires, Le Petit OUVRIR UN MAGAZINE, C'EST OUVRIR SES HORIZONS OMS nE le DIVERSITÉ CA IIVERSITÉ DANS LES t0111 Pf S. [ME MEIDII.0 Qlli SON REVERS VOTRE OUTIL DE FORMATION CONTINUE EN MANAGEMENT MAGAZINE SITE WEB INFOLETTRE ABONNEZ-VOUS ! revuegestion.ca I1 esTon Robert sert à donner des étourdissements, et pas parce qu’iels s’en servent comme poids pour s’entraîner. Iels paniquent parce qu’iel vient d’entrer dans le dictionnaire. Parmi les 300 000 mots et sens répertoriés par Mini Bob, un mot de trois lettres devient le symbole de la déchéance de notre société. « Ridicule ! », « C’est le crépuscule de la civilisation ! », « [Crise du bacon en 8 paragraphes] », s’est-on exclamé sur Facebook, Twitter et autres lieux où on n’ouvre le dictionnaire que pour dire qu’un mot est pas dedans. Mais là, il l’est. « Ça n’a pas de bon sens d’accepter des mots inventés », n’hésite pas à déclarer Robert (un gars qui vit à L’Assomption, pas le dictionnaire). Brékigne niouse  : tous les mots sont inventés. À un moment donné, kekun.e a pointé un cheval en disant « quossé ça ? », pis l’autre a répondu « caballus » mais avait la bouche pleine faque kekun.e a compris « cheval », mais l’autre avait dit en latin « vieille picouille » pis kekun.e l’a répété à kekun.e d’autre pis première chose qu’on sait, c’est que c’t’un cheval maintenant. Si tu pars une mode d’appeler ça un quatpattecourvite et que ça marche, ton mot peut finir dans le dictionnaire itou. Éventuellement. L’usage, c’est quand un mot se met à pogner pour une bonne raison  : il permet de nommer un concept. Personne n’a fait de crise de cœur sur courriel, qui est genre vraiment beaucoup inventé. Pis un dictionnaire, ça ne sert pas à dire « ce mot existe maintenant »  : ça sert à répertorier ce qui existe déjà quand on se rend compte que ça pogne. Y’a un shitload de pouéssons au fond de la fosse des Mariannes pis y’en a pas un dans le lot qui attend d’avoir son portrait dans le Larousse pour exister. T’aimes pasiel ? C’est correct. Tant que tu respectes la personne à qui tu parles, tu peux utiliser autre chose. Nous, on aime pas « continuation », c’est vraiment laitte, mais on sent pas le besoin de t’pitcher un Grevisse quand tu nous souhaites ça dans ton courriel de retraite. MA PASSION, MON MÉTIER Formation professionnelle A a pedideatien finançait de ; Québec MI Nos formations respectent les consignes sanitaires de santé publique. Technique d’opérations numériques (Industrie 4.0) Début des cours  : 14 mars 2022 Devinez la future voix du REM ! Au mois d’août dernier, plus de 35 000 personnes ont voté pour sélectionner la future voix du nouveau réseau de métro léger. La comédienne élue sera dévoilée jeudi prochain. En attendant, le REM nous titille en nous invitant à deviner de qui il s’agit dans une courte vidéo. Serait-ce possible que la fille de Michèle Deslauriers (la voix du métro), Caroline Dhavernas, suive les pas de sa maman ? On le saura très vite ! — Jules Couturier PLACES LIMITÉES COMMUNIQUEZ AVEC NOUS  : 514 743-0448 saefc@csmb.qc.ca formationcontinue.servicescsmb.com Conta de formation professionnelle Léonard-De Vinci Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci 2405, bd Thimens Saint-Laurent Côte-Vertu 171



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :