Métro Montréal n°2021-11-24 mercredi
Métro Montréal n°2021-11-24 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-11-24 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 90,3 Mo

  • Dans ce numéro : au tour des enfants pour la vaccination.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
LE CISSS DE LAVAL RECRUTE VIENT NOUS RENCONTRER ! PORTES OUVERTES* ÉDUCATRICES ET ÉDUCATEURS Chefs de service et éducateurs seront sur place afin de répondre à vos questions et pour vous expliquer le rôle d'un éducateur en centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté d'adaptation. Sur place, il vous sera possible de rencontrer un membre de l'équipe des ressources humaines afin de répondre à vos questions. Si cela vous convient, une entrevue sera fixée sur place, selon vos disponibilités. Plusieurs postes sont à combler ! Apporter votreC.V. ! lavalensante.com/carrieres 00 G 0 0 >4048302.1 26 novembre 2021 10 h à 13 h et 15 h à 18 h Centre de protection de l'enfance et de la jeunesse de Laval Salle 1 308, boulevard Cartier Ouest, Laval Présentez-vous à l'accueil *Votre preuve de vaccination et une pièce d'identité avec photo seront requises pour participer à cette journée. Des mesures sanitaires seront en place pour assurer la sécurité de tous lors de l'événement. Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval El El Québec ri El 4 Journal Métro Mercredi 24 novembre 2021 Vaccination des enfants  : quelle sera la décision finale des parents ? Alors que la vaccination contre la COVID-19 des enfants s’amorce, le professeur de microbiologie et maladies infectieuses à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Lionel Berthoux, tente de mettre en lumière les facteurs qui influenceront la décision des parents de faire vacciner leur enfant ou non. Il aborde la question dans un texte publié récemment dans le média La Conversation. « Ce choix engendre un niveau élevé d’anxiété chez de nombreux Canadiens, et domine la conversation liée à la COVID-19 sur les réseaux sociaux. Néanmoins, selon un récent sondage, 63% des parents seraient favorables », indique le virologue, qui est lui-même père d’un enfant de huit ans. Alors que Santé Canada a approuvé l’administration du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 pour les enfants de 5 à 11 ans, le gouvernement a dévoilé hier les détails de sa campagne de vaccination. Celle-ci se déclinera autant en clinique que dans les écoles Au même moment, on observe une hausse marquée du nombre de nouveaux cas chez les moins de 10 ans, note le virologue. François Lemieux flemieux@metromedia.ca Un seul décès Au Québec, on dénombre un seul décès d’un mineur lié à la COVID-19 depuis le début de la pandémie. Selon l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 446 personnes ayant moins de 20 ans avaient été hospitalisées en raison d’une infection à la COVID-19 en date du 2 novembre. Du nombre, 69 qui ont dû être admises aux soins intensifs. Ces chiffres sont peu élevés par rapport aux données concernant les Québécois plus âgés (plus de 25 000 hospitalisés, dont plus de 4 700 aux soins intensifs). Il existerait par ailleurs un biais de prise en charge favorisant l’hospitalisation des jeunes enfants par précaution, même lorsque leurs symptômes sont légers. Ce Photo  : Casanowe, 123rf
biais est d’autant plus exacerbé lorsque l’enfant présente une comorbidité. Selon l’INSPQ, il n’existerait pas de statistiques québécoises ou canadiennes concernant la présence de comorbidité chez les enfants hospitalisés. On ignorerait aussi le risque d’hospitalisation des enfants sans comorbidité ainsi que la prévalence de COVID longue chez les enfants au Québec ou au Canada. Effets secondaires similaires à ceux des jeunes adultes Le duo Pfizer/BioNTech a annoncé en septembre et octobre que, chez les 5 à 11 ans, des doses de vaccin trois fois plus petites aboutissaient à une protection d’environ 90%. À la suite d’un essai clinique, Pfizer/BioNTech ont affirmé que les effets secondaires chez les enfants étaient similaires à ceux des jeunes adultes. Il n’existerait d’ailleurs pas de raison de craindre des effets secondaires plus prononcés de ce vaccin chez les jeunes enfants, comparé aux adolescents, estime M. Berthoux. « Cependant, il importe de souligner que l’on ne dispose pas encore des résultats détaillés découlant de cet essai clinique », précise-t-il. Des conséquences à considérer Les enfants infectés présentent généralement des symptômes plus légers. L’infection chez les enfants est fréquemment sous-diagnostiquée parce que très souvent asymptomatique ou se manifestant par des symptômes peu spécifiques. La COVID-19 pédiatrique sévère étant une maladie rare, cela devrait, selon M. Berthoux, exclure l’option de rendre la vaccination obligatoire pour les jeunes enfants. « Cependant, elle n’est pas rare au point de conclure que la vaccination est superflue. Il importe également de prendre en compte la possibilité de Ballet Ouest DE MONTRÉ AL Billets à partir de 24$ LA CONVERSATION Casse-Noisette Nutcracker balletouest.com Frais en sus Directeur artistique Claude Caron 4 décembre 14 h et 19h30 + 5 décembre 14 h MONTRÉAL Centre Pierre Péladeau, Salle Pierre Mercure >4046526.1 Photo : Maaike Sears Société Des doses de vaccin trois fois plus petites chez les 5 à 11 ans aboutissaient à une protection d’environ 90%, selon Pfizer/BioNTech. COVID longue, et les conséquences négatives sur le bien-être de l’enfant et sur sa scolarisation », explique-t-il. Le virologue espère voir des statistiques plus complètes être rendues disponibles bientôt, notamment les résultats détaillés de l’essai clinique réalisé par Pfizer/BioNTech sur les enfants. M Ce texte a été produit en partenariat avec RAC//DEC ACCÉLÉRÉ//AEC//ATELIERS FAITES RECONNAÎTRE VOS ACQUIS ET VOS COMPÉTENCES ET OBTENEZ VOTRE DIPLÔME Nos programmes offerts en ligne  : ATTESTATIONS D’ÉTUDES COLLÉGIALES Bureautique, profils  : Adjoint(e) de direction, Coordination du travail de bureau Agent en support à la gestion des ressources humaines Courtage immobilier résidentiel Gestion de réseaux et sécurité des systèmes Techniques de gestion de projet DIPLÔMES D’ÉTUDES COLLÉGIALES Formation générale Comptabilité et gestion, profils  : Gestion financière, Gestion des ressources humaines Informatique, profils  : Gestion de réseaux, Informatique de gestion Inscrivez-vous à une séance d’information en ligne. >4047880.1 Information fc.cmaisonneuve.qc.ca/rac 514 254-7131, poste 4800



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :