Métro Montréal n°2021-09-14 mardi
Métro Montréal n°2021-09-14 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-09-14 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 18,9 Mo

  • Dans ce numéro : quels seront les impacts sur l'île de Montréal ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Journal Métro Mardi 14 septembre 2021 Cartographie des impacts climatiques Les changements climatiques ne toucheront pas les quartiers de Montréal de la même façon. Voici à quoi les habitants devront s'attendre. 25 °C Température maximale moyenne en été à Montréal entre 1981 et 2010, selon Ouranos. CHALEUR EXTRÊME x 12 Le nombre annuel de jours de plus de 32 °C pourrait se multiplier par 12. Le facteur végétation L'ouest de Montréal est mieux préparé que l'Est pour absorber les impacts des changements climatiques. Avec une canopée plus développée et des espaces verts plus nombreux, les arrondissements et les villes de l'Ouest devraient mieux s'en tirer à plusieurs égards. Ainsi, les secteurs plus démunis seront plus affectés. « Dans les quartiers plus pauvres, il 29 °C Température maximale moyenne en été prévue d’ici 2070., se OUEST DE L'ÎLE Même s'il est favorisé par ses espaces verts, l'Ouest ne sera pas épargné. Les feux de forêt, comme ceux de l'an dernier en Ontario, peuvent sérieusement affecter la qualité de l'air. y a moins de végétation. Moins de végétation veut dire plus de bitume, plus de ciment, plus de chaleur », résume André Bélisle, président de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique. Les effets sur la santé sont bien documentés  : problèmes respiratoires, allergies, augmentation du risque d’un incident cardiaque. L’inégalité environnementale à Montréal Selon Nathalie Bleau, responsable du partenariat entre la Ville de Montréal et Ouranos, il faut que les autorités restent vigilantes pour ne pas créer d’inégalités dans la ville. Par exemple, les grandes villes risquent de devoir construire davantage de piscines publiques pour LILE-BIZARD/SAINTE-GENEVIÈVE/SAINTE-ANNE- DE-BELLEVUE PIERREFONDS/SENNEVILLE PIERREFONDS/SENNEVILLE KIRKLAND KIRKLAND BEACONSFIELD/BAIE-D'URFÉ BEACONSFIELD/BAIE-D'URFÉ 45% L'indice de canopée de Beaconsfield est un des plus élevé de l'île. Dans les arrondissements de Montréal, cet indice varie entre 9,4% et 34,4%. Sources  : Ville de Montréal et Ouranos faire face aux futures vagues de chaleur. Il faut penser à l’endroit où ces piscines seront installées pour qu’un maximum de gens en bénéficie. La plantation d’arbres et une meilleure isolation des maisons sont d’autres éléments pour faire face aux vagues de chaleur. DOLLARD-DES- ORMEAUX/ROXBORO L'ÎLE-BIZARD/SAINTE-GENEVIÈVE/SAINTE-ANNE- DE-BELLEVUE DOLLARD-DES- ORMEAUX/ROXBORO POINTE-CLAIRE POINTE-CLAIRE La canopée aide notamment à diminuer les îlots de chaleur et gérer les eaux de pluie. DORVAL/
ÎLE-DORVAL L'ÎLE-DORVAL 11% Saint-Laurent a un des pires indices de canopée et d'espaces verts de Montréal. L'arrondissement serait l'un des plus affectés par la hausse des températures. SAINT-LAURENT SAINT-LAURENT LACHINE CÔTE-SAINT-LUC/HAMPSTEAD/MONTRÉAL-OUEST CÔTE-SAINT- UC/HAMPSTEAD/MONTRÉAL-OUEST CHALEUR = DANGER Une enquête épidémiologique a montré que les personnes vulnérables qui habitaient dans des îlots de chaleur étaient deux fois plus à risque de décès par la chaleur. AHUNTSIC/CARTIERVILLE MONTRÉAL-NORD AHUNTSIC/CARTIERVILLE SAINT-LÉONARD VILLERAY/SAINT-MICHEL/PARC-EXTENSIO ROSEMONT/PETITE-PATRIE 10% Proportion de la canopée dans Lasalle. MONT-ROYAL MONT-ROYAL CÔTE-DES-NEIGES/NOTRE-DAME- DE-GRÂCE TREMO OUTREMONT WESTMOUNT LACHINE WESTMOUN SUD-OUEST SUD-OUEST LASALLE VERDUN LASALLE VERDUN MONTRÉAL-NORD VILLERAY/SAINT-MICHEL/PARC-EXTENSION SAINT-LÉONARD ROSEMONT/PETITE-PATRIE PLATEAU MONT-ROYAL PLATEAU MONT-ROYAL VILLE-MARIE VILLE-MARIE ANJOU ANJOU 9,4% Proportion de la canopée dans Saint-Léonard. CÔTE-DES-NEIGES/NOTRE-DAME- DE-GRÂCE MERCIER/HOCHELAGA- MAISONNEUVE MERCIER/HOCHELAGA- MAISONNEUVE Société RIVIÈRE-DES-PRAIRIES/POINTE-AUX-TREMBLES/MONTRÉAL-EST RIVIÈRE-DES-PRAIRIES/POINTE-AUX-TREMBLES/MONTRÉAL-EST PLUIES ABONDANTES Montréal est la ville de l'est du Canada la plus touchée par les précipitations. D'ici 2070, MHM recevra plus de 1120 mm de précipitations par année (+10%). Vagues de chaleur dans Mercier– Hochelaga- Maisonneuve Durant l’importante vague de chaleur survenue en 2018, plus de la moitié des décès survenus dans l’arrondissement Mercier –Hochelaga-Maisonneuve (53%) sont attribuables à la chaleur, alors qu’aucun décès attribuable à la chaleur n’est survenu dans les villes liées.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :