Métro Montréal n°2021-09-07 mardi
Métro Montréal n°2021-09-07 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-09-07 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : le mandat de CDPQ infra contesté.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
LA MODE QUÉBÉCOISE À L’ÉTAT BRUT Toujours aussi foisonnante, la scène de la mode et du design québécois se la joue éclectique et accessible cette année en nous offrant des collections aux styles aussi diversifiés qu’originaux. Voici quelques-uns de ses principaux acteurs. Oscar Mendoza Créer l’inattendu Ce créateur d’origine mexicaine présente des pièces influencées par la fantaisie, l’imaginaire mexicain, les habits des 18 e et 19 e siècles et la culture pop. Il doit son inspiration à des icônes légendaires de la mode qui incarnent la force et la féminité d’une femme au pouvoir telles que Maria Felix, Miroslava Stern, Arielle Dombasle et Joan Collins. m Vêtements IFRI Chaque vêtement a une histoire C’est grâce à la pandémie que le projet d’entrepreneuriat qu’elle avait mis de côté pendant plus de 20 ans que Nadia Mechichi a finalement décidé de lancer son entreprise. C’est ainsi, imprégnée des parfums, des couleurs, des épices, ainsi que des écritures dansantes de la calligraphie arabesque, qu’IFRI est née. Lakuachimoto Avant-gardisme distingué Fondée en 2019 à Montréal par Vincent La Kuach, Lakuachimoto est une ligne non genrée qui se veut inclusive et progressiste et dont le style se situe entre streetwear et couture. Intitulée That B*tch, sa nouvelle collection est une célébration de la force de soi, celle qui allonge l’échine et qui ouvre les épaules, qui appartient à celles et ceux qui ne s’excusent pas d’être grands. D Clothes & Roads Aventure et minimalisme C’est en 2017, après un voyage en backpack, alors qu’elle venait littéralement de vivre avec l’ensemble de ses possessions dans un sac à dos, que Marie-Ève Bournival- Paré s’est mise à se questionner sur ses nécessités. Dans un élan d’inspiration, elle décide de lancer sa propre compagnie de vêtements. Son dada  : créer des designs minimalistes et des pièces versatiles essentiels à son quotidien. Jennifer Glasgow Design Des créations classiques d’influence artistique Fervente partisane du mouvement slow fashion – et ce, avant même qu’un terme ne soit donné aux vêtements fabriqués de manière éthique et durable ! –, Jennifer a commencé son parcours en tant que designer montréalaise en 2003. Son objectif principal  : proposer des créations classiques et de belle qualité aux influences artistiques. Rien ne se perd, tout se crée… Quand originalité et confort vont de pair Depuis 18 ans, cette entreprise originaire de Saint-Sévère propose des vêtements et accessoires pour femmes – de tous les âges et de toutes les silhouettes – entièrement fabriqués de manière artisanale en Mauricie. Parfait pour se gâter ou gâter un être cher avec des trouvailles 100% locales ! Véritable incontournable de la scène de la mode et du design, notre belle province recèle de designers tous plus créatifs et uniques les uns que les autres. Faites-vous plaisir et allez vite les découvrir ! D Moov Activewear Révolution textile 7,K Pour découvrir l’article complet, rendez-vous à journalmetro.com/explorez Fondée par les sœurs Geneviève et Stéphanie Tremblay, Moov Activewear produit des vêtements sport haut de gamme fonctionnels qui permettront à chaque femme de bouger à sa façon, sans compromis. Avec authenticité et en phase avec son désir de durabilité, la marque développe et produit au Québec des vêtements athlétiques responsables. Eliza Faulkner Une vision luxueuse, colorée et riche D D Eliza Faulkner s’est construit un statut culte en tant que designer préférée dans l’industrie pendant des années et, forte de son expérience, fait maintenant son entrée dans la mode grand public. Quiconque a déjà porté une de ses pièces considère certainement celle-ci comme étant l’un de ses vêtements préférés !
métr journalmetro.com Mardi 7 septembre 2021 INSPIRATION La toute première entreprise de construction pro-LGBTQ+ au pays est basée à Montréal Il faut savoir que, dans le milieu, la « masculinité toxique » est très présente, dénonce d’emblée le cofondateur et directeur administratif d’EAC Construction Inc, Nicolas Wegel. « En passant sur les chantiers, au milieu de nos employés, j’ai commencé à entendre des expressions qui ne me plaisaient pas comme « ne tiens pas ton marteau comme un fif » », se rappelle-t-il. En 2017, Nicolas Wegel a donc décidé d’entreprendre des actions dans le but de rendre son entreprise plus inclusive pour les femmes et les personnes issues de la communauté LGBTQ+. La première étape a été d’inscrire la compagnie comme membre de la Chambre de commerce LGBT du Québec. Fondée en 1997, l’institution a pour mission de représenter et de faire rayonner la communauté d’affaires LGBTQ+ dans les milieux socioéconomiques et gouvernementaux. La construction, milieu inclusif ? En consultant le répertoire des membres, on remarque que EAC Construction Inc est l’unique entreprise issue du secteur d’activité « Construction, rénovation, décoration ». Peu de temps après son inscription au Québec, la Chambre de commerce LGBT du Canada a contacté l’entreprise à son tour puisqu’elle ne comptait pas, elle non plus, de membres du milieu de la construction. « Je trouve cela assez dommage qu’on classe les gens en La construction, ce n’est pas réservé qu’aux machos, mais bien aux personnes passionnées de bâtiment de tous horizons. Et c’est ce que martèle EAC Construction Inc, première entreprise de construction ouvertement pro-LGBTQ+ au pays. fonction de leur sexualité. On n’est pas surpris d’avoir un designer de la communauté LGBTQ+, mais on est surpris qu’il y ait une personne gaie ou trans sur un chantier », déplore Nicolas Wegel. Dans le même ordre d’idées, M. Wegel se désole des préjugés envers les femmes en construction. « Si une femme est un peu trop apprêtée, on considère qu’elle n’a pas de force et qu’elle est juste là pour faire joli. Si, par contre, elle est forte, c’est tout de suite une lesbienne. Ça n’a aucun sens », ajoute-t-il. Dès l’embauche, Nicolas Wegel explique les valeurs de l’entreprise aux nouveaux employés. Ils se doivent de les respecter sans quoi ils seront renvoyés. Le cofondateur ne s’en cache pas  : cela rend le recrutement difficile, alors que l’industrie de la construction est déjà en manque de main-d’œuvre. Des employés qui s’assument pleinement EAC Constructions Inc, basée dans le Village, se donne par ailleurs comme première mission d’offrir un environnement de travail inclusif et sécuritaire à son personnel salarié. Celui-ci est composé à 50% de membres de la communauté LGBTQ+. De plus, 35% des 20 membres du personnel sont des femmes qui occupent, pour la majorité, des « postes clés ». « On veut permettre aux gens de faire le travail qu’ils aiment dans de bonnes conditions sans avoir à changer qui ils sont, ou sans qu’ils aient peur des représailles si jamais ils assument qui ils sont », précise Nicolas Wegel. Selon une étude publiée en juin 2020 par le cabinet international de conseil en stratégie McKinsey & Company, un peu plus d’un quart des répondants LGBTQ+ ne s’affichent pas ouvertement au travail. Cheffe de chantier au sein d’EAC Constructions Inc depuis janvier dernier, Olivia Naud affirme qu’elle peut enfin évoquer ouvertement sa relation homosexuelle au travail. NAOMIE GELPERngelper@journalmetro.com « C’est sûr qu’au début, quand on rentre dans une compagnie, on se pose souvent la question « j’en parle-tu ou je n’en parle pas ? ». C’est une question que peut-être les hétéros ne se posent pas automatiquement, mais moi je vais me la poser avant », explique-t-elle. Or, grâce aux initiatives mises en place par son employeur pour créer un environnement inclusif, Olivia Naud sait qu’elle ne sera pas jugée. « C’est un poids de moins à porter », dit-elle. 9 PHOTOS  : GRACIEUSETÉ/EAC CONSTRUCTION INC.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :