Métro Montréal n°2021-08-18 mercredi
Métro Montréal n°2021-08-18 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-08-18 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : vaccination obligatoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
N’attendez pas de frapper un mur. Faites-vous vacciner. En septembre, le passeport vaccinal sera exigé pour fréquenter certains lieux publics. Québec.ca/vaccinCOVID
journa[metro.com métr 1171 Mercredi 18 août 2021 3 rir Pt"ne, Vaccination obligatoire pour tous les soignants Pandemie. La guerre contre la quatrième vague de COVID-19 passe à la vitesse supérieure. La vaccination sera obligatoire pour les travailleurs de la santé du Québec, tandis que le premier ministre François Legault a interrompu sa tournée des régions pour se concentrer sur la gestion de la crise sanitaire. ÉRIC MARTELemartel@metromedia.ca Les employés en contact plus de 15 minutes consécutives avec les patients seront visés par cette mesure. Tous les corps de métiers seront inclus, passant des ambulanciers aux médecins jusqu'aux préposés en CHLSD. Le premier ministre a annoncé la nouvelle, hier. Il était accompagné du directeur national de Santé publique, Dr Horacio Arruda, et du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. Les travailleurs de la santé devront avoir reçu une première dose avant le 1" septembre, puis une deuxième d'ici le 1" octobre. « On a déjà des chirurgies reportées. On ne voudrait pas ajouter à ces reports, ni au fardeau imposé aux infirmières et au personnel de santé », a expliqué M. Legault. Consultation parlementaire Cette vaccination obligatoire fera l'objet d'une commission parlementaire, qui pourrait débuter dès la semaine prochaine. Il est possible que la vaccination soit également obligatoire pour les employés de l'État, comme les professeurs. L'instauration du passeport vaccinal sera toutefois écartée de la commission. Quebecg. en cefiflUe Use platégel. 1111111 otz 111111 a se lncontinue se protégt te premier ministre François Legault entouré du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de Santé publique, Dr Horacio Arruda. IOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO « Contrairement au passeport vaccinal, on touche à l'intégrité physique et au droit du travail, a expliqué M. Legault. On veut entendre l'opposition, différents intervenants de l'État là-dessus. » À l'issue de cette commission, il sera déterminé ce qui adviendra des employés récalcitrants, qui feront l'objet de « mesures administratives ». Reste à voir s'ils seront « suspendus avec ou sans salaire », mais chose certaine, « ils ne pourront pas travailler », assure M. Legault. Le deuxième parti d'opposition, Québec solidaire, a réagi en exposant qu'il était légitime d'imposer la vaccination au personnel soignant. « Ceci étant dit, il ne faut pas tourner les coins ronds  : le gouvernement doit s'assurer que la vaccination obligatoire du personnel soignant n'empirera pas la pénurie de main-d'oeuvre et qu'elle tiendra compte des contre-indications médicales de certains », a réagi le député de Rosemont, Vincent Marissal. Rentrée masquée Compte tenu de l'évolution des variants puis de l'augmentation des cas et des hospitalisations, le port du masque sera exigé dans les cégeps et universités à la rentrée. Il faudra le garder dans les espaces communs, mais aussi en salles de classe. « Même si les jeunes sont moins à risque, ils ne sont pas totalement à risque, et en plus, Alors que les États-Unis recommanderont une troisième dose à leurs citoyens, le Québec pourrait faire de même au début du mois de septembre. ils peuvent être des transmetteurs du virus », a justifié le premier ministre. Le masque pourrait aussi redevenir obligatoire dans les écoles primaires et secondaires. La Santé publique se penchera sur cette possibilité au cours des prochains jours. « Si la Santé publique en fait la recommandation, on va le faire, tranche M. Legault. Il n'est pas question de prendre de risques. » Cible vaccinale haussée Au début de l'été, les cibles de vaccination avaient été fixées à 75% pour l'ensemble de la société. En atteignant cet objectif, des assouplissements importants seraient accordés à la fin de la saison estivale, projetait-on. Compte tenu de la hausse de cas, il faudra que 90% de la population, ou même idéalement 95% soit doublement vaccinés pour espérer la tombée des mesures sanitaires, a indiqué Dr Arruda. « Les foyers de jeunes non vaccinés viennent diminuer notre immunité collective, indique-t-il. Environ 5% des gens seraient anti-vaccin au Québec, alors, ce 95% est atteignable. » Démission-surprise du conseiller Christian Arsenault Le conseiller municipal indépendant du district de Loyola, dans Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce, Christian Arsenault, a démissionné de ses fonctions politiques le 16 août en soirée, évoquant les troubles affectant sa santé mentale. L'élu a fait son annonce sur Facebook. MÉTRO Élections. Aînés, fiscalité et familles Chaque jour, Métro fait le compte rendu des annonces et des promesses électorales des partis politiques en vue des prochaines élections fédérales du 20 septembre. Aînés Le Bloc québécois (BQ) a fustigé le premier ministre Justin Trudeau d'avoir « crée deux catégories d'aînés ». Yves- François Blanchet considère que le chèque d'aide de 500$ envoyé aux aînés de 75 ans et plus est discriminatoire envers les aînés qui ont entre 65 et 74 ans. Ce chèque est « électoraliste » selon le chef du BQ car reçu le 16 août, soit un jour après le déclenchement des élections. « Une coïncidence difficile à avaler », dit-il. En visite à Montmagny auprès d'aînés de moins de 75 ans, Yves-François Blanchet soutient qu'il faut hausser la pension de la Sécurité de la vieillesse afin de pallier la perte de pouvoir d'achat des 65 ans et plus. Fiscalité Le Parti conservateur du Canada (PCC) veut donner du « répit aux familles » en COVI D-19 Un événement international annulé à Montréal en raison de la e vague exonérant les Canadiens de la Taxe sur les produits et services (TPS) au mois de décembre. Cela devrait remettre 1,5 milliard de dollars dans les poches des Canadiens et augmenter la demande des produits vendus dans les magasins de détail, soutient le PCC. Le chef du Nouveau parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, s'est engagé à « mettre fin aux énormes subventions sans conditions de Justin Trudeau aux multinationales ». Celui-ci privilégierait l'investissement « dans les petites entreprises et les entreprises qui contribuent à bâtir nos communautés partout au Pays ». Famille Le Parti libéral du Canada s'est engagé en cas de réélection à fournir des services de garde pour enfant à un coût de 10$ par jour « dans les cinq années à venir ». Le PLC veut collaborer avec Québec pour « tirer parti de son système de garde d'enfants abordable et de calibre mondial, créer plus de places pour les familles et améliorer les conditions de La 10e édition du Forum Afrique Expansion, qui était prévue les 5 et 6 octobre 2021 au Palais des congrès de Montréal, n'aura finalement pas lieu à cause de la pandémie. C'est ce qu'ont annoncé ses organisateurs dans un communiqué hier matin. Des délégués provenant d'une trentaine de pays étaient attendus à cet événement qui vise la création de partenariats d'affaires Nord-Sud et qui se tient à Montréal depuis 2003. LILI BOISVERT ANGLAIS POUR LES ENFANTS Ikereeila kt ; rAlzilfz11919111 Meellb 3 à 16 ans- Tarifs  : à partir de 230$ Kazelfa COURS LAVAL1275 ave du Collège, Laval, ROSEMONT 6400 16e avenue Du 25 septembre au 11 décembre Du 18 septembre au 11 décembre Inscrivez-vous dès maintenant au www.kazelfa.com info@kazelfa.com 514-543-1243 travail des éducateurs ». En réaction, le chef du Nouveau parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, affirme qu'aucune garderie n'est moins chère aujourd'hui grâce à Justin Trudeau. « Si Justin Trudeau avait vraiment la volonté de réduire les frais de garde, ç'aurait été chose faite depuis six ans qu'il est premier ministre ». En guise de premier engagement, le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, veut respecter « l'intelligence des gens » et ne pas acheter leur vote avec des promesses irréalisables. Afghanistan La crise existante afghane s'immisce dans la campagne fédérale. Le PCC demande au ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, au ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Marco E.L. Mendicino, et au ministre des Affaires étrangères, Marc Garneau, de « suspendre immédiatement leur campagne de manière à répondre adéquatement à la crise qui ne cesse d'évoluer en Afghanistan ». PASCAL OMET Venez vous amuser tout en apprenant l'anglais ! EN LIGNE Du 11 septembre au 4 décembre SESSION d'automne 202 00 ce% IP Faites vite ! il Les places G1 sont limitees., liane



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :