Métro Montréal n°2021-08-17 mardi
Métro Montréal n°2021-08-17 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-08-17 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : la diaspora haïtienne s'active.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Cet été, optez pour un paradis d’air pur Des lacs et des rivières, ce n’est pas ce qui manque au Québec. Pas surprenant que le territoire soit si fréquenté par les amateurs de chasse et de pêche. Partout... L’univers captivant du café pour barista maison Le café est l’une des boissons chaudes les plus consommées au monde. Il donne envie de sortir du lit le matin, donne le rythme aux journées, réconforte et rassemble les gens. Avec un peu de savoir-faire et de bons produits, il est possible de réaliser d’excellent café qui stimulera nos papilles Pour découvrir la suite rendez-vous sur journalmetro.com/explorez Il est venu le temps du gril : les essentiels pour les maîtres du BBQ La sentez-vous, l’odeur du BBQ qui commence à se propager un peu partout ? C’est signe que les 1000 délices que nous promet l’été sont maintenant à notre... 10 artisans du terroir et leurs produits gourmands Consommer un produit du terroir, c’est encourager artisans et producteurs du Québec et une belle manière d’encourager l’achat local. Le Québec regorge d’artisans qui excellent dans la fabrication de produits gourmands de toutes sortes. Confitures, sauces, marinades, sirop...
métr journalmetro.com Mardi 17 août 2021 OPINIONS TRIBUNE LIBRE Un cadeau inespéré pour la CAQ Fin de l’année 2019, alors que la lune de miel entre la population et la CAQ tire tranquillement sa révérence, voici qu’une pandémie frappe à la porte. Gracieuseté du virus Sars-Cov-2. Tout portait alors à penser qu’un gouvernement ayant à jongler avec cet insaisissable événement serait condamné à baigner dans l’eau chaude. Mais surprise  : ce fut un mariage presque parfait. En effet, pour la CAQ et la COVID, les astres semblent être alignés. C’est que la pandémie donne l’occasion au gouvernement de décliner diverses propositions qui sied comme un gant à son ADN. Et qui, en un sens, auto-légitime sa raison d’être  : gestion au jour le jour, resserrement légal, état d’urgence, philosophie de l’effort et du management, stratégies « bâton-carotte ». La CAQ, à défaut d’avoir une stratégie sanitaire digne de ce nom, a misé sur une sorte de « réactivité gestionnaire » empreinte d’une parure objective et chiffrable. Le tout enrobé d’un métr Faites-nous découvrir votre Montréal ! Photographes, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos de la ville à opinions@journalmetro.com. MÉTRO TRIBUNE LIBRE prendre des semaines encore à débattre du TRIBUNE LIBRE Le passeport vaccinal, oui je le veux ! Non mais, y s’en trouve - et c’est incroyable- qui souhaitent une consultation publique avant la mise en vigueur du passeport vaccinal. D’autres espèrent un débat parlementaire. D’autres, (des disjonctés) parlent de dictature. Oup ! Tout ça prend des airs de complotisme dirait-on ! Mais trop tard les amis ! Puisque le ministre de la santé Christian Dubé nous a annoncé en début de semaine en point de presse, que dès le 1er septembre le passeport vaccinal au Québec sera bel et bien en vigueur. Le gouvernement met ses culottes. Alors le passeport sera exigé dans les restos, les gyms, les festivals, etc. Je dis ici haut et fort que ce n’est pas trop tôt. La quatrième vague prend du galon de jour en jour. La voilà déjà arrivée dans mon pays d’origine, soit celui des bleuets au Saguenay-Lac- Saint-Jean. Le Delta se propage ! mantra opérationnel, paternaliste et performatif. La CAQ se fait présente, respectable, elle fait acte de sérieux, notamment via ses messes télévisuelles. Elle présente des mesures et des récompenses à la clef. Elle met de l’avant une prise en charge – présentée comme une nécessité en cas de crise, à coup de confinements généralisés et de codes de couleurs permettant une différenciation sociale au sein de la population. Ce qui contribue à créer un référant comparatif, mais aussi une notion d’effort citoyen. Par ailleurs, cette communication politique permanente et des chiffres quotidiens – souvent non remis dans leur contexte plus large, vient enraciner l’état d’urgence dans les esprits et sert de « baromètre » pour la suite. De même que légitiment les nouvelles mesures, même les plus sanitairement douteuses (le couvre-feu). Tout ceci donne une formidable impression de bonne gestion et de contrôle de la situation. La CAQ, avant d’être un melting-pot d’adéquistes, de péquistes et de libéraux […], c’est l’assurance d’hommes et de femmes pratiquant les méthodes de l’entreprise, le pragmatisme comptable, l’efficacité et le bon sens comme valeurs cardinales. En somme, l’assurance que la maisonnée sera gentiment gérée pour vous. Un ‘‘Laissez nous nous occuper de Il faut cesser illico de tergiverser. Vouloir vos affaires, tout ira bien, suivez nos consignes» en quelque sorte. C’est un lieu commun certes, mais la CAQ aimer gérer. Gérer, simplement. Pas de grand projet mobilisateur, pas de révolution sociale à l’horizon, ni beaucoup de cohérence stratégique à long terme, mais l’assurance d’une gestion à la bien-fondé du passeport vaccinal serait risqué. Qui plus est, le passeport vaccinal est maintenant en vigueur dans plusieurs pays d’Europe. Alors pourquoi traînerions-nous de la patte ici au Québec. Les différents variants de la COVID, qui assaillent le monde dans lequel je vis, moi, n’attendent pas, eux, pour agir. Ils ne demandent la permission à personne, ne se consultent pas entre eux, et sans vergogne ils frappent à tout venant. Ils ne tournent pas en rond bien longtemps. Ils dénichent leurs cibles et frappent sans pitié, s’en prennent à nos jeunes d’ailleurs. Ils s’en prennent surtout aux non vaccinés, aux têtes dures qui deviennent des dangers publics. Les variants les adorent et ils se collent à eux. Et ces derniers deviennent ainsi des porteurs et des donneurs, des semeurs de troubles ni plus ni moins. Alors vivement le passeport vaccinal pour veiller aux grains. Pour affronter et pour espérer casser la quatrième vague, le passeport vaccinal devient à mes yeux un outil de plus, un outil suprême pour lutter contre la COVID et ses variants. Ce passeport, oui je le veux ! YVAN GIGUÈRE petite semaine des affaires de l’État. Cela en rassure plus d’un. Et c’est compréhensible. Il faut dire que cela a un charme certain tant il permet de s’offrir l’impression d’une pause politique. C’est aussi l’avantage qu’offre d’arriver à la suite des années libérales. Pour plusieurs, un « pas si pire » est mieux qu’un François Legault et le passeport vaccinal Dans toute la saga qui entoure la tenue d’une commission parlementaire sur l’implantation d’un passeport vaccinal, l’argument du premier ministre François Legault, eu égard au fait que le passeport vaccinal pourrait servir de tribune à de fausses informations, relève purement de la fiction compte tenu que le premier ministre sait très bien que c’est lui qui a le dernier mot sur le choix des personnes qui viendraient témoigner à l’Assemblée nationale. Sur un autre plan, lorsqu’on l’interroge sur l’acceptabilité sociale, le premier ministre répond qu’il « sent » que les Québécois l’appuient « décevant ». Qui plus est, la CAQ peut particulièrement se distinguer de l’opposition. Il lui est aisé d’afficher un doux nationalisme via un théâtre d’empoignade avec le fédéral, s’inscrivant intelligemment entre le laisser-faire du PLQ et les aspirations souverainistes du PQ. Parallèlement, elle peut servir la leçon de « réalisme » au QS en lançant  : ‘‘pas le temps pour la révolution, on doit gérer la pandémie». Pas grave si l’incarnation symbolique du ‘‘bon père de famille» se montre trop surprotecteur et infantilisant. Pas grave si on impose bien souvent à coup de décret ministériel. Pas grave si la santé publique n’a pas de protocole efficace de dépistage, de pistage, d’isolement et de traitement efficace. Comment de fois a-t-on renvoyé les gens chez eux, sans traitement, en attendant l’aggravation des symptômes ? Pas grave si on est incapable de produire des masques chez nous et de mobiliser convenablement les entreprises dans la lutte. Pas grave si on est incapable de regagner la confiance des travailleurs et travailleuse de la santé. Ce n’est qu’insignifiance devant l’irrésistible triomphe de la gestion à la petite semaine. Car l’idéologie gestionnaire est rassurante. Plus encore, elle veut notre bien. Pourquoi s’en priver ? Volume  : 21 Numéro  : 63 À Montréal, Métro est publié par Métro Média, 101, boul. Marcel-Laurin, Montréal H4N 2M3 Tél.  : 514 286-1066 Imprimé par  : Transcontinental Transmag, 10807, rue Mirabeau, Anjou, Québec, H1J 1T7 Distribué par Metropolitan Media Services/Directrice de la distribution  : Danielle Tessier Directeur principal des ventes  : Patrick Marsan Contrôleur  : François Dallaire Directeur de l’information  : Olivier Robichaud Chef de pupitre  : Carole Côté Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions @journalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publicite@journalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com. ISSN 1716-9895/ARCHIVES MÉTRO 7 ÉTIENNE BOUDOU-LAFORCE, QUÉBEC majoritairement sur l’implantation d’un passeport vaccinal. J’admire le degré d’intuition de M. Legault mais vous me permettrez d’émettre quelques réserves sur sa notion d’acceptabilité sociale… Entretemps, le premier ministre reçoit des critiques unanimes de tous les côtés du spectre politique, une pétition menée par le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, ayant même déjà récolté plus de 130 000 signatures contre le passeport vaccinal. La date prévue pour l’implantation d’un passeport vaccinal dans des endroits offrant des services non-essentiels est prévue pour le 1er septembre. Il reste plus de deux semaines, M. Legault, pour mettre sur pied une commission parlementaire… À vous de faire preuve de transparence, une qualité dominante qui faisait partie de vos priorités lorsque vous avez pris le pouvoir ! HENRI MARINEAU, QUÉBEC



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :