Métro Montréal n°2021-06-04 vendredi
Métro Montréal n°2021-06-04 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-06-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 16,3 Mo

  • Dans ce numéro : au coeur de la Terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
I] D Facebook Twitter Linkedin Instagram stm.info TOUT SAVOIR SUR LA VITESSE DE NOS BUS Rien ne sert de courir, il faut partir à point ! LES BUS PEUVENT PARFOIS AVOIR DES VITESSES VARIABLES. LA RÉPONSE RÉSIDE DANS LE MYSTÈRE DE LEURS HORAIRES. DÉCOUVREZ POURQUOI ! Vous avez peut-être remarqué qu’à certains moments, nos bus avançaient légèrement plus lentement. En temps normal, en respectant les limites maximales permises et malgré la revue à la baisse des vitesses maximales dans certains secteurs, nos bus gardent une vitesse commerciale moyenne de 18km/h, étant donné qu’ils arrêtent pour prendre des passagers et repartent plusieurs fois au cours d'un trajet. Ces derniers temps, l’achalandage de nos lignes de bus a beaucoup diminué en raison de la crise sanitaire. Par conséquent, pour maintenir l’offre de service et assurer des horaires stables, les bus doivent parfois diminuer leur vitesse en raison de leur trop grande efficacité, alors qu’en temps normal, ils ralentiraient involontairement à travers le trafic et les entraves routières montréalaises. JOURNAL MÉTRO - BANDEAU Montage 10 po x 2,25 po Échelle de travail 100% 4tAAAt.AAAAAA AAAA,_AAAe èAAAAAAAA‘ AetA AAAAA 1AAAt AAA/HISTOIRE DE BUS Du Classic à l’électrique C’EST L’ANNIVERSAIRE DES BUS ÉLECTRIQUES CITÉ MOBILITÉ… ET DES BUS CLASSIC ! Il y a 4 ans, la STM débutait les essais avec la clientèle du bus 100% électrique Cité Mobilité de Nova Bus, sur la ligne 36 – Monk. Aujourd'hui, ce sont sept véhicules électriques à recharge rapide, ce qui représente suffisamment de bus pour assurer un service 100% électrique sur cette ligne. Mais ce n’est pas le seul modèle de bus à avoir fait ses débuts à Montréal à cette période de l’année ! Il y a 38 ans, le 27 mai 1983, la CTCUM prenait possession de son premier bus GM de modèle Classic. Celui-ci reprenait la mécanique du bon vieux modèle New Look, avec une ligne résolument contemporaine. Le modèle Classic a été acheté à plus d’un millier d’exemplaires à Montréal, de 1983 à 1995, avant son retrait définitif en 2012. 01 Le bus 100% électrique Cité Mobilité de Nova Bus 02 Un bus Classic peu après son introduction à Montréal, en 1983. (Archives de la STM) nature. O info Tellement Tellement Montréal. Jean-Drapeau 01 02
métr ver M journa1metro.com Week-end 4-6 juin 2021 3 ACTUALTIKI Encore 220 000 personnes à vacciner pour atteindre la cible Déconfinement. Le ministre Christian Dubé a dressé un bilan plutôt positif de l'avancée de la vaccination, malgré une ombre au tableau  : près de 22000o personnes de 18 à 40 ans, dont la moitié se trouve à Montréal et Laval, doivent être vaccinées pour atteindre la cible de 75% dans cette tranche d'âge. ÉRIC MARTEL ernrtel etromedia L'objectif est toutefois atteint chez les adultes, trois semaines avant l'objectif que s'était fixé le gouvernement. Pour convaincre les plus jeunes d'accepter une première dose, les heures de vaccination des cliniques seront allongées. Des séances sans rendez-vous seront ajoutées, tout comme des cliniques mobiles. « Si on veut que tout le monde puisse être adéquatement vacciné d'ici la fin août, les gens doivent se dépêcher », insiste le ministre Dubé. Le ministre de la Santé, Christian Dubé/rOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO L IQU I DAT I ON Ble Vêtements d'importation pour dames. 4 juin 16h à 20h 3 jours Selon le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, il ne s'agit pas « d'un drame comme tel », notamment car cette portion de la population est moins à risque d'être hospitalisée. Cependant, « dès qu'on a une strate qui n'est pas protégée, c'est un potentiel d'éclosion si le virus rentre à l'intérieur », prévient-il. Selon les données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) 70% de la population âgée de 12 ans et plus a reçu une dose. La 5 juin 9h à 17h seulement 6 juin 9h à 16h proportion est égale dans les quartiers les plus fortunés de Montréal, mais chute à 67,5% lorsqu'on observe la totalité des citoyens de la ville. À Montréal-Nord, par exemple, la couverture vaccinale n'est que de 43,8%. Objectif  : 3 millions Comme l'intervalle recommandé entre l'administration des deux doses de vaccin est passé de 16 à 8 semaines, il sera possible dès le 7 juin de devancer son deuxième rendez-vous. Un échéancier La facture du REM augmente de 350 M$ Le REM coûtera 35o M$ de plus, a annoncé CDPQ Infra lors d'une mise à jour du projet en cours de construction, qui assumera seule cette somme. L'échéancier n'est toutefois pas modifié et le tout sera livré en 2024, promet l'entreprise. MÉTRO « Le succès de la première campagne, c'est bien, mais le vrai succès sera quand on aura tous eu nos deux doses. » Christian Dubé, ministre de [a Santé précis a été établi selon l'âge des récepteurs. Pour l'instant, les 17 ans et moins ne sont pas inclus dans le calendrier du ministère de la Santé, puisque ce groupe d'âge est majoritairement en train de recevoir sa première dose. Le devancement de leur rendez-vous sera envisagé une fois les autres périodes de vaccination devancées. Par ailleurs, tous ceux qui ont reçu une première dose d'AstraZeneca pourront en obtenir une deuxième, puisqu'un million de doses seront reçues par le ministère de la Santé. Même s'il est toujours recommandé de recevoir le même vaccin, les Québécois qui le désirent pourront en obtenir un d'une autre marque pour leur deuxième dose. La semaine prochaine, les détails concernant la preuve de vaccination seront dévoilés. Cette preuve pourrait permettre d'accéder à certains lieux publics, par exemple, a indiqué le directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19, Daniel Paré. COMMUNAUTÉS RACISÉES Des réticentes à se faire vacciner Les autorités de santé publique devront user de créativité pour atteindre leurs objectifs de vaccination. Depuis le début de la pandémie, les communautés culturelles et racisées sont plus réticentes à se faire vacciner que les personnes blanches, notamment pour des questions d'accessibilité et des craintes à l'égard du système de santé. Si les personnes immigrantes font face à des « barrières supplémentaires », c'est l'ensemble des minorités culturelles qui sont plus réticentes à se faire vacciner, explique l'économiste de la santé et chercheur à l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS), Raphaël Langevin. « Il y a une réticence plus grande, affirme-t-il. Je ne pourrais pas dire jusqu'à quel point, mais le son de VIOLENCE CONJUGALE Québec alloue 26 M$ dans les milieux autochtones Le gouvernement s'attaque à la violence conjugale et familiale en milieux autochtones en allouant 25,8 M$ pour réaliser une série d'actions « par et pour » les FERMETURE DE SAISON, TOUT DOIT ÊTRE VENDU'I e Québec a récemment atteint a barre de 75% de la population duite ayant reçu au moins une ose de vaccin. irOSIEDESMARAISMIETRO cloche qu'on a sur le terrain de la part des centres de vaccination du ministère de la Santé, c'est que l'ensemble des minorités visibles sont plus réticentes, à des degrés variables. » NAOMIE GELPER Premières Nations et les Inuits. Cet investissement fait partie de l'enveloppe de près de 223M$ destinée à répondre à la « situation d'urgence » que vit le Québec, à savoir une exacerbation de la violence conjugale et familiale. NAOMIE GELPER 355 LOUVAIN O., PORTE 3 MONTRÉAL, QC, H2N 2E9 ARGENT COMPTANT & mue



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :