Métro Montréal n°2021-06-02 mercredi
Métro Montréal n°2021-06-02 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-06-02 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 13,5 Mo

  • Dans ce numéro : autour des salles à manger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
métr 1171 OPINIONS journalmetro.com Mercredi 2 juin 2021 6 UN PEU RACISTi. CHRONIQUE IN LIBRO VERITAS FRÉDÉRIC BÉRARD docteur en droit et politologue Au micro de Nic Payne, sur les ondes de RVM comme à chaque samedi midi, discussion-débat avec Frédéric Lapointe, contradicteur élégant, posé et nuancé tout mon contraire, donc cette fois sur l'enquête du coroner portant sur le décès de Joyce Echaquan. Résumant son propos, Lapointe, fidèle à ses habitudes de modération, lance un truc du genre  : « [...] des employés qui auraient eu un comportement un peu raciste ». Avant même que Payne me repasse la parole, explosion. D'abord, dans ma tête, ensuite dans le micro. TRIBUNE LIBRE À bas les troubles alimentaires ! Malgré l'ouverture, avouons-le, plutôt récente du discours quant à la santé mentale, les préjugés entourant les troubles alimentaires sont encore trop présents. Depuis 1987, l'organisme Anorexie et boulimie Québec (ANEB) se positionne pour offrir des services adaptés aux personnes qui en souffrent et démontrer la diversité des visages que peuvent prendre les troubles alimentaires. Sans prévenir, ils pourraient toucher vos proches, vos amis, vos collèges ; ébranler votre équilibre, votre santé mentale. Les troubles alimentaires ne discriminent personne et doivent être adressés sérieusement pour métr Crise quasi-ingérable. Parce que si je connais maintenant suffisamment bien Frédéric pour jurer que son euphémisme se voulait davantage réflexe que verdict, reste que ce même réflexe demeure symptomatique d'une culture médiatique ayant peur des mots. Des vrais. Parce que non, l'affaire Echaquan n'est pas un peu raciste. Elle l'est à temps plein. Sous toutes ses coutures. Du début à la fin. Résultante d'une évidence, soit le racisme systémique. Celui détaillé, expliqué et rapporté par la Commission éviter le pire. Nous sommes d'avis qu'encore aujourd'hui, les troubles alimentaires sont trop souvent considérés comme un caprice, une crise passagère. Et ce, malgré le fait qu'ils ont le plus haut taux de mortalité de toutes les maladies mentales. ANEB pose des actions pour changer les mentalités. Parmi nos priorités, nous tenons à sensibiliser les gens à la complexité de la maladie et à la souffrance que peuvent ressentir les gens qui en sont atteints, ainsi Viens sur les enjeux autochtones. Particulièrement sur la question des soins de santé dont la situation, délétère depuis (trop) longtemps, à l'hôpital de Joliette. Celui dont l'affaire Echaquan et ses violences (« c'est juste bon pour fourrer et venir se plaindre icitte » ; « qu'- est-ce que t'as pris, encore, hein ? » ; « enfin on va avoir la paix, elle est morte ») ne sont qu'une nouvelle illustration, cette fois piégée par caméra-vidéo ou rapportée par des témoins. En d'autres termes, aucune excuse possible, sauf évidemment celle, ô combien méprisable, de l'aveuglement volontaire. Le même qui a récemment amené le gouvernement Legault à faire battre en chambre une motion visant à simplement faire reconnaître, attachez votre stupéfaction, que les Autochtones avaient droit aux mêmes soins de santé que les autres Québécois. Merci aux chroni- Faites-nous découvrir votre Montréal ! Photographes, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos de la ville à opinions@journalmetro.com. MÉTRO Plus de 150000 [enfants autochtones] auront ainsi été enrôlés de force à travers quelque 130 pensionnats dispersés partout au Canada, dont quelquesuns au Québec. queurs de Québecor et à leur fer rouge inséré à même le derrière caquiste, la motion fut ainsi battue. Notre gouvernement vote contre la présente motion, Monsieur le président. Attendez un peu, là... Vous votez contre une résolution qui vise à reconnaître aux Autochtones un droit à des soins de santé, genre sans se faire tuer pour cause de racisme ? C'est exact, Monsieur le président. Et je peux vous demander pourquoi ? Parce que si on votait en faveur, ce serait reconnaître que leurs proches. Chaque année, ce sont des milliers de personnes qui se tournent vers l'équipe d'ANEB pour obtenir des services immédiats, gratuits ou à faible coût. Que ce soit par nos groupes de soutien, notre aide en ligne ou encore notre ligne d'écoute. En 2020, ce sont plus de 14000 personnes qui ont bénéficié des services d'ANEB. Avec la pandémie, les demandes d'aide ont connu une augmentation de 135%. Des le racisme systémique, Monsieur le président. Et ça vous en coûterait quoi, de faire de même, vu l'abondance de preuves afférentes ? Une partie de notre électorat, celui qui se fait baratiner que seul le racisme anti-blanc existe et que le racisme systémique est une importation américaine, ne nous le pardonnerait pas, Monsieur le président. Voilà qui est embêtant. Vous savez toutefois que les Amis de Joyce s'adresseront dès lors à l'ONU pour obtenir un blâme en votre défaveur, n'est-ce pas ? Oui, quand ce sera chose faite, nos chroniqueurs écriront que l'ONU a zéro crédibilité en matière de droits de l'Homme, Arabie Saoudite, Chine et blabla. Bref, on s'en tape. Au même moment ou presque, les corps de 215 enfants autochtones, dont certains âgés d'à peine #ABASLESTA est une initiative ludique d'ANEB qui se déroule pour l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation aux troubles alimentaires. Les écoles du Québec et le grand public sont invités à participer en portant des bas originaux. Ainsi « rassemblés », tous peuvent contribuer à briser les tabous et l'isolement tout en contribuant au rayonnement et à la pérennité des services d'ANEB. chiffres qui en disent long sur les besoins de la population et l'importance de l'organisme. Le 2 juin sera marqué par la Journée mondiale de sensibilisation aux troubles alimentaires. trois ans, ont été découverts sur le site d'un ancien pensionnat près de Kamloops, en Colombie-Britannique. Géré par l'Église catholique, ce type d'établissements « accueillaient » des enfants retirés de leurs familles et de leurs communautés avec l'objectif avoué de les assimiler à la culture dominante. Plus de 150000 auront ainsi été enrôlés de force à travers quelque 130 pensionnats dispersés partout au Canada, dont au Québec. Des experts s'attendent d'ailleurs à retrouver, ici également, les dépouilles des victimes de ce génocide culturel. Question  : si c'étaient les corps de petits pure laine, Québécois ou autres, qui avaient été ainsi débusqués, l'espace médiatique serait-il alors occupé par l'importance du 7e match CH-Leafs ? Parce que résident, là également, les affres du racisme et leurs violences  : par l'euphémisme et autres silences. Pour l'occasion, des acteurs dans le domaine de la santé mentale de partout à travers le monde s'uniront pour ouvrir le dialogue et élever les réflexions quant aux troubles alimentaires. L'objectif de cette journée est d'outiller la population, de laisser place aux témoignages, de faire connaître les réalités et enjeux entourant ces maladies et faire rayonner les ressources pertinentes à ce niveau. En bref, nous souhaitons que les efforts de tous puissent mener la sensibilisation et l'éducation à un niveau suffisamment important pour permettre des changements et améliorations significatives majeurs, espérons-le, quant à l'aide dispensée aux personnes aux prises avec un trouble alimentaire, et ce, à l'international.[...] JOSÉE CHAMPAGNE, MSS, ANOREXIE ET BOULIMIE QUÉBEC Écrivez-nous ! opinions@journalmetro.com Volume  : 21 Numéro  : 37 À Montréal, Métro est publié par Métro Média, 101, boul. Marcellaurin, Montréal H4N 2M3 Tél.  : 514 286-1066 Imprimé par  : Transcontinental Transmag, 10807, rue Mirabeau, Anjou, Québec, Hit 1T7 Distribué par Metropolitan Media Services/Directrice de la distribution  : Danielle Tessier Directeur principal des ventes  : Patrick Marsa n Contrôleur  : François Dallaire Directeur de l'information  : Olivier Robichaud Chef de pupitre  : Carole Côté Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions@journalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publiciteejourna [met ro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com. ISSN 1716-9895
r] D D D Facebook Twitter Linkedin Instagram stm.info L’ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE AU SERVICE DES CLIENTS Le nouvel édicule de la station Vendôme ouvert au public ACCESSIBLE UNIVERSELLEMENT ET DOTÉS D’ASCENSEURS, CETTE NOUVELLE INFRASTRUCTURE RELIE LA STATION DE MÉTRO VENDÔME, LA GARE DE TRAINS D’EXO ET LE COMPLEXE HOSPITALIER DU CUSM. VOICI LE NOUVEL ÉDICULE, EN IMAGES ! Vendôme 01 Ce nouvel édicule est situé à l’est de la boucle de bus et on y accède par le boulevard De Maisonneuve Ouest. Sa construction a été entamée en 2017 afin de répondre à l’augmentation de l’achalandage à la station multimodale Vendôme, ainsi qu’à la nécessité de rendre la station universellement accessible afin d’y faciliter les déplacements. 02 Vitré, lumineux et accueillant, le nouvel édicule comporte cinq ascenseurs ainsi qu’un tunnel piétonnier le reliant au CUSM en passant sous la voie ferrée. Rappelons que l’installation de cette structure a représenté tout un défi. Le tunnel en béton armé imperméabilisé, fabriqué directement sur le chantier, a été poussé par des vérins hydrauliques assistés par ordinateur. Afin de ne pas perturber le service de train, nous ne disposions que de 72 heures pour cette délicate opération, qui a finalement été complétée en 59 heures ! 03 Cette œuvre d’art, intégrée au bâtiment, est en trois sections. L’artiste Patrick Bernatchez propose une mosaïque qui exprime l’idée du parcours entre divers lieux et le flot des utilisateurs du métro qui se croisent. La seconde section se trouve dans le tunnel qui relie la station au complexe hospitalier CUSM alors que l’autre se trouve à l’entrée du tunnel menant à la gare d’exo. Refonte du réseau bus Quelle est votre vision pour votre quartier ? 02) 1'eparlonsen 01 03 info PROCHAIN CONSEIL D’ADMINISTRATION PAR WEBDIFFUSION SEULEMENT En raison des circonstances actuelles, la séance sera seulement par web diffusion. Aucun public ne sera admis. Les questions du public pourront être acheminées par voie électronique selon la procédure indiquée sur le site stm.info/ca-participer. MAGAZINE L’ITINÉRAIRE RETOUR DES CAMELOTS DANS LE MÉTRO Vaccinés et formés, les camelots de l’Itinéraire ont fait leur retour dans sept stations de métro où ils distribuent à nouveau le célèbre bimensuel en version numérique. Encouragez-les et supportez leur entreprenariat social en vous procurant un exemplaire de l’Itinéraire ! Séances d'information virtuelles Inscrivez-vous  : stm.info/refonte



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :