Métro Montréal n°2021-04-06 mardi
Métro Montréal n°2021-04-06 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-06 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : en manque de masques à fenêtre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
métr journalmetro.com Mardi 6 avril 2021 CULTURE SAG Awards  : The Trial of the Chicago 7 et Chadwick Boseman primés The Trial of the Chicago 7, drame judiciaire d’Aaron Sorkin, a reçu dimanche la récompense suprême des SAG Awards, récompenses décernées par le syndicat des acteurs américains qui sont souvent de bon augure pour la course aux Oscars. Chadwick Boseman a obtenu le prix du meilleur acteur des SAG Awards, à titre posthume. AFP RELAX NEWS Plongée dans le quotidien des nomades Cinéma. Après avoir remporté le Lion d’Or à la Mostra de Venise, le prix du public au Festival international de film de Toronto et les plus prestigieux prix au dernier gala des Golden Globes, Nomadland, qui raconte l’histoire d’une femme qui quitte sa petite ville pour voyager dans l’Ouest américain, arrive enfin sur nos écrans. MARÍA ESTÉVEZ Metro World News Métro a discuté avec l’actrice Frances McDormand et la réalisatrice Chloé Zhao de ce western contemporain indépendant, adaptation d’un livre de Jessica Bruder, qui pourrait remporter plusieurs Oscars. S’il y a une femme qui continue de briller dans des rôles qui dépeignent la classe ouvrière américaine, c’est bien Frances McDormand. En plus d’incarner le rôle de Fern, elle est également productrice de Nomadland. « En tant que productrice, la chose la plus importante que j’ai faite a été de lire le livre de Jessica Bruder et de découvrir Chloé Zhao, indique-t-elle en entrevue. À l’origine, je ne devais pas jouer dans Nomadland, Linda Mae devait être l’actrice principale. Mais une fois que j’ai décidé de jouer Fern, j’ai dû laisser mon rôle de productrice pour vraiment me concentrer sur mon personnage. » Aux États-Unis, une tranche de la population vit sur la route, dans les stations de train et dans des espaces ouverts. Ils sont trois millions à se déplacer d’un endroit à l’autre dans des maisons mobiles et 90% d’entre eux ont plus de 55 ans. Fern est une de ces nomades. Son nom fait référence à une plante vasculaire sans graines ni fleurs, ce qui représente parfaitement la protagoniste de ce récit lyrique imaginé par Chloé Zhao. « Lorsqu’on était sur la route, j’ai découvert qu’il y a deux catégories de nomades de personnes  : les purs et durs, qui ont choisi ce style de vie après avoir vécu toute leur vie dans des maisons, et les autres, qui ont Camelots recherchés Êtes-vous un oiseau de nuit ? Vous cherchez à gagner un revenu supplémentaire ? Avez-vous votre propre véhicule ? Êtes-vous fiable et disponible 6 jours/semaine ? Aimez-vous les hivers canadiens ? Le lève-tôt reçoit le ver et un chèque de paie ! Nous recrutons activement des camelots. Zones actuellement disponibles  : Outremont, TMR, Centre-ville, St-Henri, Verdun. Environ 250 clients par route livré entre 2h30 et 6h30. Contactez-nous aujourd’hui pour plus d’information Frances McDormand dans Nomadland/GRACIEUSETÉ SEARCHLIGHT PICTURE opté pour ce mode de vie après la crise financière de 2008 et qui souhaiteraient avoir à nouveau avoir un domicile fixe », soutient la réalisatrice. Le tournage de Nomadland a pris plus de temps que l’habituelle période de deux mois. L’équipe du film a dû voyager dans cinq différents États pendant plus de quatre mois. Un visage, un paysage Dans ses précédents films The Rider et Songs My Brothers Taught Me, Chloé Zhao utilise le paysage comme élément pour ancrer le personnage et ses émotions. Are you a night owl ? Looking to earnextra income ? Do you have your own vehicle ? Are you reliable and available 6 days/week ? Do you enjoy Canadian winters ? The early bird gets the worm, and a paycheck ! We are actively hiring newspaper carriers. Current areas available  : Outremont, TMR, Downtown, St-Henri, Verdun. Approximately 250 clients per route delivered between 2:30am and 6:30am. Contact us today for more information. Linda 514 823-4886 linda@mmdistribution.ca >4035907.1 « Ayant grandi dans des villes, je me suis longtemps sentie privée de la nature. Maintenant, je réalise que j’en ai besoin. Quand on vit dans une voiture, on est exposé à la nature, qu’on le veuille ou non. Je pense que la nature nous force à être humbles et remet en perspective tout ce qui se passe dans nos vies », explique-t-elle. « Quand j’ai tourné Three Billboards Outside Ebbing, Missouri, en 2017, un critique a écrit que regarder mon visage était l’équivalent de visiter un parc national. J’ai adoré ça. Il y a quelque chose de particulier à propos d’un visage vieilli qui met le paysage en perspective et fait en sorte qu’on s’y identifie », affirme Frances McDormand. « En vieillissant, j’ai découvert qu’en tant qu’actrice, je dois d’être dans le bon environnement. Pour moi, ce n’est pas le béton et la brique, mais la poussière. Chloé a une certaine connexion avec le cycle de la vie humaine et l’exploration d’un groupe d’aînés nomades fait aussi partie du paysage. » L’actrice explique aussi que malgré qu’elle se soit imprégnée de chaque personnage qu’elle a incarné au cours de ses La p mme « On ne voulait pas que le public s’en fasse pour Fern, mais plutôt qu’il soit excité à l’idée de mener une vie imprévisible, qu’il se sente confortable avec la possibilité de se donner comme défi de vivre ce mode de vie. » Frances McDormand, actrice du Québec 38 années de carrière, Fern de Nomadland lui a demandé beaucoup plus. « Ce film m’a forcée à vivre dans le présent. » « Chloé et moi avons créé la base du personnage de Fern ensemble. Je suis comme elle, je viens du même endroit. La différence entre ma propre vie et celle de Fern est que j’ai été capable, à l’âge de 17 ans, de quitter la classe ouvrière américaine rurale dans laquelle je suis née et de ne plus jamais regarder en arrière. Ce que j’ai commencé à 17 ans, elle le fait à 61 ans », explique-t-elle. Au cinéma et sur le service Star de Disney+ dès le 9 avril s'invite à l'apéro s’invite à l’apéro Rendez-vous sur journalmetro.com/inspirations 8
journalmetro.com Mardi 6 avril 2021 HABITATION I Le meilleur du design accessible à tous Le nouveau guide Index-Design est maintenant disponible et accessible gratuitement en version numérique ! Ce répertoire inspirant permet de planifier son projet de design résidentiel ou commercial et de faire appel aux meilleures ressources pour le réaliser. À consulter sur www.index-design.ca. MÉTRO Une maison toute en verticalité Architecture. Bâtie sur un terrain étroit du quartier de Villeray, la résidence Gounod est un modèle d’architecture qui tire profit de la verticalité pour maximiser sa superficie. Inspirée par l’environnement, son architecte Marie-Ève Issa, fondatrice du cabinent ISSADESIGN, a voulu offrir à ses occupants la possibilité de se reconnecter à la nature en plein cœur de la ville. CHLOÉ MACHILLOT cmachillot@journalmetro.com « Mon travail est très orienté par ma formation en design biophilique, qui consiste à intégrer des éléments naturels à l’habitat humain, explique Marie-Ève Issa. Le projet, ici, s’inspire de la foret, avec beaucoup de matériaux bruts comme le bois et la pierre, et beaucoup de lumière naturelle pour dynamiser l’espace. » En résulte cette demeure composée de deux unités de 1 845 pi 2, idéales pour les petites familles. « L’ancien bâtiment qui occupait cet espace devait être démoli car il était trop délabré, poursuit l’architecte. À la place, on a créé un lieu convivial pour la maisonnée, où les clins d’œil à la nature se fondent harmonieusement dans l’environnement. » La pièce maîtresse L’escalier, accessible dès l’entrée, joue le rôle de pièce maîtresse de la maison et de point de repère reliant les différents étages. Son design est inspiré d’un tronc d’arbre, entouré de lattes et surplombé d’un puits de jour qui offrent des jeux d’ombre et de lumière infinis. Division de l’espace Les aires de vie familiales occupent le rez-de-chaussée. Le sous-sol offre un coin salon, une chambre et une salle de lavage. L’aile des enfants se trouve au 2 e étage tandis que le niveau supérieur est dédié à la suite parentale avec une salle de bain vitrée et l’accès à un toit-terrasse. 1.1 Ullilil 1111111111111111111111 Matérialité 41444ii 11,111 I 1,1 11 1, Les matériaux utilisés pour cette copropriété se veulent contrastants et élégants. L’objectif de l’équipe d’ISSADESIGN était de jouer avec le noir et le blanc, considérant que ces teintes sont intemporelles et donnent du caractère quand elles sont jumelées. Le parquet de bois en chevrons ajoute chaleur et élégance à la construction. SOURCE  : V2COM 411111111111L 1%1 I 9 CRÉDIT PHOTOS  : DAVID BOYER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :