Métro Montréal n°2021-04-06 mardi
Métro Montréal n°2021-04-06 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-06 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : en manque de masques à fenêtre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
e groupes prioritaires Renseignez-vous dès maintenant sur la séquence de vaccination prévue dans votre région et prenez votre rendez-vous en ligne. Québec.ca/vaccinCOVID 514 644-4545 Le vaccin, un moyen sûr de nous protéger. Votre I gouvernement Québec Fm'irg
métr journalmetro.com Mardi 6 avril 2021 ACTUALITE Les masques à fenêtre se font attendre, dénonce l’AQMFE COVID-19. La présidente de l’Association québécoise des milieux familiaux éducatifs privés (AQMFE), Sophy Forget Bélec, dénoncent les délais « inacceptables » concernant la livraison de masques à fenêtre par Québec dans les services de garde et les centres de la petite enfance (CPE). 0 PASCAL GAXET pgaxet@journalmetro.com La promesse faite par le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, le 11 février dernier, prévoyait fournir à tout le personnel en garderie des masques à fenêtre. Cependant, presque deux mois plus tard, la présidente de l’Association québécoise des milieux familiaux éducatifs privés, Sophy Forget Bélec, constate que les masques n’ont toujours pas été reçus par les éducatrices. D’après nos informations recueillies auprès de l’Association québécoise des CPE, il n’y a toujours pas eu de livraisons de masques à fenêtre avant le congé pascal. Les masques à fenêtre permettent de communiquer plus facilement avec les tout-petits./GRACIEUSETÉ Le ministre Lacombe avait toutefois affirmé qu’il faudrait quelques semaines avant de procéder à l’achat et à la distribution mais le temps presse pour Sophy Forget Bélec. Elle dénonce l’imbroglio autour de l’approvisionnement et les délais, qu’elle qualifie d’« aberrants » Des délais additionnels En effet, même si Medsup a bien remporté l’appel d’offres pour l’approvisionnement des masques à fenêtre par rapport à l’entreprise Prémont en raison de la règle du plus bas soumissionnaire, les masques de Medsup doivent encore passer les tests d’approbation, explique M me Forget Bélec, alors que ceux de Prémont sont déjà homologués (CNESST) et utilisables. D’ailleurs, sa grande crainte est que les masques du fournisseur retenu ne passent pas les tests, ralentissant encore le processus d’approvisionnement. « Nos éducatrices en milieux privés sont les seules à avoir les masques à fenêtre car elles peuvent se les procurer elles-mêmes », poursuit M me Forget Bélec, de l’AQMFE. Alors que les services de garde privés ne dépendent pas du ministère de la Famille pour pouvoir s’approvisionner en masques à fenêtre, les CPE dépendent du processus d’approvisionnement du ministère de la Famille, d’où l’absence des masques dénoncée par l’association. Hésitations à consulter en temps de pandémie Environ 4 Canadiens sur 10 (38%) atteints de maladies chroniques comme l’arthrite, le cancer, le diabète, les maladies cardiaques ou l’obésité sont réticents à demander des soins proactifs pendant la pandémie de COVID-19, révèle un sondage Léger dévoilé hier pour le compte de Novo Nordisk Canada. MÉTRO « Pourquoi les masques à fenêtre ne sont-ils toujours pas distribués dans les services de garde et quand le seront-ils ? » Sophy Forget Bélec, présidente de l’Association québécoise des milieux familiaux éducatifs privés Les masques réguliers étaient devenus un problème pour l’apprentissage des enfants et cela fut dénoncé par de nombreux professionnels en psychologie, en orthophonie, responsables de garderies, centres de la petite enfance et éducatrices en services de garde. En effet, en privant les enfants des mouvements de la bouche, en limitant la transmission du langage non verbal et les émotions par les expressions faciales, les masques ont des effets délétères sur le développement des 0-5 ans, note Mme Forget Bélec. Le couvre-visage transparent permettrait de minimiser les risques sur le plan du développement langagier et socio-affectif des jeunes enfants. Métro a contacté le ministère de la Famille afin d’avoir des explications sur cette situation mais n’a pas eu de réponse au moment de la rédaction de cet article. L’Arts Café, dans le Mile End/ARCHIVES MÉTRO Immobilier. Protéger les commerçants de la spéculation Québec solidaire demande à Québec d’imposer une réglementation plus stricte en matière de baux commerciaux afin de mettre fin au « Far West » de l’immobilier commercial et protéger les commerçants. La députée de QS dans Mercier, Ruba Ghazal, demande au gouvernement de légiférer autour de la spéculation immobilière. Elle prend l’exemple du Mile End, qui voit nombre de ses commerçants partir à cause de hausses de loyers. « Nos commerces de proximité sont pressés comme des citrons par des promoteurs cow-boys qui les mettent au pied du mur. En plein milieu d’une pandémie qui a fait mal aux rues commerçantes, les hausses abusives de loyer menacent de défigurer le visage unique du Mile End », a dit l’élue. L’enregistrement des baux commerciaux au registre foncier du Québec permettrait de « Si la CAQ veut encourager le commerce local, qu’ils commencent par aider les locataires commerciaux à répliquer aux hausses de loyer abusives. Si des promoteurs cow-boys comme Shiller Lavy se croient tout permis, c’est parce que le gouvernement du Québec laisse nos petits commerçants se défendre tout seuls. » Ruba Ghazal, députée de Mercier donner plus d’informations aux locataires, les aidant à mieux décider, ajoute QS. Le communiqué de presse indique que l’Arts Café, dans le Mile End, annonce sa fermeture en raison d’une hausse de loyer de 40%. PASCAL GAXET Pour tous vos besoins publicitaires, contactez-nous ! 438 989-6325 ydaigneault@metromedia.ca Yvon Daigneault Chef d’équipe Annie Venne Directrice de compte Valérie Gilbert Directrice de compte 3 Isabelle Moineau Petites annonces classées 514 286-1066 poste  : 348 imoineau@journalmetro.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :