Métro Montréal n°2021-04-02 vendredi
Métro Montréal n°2021-04-02 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-02 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : moment de grâce.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
LA CRÈME DES FROMAGES à découvrir Rendez-vous sur journalmetro.com/inspirations
métr journalmetro.com Week-end 2-4 avril 2021 OPINIONS TRIBUNE LIBRE Le gouvernement tourne le dos à 185 M$ par an et 20 000 fumeurs en moins Le budget du 25 mars dernier est le 7 e budget consécutif à ne pas augmenter la taxe sur le tabac du Québec. Pourtant, cette mesure devrait être une priorité centrale du gouvernement, le tabagisme étant la première cause de maladies et de décès évitables […]. L’absence d’une telle hausse est d’autant plus étonnante compte tenu du présent gouffre déficitaire et des énormes efforts déployés ces 12 derniers mois pour empêcher des décès évitables et contrer le débordement des hôpitaux. En effet, il est déconcertant de constater l’entêtement du gouvernement à priver le Québec de la métr mesure qui, finalement, constitue le « vaccin » le plus efficace contre le tabagisme. Pour de nombreux fumeurs, la hausse subite du prix que provoque une hausse de la taxe est la goutte qui fait déborder le vase, et des prix plus élevés en général découragent les jeunes de commencer. Hausser la taxe sur le tabac réduira non seulement la consommation d’un produit mortel mais contribuera au désengorgement des hôpitaux et au financement des services et des programmes dont les Québécois ont désespérément besoin. Simplement rejoindre progressivement le niveau de l’Ontario (la 2 e province Avez-vous dit stade doré ? « On dit que le Stade olympique nous a coûté cher. Je comprends  : il est en or », a ironisé un de nos lecteurs lorsqu’il nous a fait parvenir cette photo récemment. La facture est de 5,2 milliards de dollars de 2016, selon Wikipédia./GRACIEUSETÉ ROBERT D’AOUST ayant le taux le plus bas) réduirait le nombre de fumeurs de 40 000 tout en générant des revenus atteignant 1,5 G$ après cinq ans. Une seule hausse de 0,70 $ le paquet de 20 cigarettes diminuerait le nombre de fumeurs de 20 000 tout en générant plus de 185 M$, montant récurrent d’année en année. De plus, la contrebande ne peut plus être avancée comme prétexte lorsqu’on sait qu’elle se maintient depuis presque 10 ans à quelque 11-12% du marché, un taux d’évasion fiscale moins élevé que celui de nombreux autres domaines. Étant donné ce contexte particulièrement pertinent à la hausse de la taxe sur le tabac, on est en droit de se demander si les lobbyistes de l’industrie du tabac exercent une influence disproportionnée par rapport à celle des experts de santé publique, des groupes de santé, des nombreux autres médecins en plus de la population qui est nettement favorable à cette mesure (78%). TRIBUNE LIBRE Alarme au Collège de Rosemont Les membres des trois syndicats du personnel du Collège Syndicat des professeures et professeurs du Collège de Rosemont (SPCR), Syndicat des employés du Cégep Rosemont et Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), unité N12 se sont réunis le 31 mars devant l’entrée principale, au 6 400, 16 e avenue, afin de souligner le premier anniversaire de l’échéance des conventions collectives. À partir de 12 h 30, sous le slogan « On sonne l’alarme », nous avons fait connaître notre insatisfaction. Le processus de négociation a débuté il y a environ un an et demi et toujours pas d’entente à l’horizon. Les événements de la dernière année ont révélé le rôle fondamental joué par les travailleuses et les travailleurs des services publics, tout autant que les conséquences désastreuses d’années de Faites-nous découvrir votre Montréal ! Photographes, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos de la ville à opinions@journalmetro.com. MÉTRO Ce qui est particulièrement déplorable, c’est qu’en l’absence de hausse depuis 2014, le prix que paient les fumeurs a discrètement été augmenté par les mêmes cigarettiers qui lancent des cris d’alarme à chaque fois qu’il est question de hausser la taxe, prétextant que des prix plus élevés provoqueront la contrebande. Les revenus additionnels de plus de 1 G$ qui ont été empochés par ces multinationales auraient pu être versés en taxes à l’État québécois qui, lui, continue d’encourir l’énorme facture des soins de santé dus au tabac. sous-financement et de dégradation des conditions de travail. Si les secteurs de la santé et des services sociaux ont subi de manière particulièrement violente les effets de la pandémie, le secteur de l’éducation a aussi vécu des bouleversements considérables. Il est inconcevable que le gouvernement ne priorise pas davantage l’éducation. Loin de constituer une dépense, il s’agit d’un investissement sur lequel reposent à la fois l’innovation, le progrès économique, la défense de l’environnement et la lutte aux inégalités sociales. Il existe un écart flagrant entre les paroles du gouvernement de la CAQ et ses actions concrètes. Les paroles ne suffisent pas à assurer des services de qualité à la population. Les paroles n’assurent pas la rétention du personnel. Les paroles ne permettent pas de résoudre les nombreux problèmes auxquels sont confrontés toutes les catégories de personnel. Ce sont des conditions salariales et des conditions de travail avantageuses que nous exigeons en matière de gratitude. Ce sont ces conditions de travail et ces conditions salariales avantageuses qui garantiront la qualité des services, la rétention du personnel et la résolution des nombreux problèmes auxquels nous sommes confrontés. Nous sommes déterminés à continuer à faire pression sur le gouvernement pour obtenir des ententes satisfaisantes, qui seront également à l’avantage de toutes les Québécoises et de tous les Québécois. LE SYNDICAT DES PROFESSEURES ET PROFESSEURS Volume  : 21 Numéro  : 11 À Montréal, Métro est publié par Métro Média, 101, boul. Marcel-Laurin, Montréal H4N 2M3 Tél.  : 514 286-1066 Imprimé par  : Transcontinental Transmag, 10807, rue Mirabeau, Anjou, Québec, H1J 1T7 Distribué par Metropolitan Media Services/Directrice de la distribution  : Danielle Tessier Directeur principal des ventes  : Patrick Marsan Contrôleur  : François Dallaire Directeur de l’information  : Olivier Robichaud Chef de pupitre  : Carole Côté Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions @journalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publicite@journalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com. ISSN 1716-9895/ISMAGILOV/123RF 7 Bref, tout indiquerait que les honoraires payés à la douzaine de lobbyistes pro-tabac enregistrés au Québec se sont avérés un investissement extrêmement payant pour l’industrie du tabac. FLORY DOUCAS, DE LA COALITION QUÉBÉCOISE POUR LE CONTRÔLE DU TABAC DU COLLÈGE DE ROSEMONT (SPCR) L’actualité vous fait réagir ? Écrivez-nous ! opinions@journalmetro.com/DMYTRO/123RF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :