Métro Montréal n°2021-03-30 mardi
Métro Montréal n°2021-03-30 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-30 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : Québec joue de prudence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Évitons les nouvelles éclosions. En zone rouge et en zone orange, les rassemblements privés sont interdits et les réunions familiales sont à éviter même si certains membres sont vaccinés. Éviter tous les rassemblements Porter le masque Se laver les mains Québec.ca/coronavirus Garder ses distances Respectons toutes les règles, sans exception.
journalmetro.com Mardi 30 mars 2021 ACTUALITE Le vaccin d’AstraZeneca suspendu pour les moins de 55 ans au Québec COVID-19. Longtemps défendu par la Santé publique au Québec, le vaccin d’AstraZeneca rencontre un premier obstacle. « Par mesure de précaution », le ministère de la Santé a suspendu son utilisation chez les moins de 55 ans. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com Québec a confirmé la nouvelle, hier, après qu’un comité scientifique fédéral a suggéré de cesser l’administration de CoviShield chez certains groupes. Plusieurs pays européens ont par ailleurs arrêté d’utiliser le vaccin en raison des risques de troubles de coagulation et de thromboses. « L’Agence européenne des médicaments (EMA) évalue actuellement un potentiel lien entre certaines complications de santé et le vaccin d’AstraZeneca chez les personnes âgées de moins de 55 ans l’ayant reçu », a écrit le MSSS dans un communiqué de presse. La majorité des cas problématiques, précise-t-on, se sont produits chez des femmes de moins de 55 ans. VOTRE PARTENAIRE NE LÂCHE PAS SON ÉCRAN ? Christian Dubé a reçu une dose du vaccin d’AstraZeneca le 18 mars 2021 dernier./ARCHIVES PAUL CHIASSON/PC « Aucun événement de type thrombose lié à ce vaccin n’a été déclaré au Québec. Le mot d’ordre est clair  : prudence. » Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux Santé Canada mènera une étude Jusqu’à maintenant, le Québec avait réitéré sa confiance dans le vaccin, tout comme le gouvernement fédéral d’ailleurs. Il y a exactement deux semaines, en point de presse, les premiers ministres Justin Trudeau et François Legault avaient tour à tour donné leur aval à son utilisation. « La Santé publique du Québec fait un suivi d’heure en heure, et nous dit qu’il n’y a aucun risque avec le vaccin », avait signifié M. Legault à cette occasion. Aux dernières nouvelles, NOUS SOMMES LÀ. Incident anti-asiatique filmé dans le métro Une vidéo raciste à l’égard d’une Asiatique a été diffusée sur Twitter dimanche soir. On y voit un homme masqué toucher et menacer la personne qui filme. « T’es une cr*ss d’Asiatique », dit l’assaillant. On peut aussi voir l’homme imiter un fusil pointant vers la victime et un doigt d’honneur. Aucun passager du métro ne semble alors réagir. MÉTRO VOTRE ENFANT PASSE SON TEMPS À GAMER ? plus de 300 000 Canadiens ont reçu le vaccin CoviShield. En théorie, 1,5 M de doses de ce produit doivent arriver en territoire canadien cette semaine. Or, « il existe une incertitude substantielle sur les bénéfices du vaccin d’AstraZeneca », a dit hier la présidente du CCNI, Caroline Quach-Thanh. Santé Canada mènera une nouvelle étude sur ses dangers potentiels. Autre texte à lire sur ce même sujet, en page 4. COVID-19. Hausse des cas chez les enfants d’Anjou Les enfants d’Anjou sont plus touchés par la COVID-19./ARCHIVES MÉTRO Pandémie. À Anjou, les enfants sont plus touchés par la COVID-19 que les aînés, s’inquiète le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Estde-l’Île-de-Montréal. FREDERIC HOUNTONDJI fhountondji@metromedia.ca Durant les deux premières semaines de mars, il y a eu 58 cas confirmés chez les 0-19 ans. Pendant la même période, il n’y en a eu que 35 chez les 50-69 ans. Chez les 70-89 ans, on a dénombré à peine 10 cas et aucun cas chez les 90 ans et plus. « Ça souligne la gravité de la situation par rapport aux autres secteurs parce que notre taux est quasiment comparable à ce qu’on avait au summum de la deuxième vague. On voit que ça touche les populations plus jeunes, ça touche moins les personnes âgées actuellement », a commenté Francis Gagnon, du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. M. Gagnon a fait remarquer également qu’avec 172 cas durant ces deux premières semaines de mars, Anjou affichait le deuxième plus haut total de tous les CLSC du CIUSS de l’est de Montréal. Son taux de 381 cas par 100 000 habitants était le plus élevé de l’est de l’île. Appel à la vigilance Robert Lalancette, directeur général de Concertation Anjou, met la population en garde contre cette perception qui veut que la pandémie tire vers la fin avec l’arrivée du vaccin. « On parle de vaccination, on entend moins parler de COVID, on peut baisser la garde. Malheureusement, ce n’est pas le cas », dit-il. CONFIDENTIEL GRATUIT 7J/7 1 800 461-0140 CLAVARDAGE aidejeu.ca 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :