Métro Montréal n°2021-03-19 vendredi
Métro Montréal n°2021-03-19 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-19 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 17,2 Mo

  • Dans ce numéro : pour ne plus rire jaune.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Votre.1. gouvernement On a tous de bonnes questions sur le vaccin Pourquoi continuer de se protéger après avoir reçu le vaccin contre la COVID-19 ? La vaccination ne signifie pas la fin des mesures sanitaires. Plusieurs mois seront nécessaires pour protéger une part suffisamment importante de la population. Il faut donc continuer de  : respecter la distanciation physique de deux mètres porter le masque se laver les mains Obtenez toutes les réponses à vos questions sur le vaccin à Québec.ca/vaccinCOVID Le vaccin, un moyen sûr de nous protéger.
métr journalmetro.com Week-end 19-21 mars 2021 ACTUALITE Ligne bleue et REM  : risques de « dédoublement », dit le PM Transports. Plusieurs dizaines d’années après avoir été imaginé, le prolongement de la ligne bleue fait encore l’objet de questionnements à Québec. L’arrivée du REM dans l’Est pourrait rendre la vision actuelle du projet caduque, évoque même François Legault. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com À la fin 2020, Québec et la Caisse de dépôt et placement confirmaient leur intention d’amener le Réseau express métropolitain dans l’Est et le Nord-Est de Montréal. Un projet qui « amène une réflexion sur la ligne bleue », a-t-il signifié hier lors d’un point de presse à Montréal. « On ne veut pas dédoubler le service », a-t-il dit. En matinée, le 98,5 rapportait que le gouvernement du Québec aurait exigé de la Ville de Montréal qu’elle retourne à la table à dessin dans le but d’« optimiser » le projet. L’échéancier actuel, prévu en 2026, pourrait VOTRE PARTENAIRE NE LÂCHE PAS SON ÉCRAN ? Le premier ministre François Legault/PAUL CHIASSON/PC de nouveau être repoussé. Toujours selon les informations de la station de radio, le gouvernement Legault aurait exigé de Montréal que le prolongement reste à l’intérieur des balises budgétaires, malgré une hausse des coûts de construction. François Legault n’a pas pu confirmer ces informations. « Tout est examiné. Il y a des défis, mais on continue à vouloir faire la ligne bleue », a-t-il précisé. NOUS SOMMES LÀ. Cassure entre les familles de Polytechnique et Justin Trudeau Le torchon brûle entre le premier ministre Justin Trudeau et les survivantes et les familles des victimes de Polytechnique au sujet du projet de loi C-21. Aux yeux de celles-ci, Ottawa manque d’ambition avec son projet de loi C-21 sur le contrôle des armes à feu. MÉTRO VOTRE ENFANT PASSE SON TEMPS À GAMER ? « On va continuer le travail et s’assurer que l’on puisse offrir un service de qualité dans les coûts, dans l’enveloppe budgétaire qui nous a été accordée. » Valérie Plante, mairesse de Montréal « Nécessaire » Les propos du premier ministre ne rassurent pas le président de l’organisme Trajectoire Québec, François Pepin, qui craint de voir la ligne bleue balayée sous le tapis. « Le projet le plus avancé pour l’instant, c›est celui de la ligne bleue. Ça fait presque 40 ans que les gens de l’Est l’attendent », a-t-il indiqué en entrevue avec Métro. Plus tôt en matinée, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, avait réitéré que le prolongement jusqu’à Anjou devait aller de l’avant. « Je crois énormément en ce projet-là, il est nécessaire et je sais que c’est aussi la volonté du gouvernement du Québec », a-t-elle indiqué en marge d’un point de presse sur la relance du centre-ville. La facture de la ligne bleue s’élève à environ 4,5 G$. Après des années de tergiversation, la première pelletée de terre a eu lieu en septembre dernier. Vaccination. Stopper le variant britannique COVID-19. Deux secteurs particulièrement touchés par le variant britannique auront droit à une vaccination préventive d’urgence. PASCAL GAXET pgaxet@journalmetro.com En effet, les autorités lancent une campagne de vaccination spécifique aux parents d’élèves inscrits dans des écoles et garderies de Côte-Saint-Luc et du quartier Plamondon, à Montréal. L’objectif est de contenir la transmission communautaire dans ces deux secteurs. La Direction régionale de santé publique (DRSP) précise qu’ils représentent à eux seuls « 26% des cas de variant observés à Montréal depuis le début de la pandémie ». BUREAUX AU CENTRE-VILLE Les travailleurs au cœur de la relance Montréal a dévoilé hier un plan de 25 M$ pour stimuler la relance du centre-ville cet été, avec comme cible première d’inciter les travailleurs à retourner dans les tours de bureaux. Selon la DRSP, « 86% des cas devariant dans Côte St-Luc en ce moment ont un lien avec une garderie ou une école »/PAUL CHIASSON/PC « Je ne dirai pas que ces secteurs respectent moins les mesures, mais Côte-Saint-Luc et Plamondon font face à une transmission communautaire à cause d’un virus plus contagieux », explique la directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin. Ce projet vise à éviter que la transmission aille au-delà de ces deux secteurs. CONFIDENTIEL GRATUIT 7J/7 1 800 461-0140 CLAVARDAGE aidejeu.ca 3 Aide aux commerçants et au secteur de la restauration, adaptation des bureaux aux règles sanitaires, rues piétonnes et terrasses élargies  : la Ville explore tous les moyens pour relancer le cœur de la métropole, durement éprouvé par la pandémie. ZACHARIE GOUDREAULT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :