Métro Montréal n°2021-03-17 mercredi
Métro Montréal n°2021-03-17 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-17 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : profiter du printemps après 20h00.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
t"'métr journalmetro.com 4'n, Mercredi 17 mars 2021 PERSPECTIVE Des intervenants à bout de souffle Détresse. L’épuisement professionnel est en augmentation chez les travailleurs des milieux communautaires, selon une nouvelle étude. RUBY IRENE PRATKA Qu’ils répondent aux appels dans les centres de crise, surveillent les usagers des sites d’injection supervisée ou œuvrent dans les banques alimentaires, les travailleurs communautaires sont fatigués. Bon nombre de ces travailleurs ont constaté une demande élevée pour leurs services depuis le début de la pandémie. Mais, selon une étude du Laboratoire de recherche sur la santé au travail de l’Université du Québec à Montréal, ils sont eux-mêmes à bout. Des résultats préliminaires d’une troisième phase de l’étude indiquent que le pourcentage a grimpé jusqu’à 37% pendant la deuxième vague. « Le communautaire est un milieu qui est très délaissé en général. Les travailleurs sont très impliqués dans ce qu’ils font, mais nous ne savons pas comment ça se passe à l’intérieur de leurs milieux de travail », commente Alexandra Giroux, doctorante en psychologie du travail et des organisations et cochercheuse de l’étude. « Il y a un énorme manque de ressources financières et humaines, mais il y a aussi Selon l’étude, 29% des travailleurs en milieu communautaire ont souffert d’épuisement professionnel au cours de la première vague, comparé à 20% avant la pandémie./ARCHIVES MÉTRO une énorme charge de travail et une lourde charge émotionnelle. Les personnes se sentent coupables de laisser tomber leurs collègues ou leur clientèle. Ils vont se donner à fond pour s’assurer que les services ne sont pas affectés », poursuit-elle. Des acrobaties chez Suicide Action Luc Vallerand dirige Suicide Action Montréal. Au début de la pandémie, plus de la moitié des bénévoles sur lesquels le service de soutien téléphonique dépendait se sont désistés. « On a dû faire des acrobaties dignes du Alexandra Giroux espère que les résultats de l’étude alimenteront le débat sur les conditions de travail des travailleurs communautaires, qui vivent souvent de la précarité financière et qui n’ont pas toujours un emploi stable, étant donné le financement périodique sur lequel beaucoup de programmes s’appuient. Cirque du Soleil pour avoir du financement pour embaucher et former des intervenants pour remplacer ces personnes », se souvient le directeur général. Depuis le début de la crise, le nombre d’appels a augmenté de 15%. L’embauche d’intervenants additionnels a permis de réduire la pression sur les équipes, le personnel a accès à un ligne de soutien téléphonique et ils sont encouragés L’ULTIME CHALLENGE CKOI 30000$ D’ÉLECTRONIQUE À GAGNER à prendre leurs journées de congé et à demander de l’aide quand ça va moins bien. « Les personnes qui travaillent en santé mentale sont les grands oubliés de cette crise », ajoute-t-il. « Dans le réseau de la santé, on donne une prime COVID aux travailleurs. J’aimerais que ça existe pour les intervenants [en santé mentale]. Nous sommes des intervenants de première ligne. »
c Facebook Twitter Linkedin Instagram stm.info D D D DEMAIN On soulignera la Journée de reconnaissance des chauffeurs et opérateurs DEMAIN, ON SALUE NOS CHAUF- FEURS DE BUS ET OPÉRATEURS DE MÉTRO POUR LEUR DIRE MERCI. Nous les croisons tous les jours en entrant ou en sortant du bus. Sur les quais du métro, on les aperçoit au passage du train. Et si on leur dédiait cette journée ? Les chauffeurs de bus et les opérateurs de métro transportent ceux qui doivent se déplacer régulièrement pour accomplir leur travail en ces temps où on a vraiment besoin d’eux. Bref, les chauffeurs et les opérateurs sont essentiels... pour les essentiels. Ça vaut bien un « merci » ! UN MOUVEMENT INTERNATIONAL La Journée de reconnaissance des chauffeurs et opérateurs a été lancée ces dernières années par des sociétés de transport nord-américaines sous le nom de Transit Drivers Appreciation Day (TDAD). Cette année, nous joignons le mouvement avec vous. I e 4.4, fflintepo s- 0,.)3.11 3 a aḷ Du jaune sur tous les murs des stations ? oui non UN PETIT GESTE POUR UN GRAND MERCI DEMAIN JEUDI 18 MARS 2 0 21 Dites un petit merci à votre chauffeur ! JOURNÉE DE RECONNAISSANCE DES CHAUFFEURS ET OPÉRATEURS ET OPE Envoyez la main au passage de l’opérateur du métro ! Vous pensez à quelque chose ? Vous pouvez déjà envoyer un remerciement ou un témoignage à #mercichauffeur I Votre opinion, c’est sérieux. Répondez à nos vrais sondages. mavoixmastm.info info CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE INFRASTRUCTURE DU MÉTRO Appel à participer à une consultation publique indépendante LE PUBLIC EST INVITÉ À DONNER SON AVIS À LA COMMISSION INDÉPENDANTE SUR LE NOUVEAU PROJET DE CONSTRUCTION ET D’AMÉNAGEMENT DU POSTE DE VENTILATION MÉCANIQUE RICHELIEU, UNE NOUVELLE INFRASTRUCTURE NÉCESSAIRE À LA VENTILATION DU MÉTRO. Cette nouvelle infrastructure sera construite à l’angle des rues de Richelieu et Sainte-Marguerite, dans l’arrondissement du Sud-Ouest. Les personnes intéressées pourront assister à une séance d’information en ligne le mardi 30 mars à 18 h 30. Ce sera l’occasion d’en UNE DATE CHOISIE POURQUOI LE 18 MARS ? Le 18 mars 1662, le philosophe et mathématicien Blaise Pascal lançait la première expérience apprendre plus sur le projet et de poser vos questions. Vous aurez ensuite jusqu’au 15 avril 2021 pour nous partager votre avis sur le projet. Le jeudi 15 avril, une séance publique d’expression des opinions vous permettra de donner verbalement votre avis en ligne aux membres de la commission indépendante. Pour participer et obtenir plus d’informations, rendez-vous à l'adresse internet ci-dessous. Si vous n’avez pas accès à Internet, composez le 514 STM-INFO pour plus d’informations. stm.info/consultation-richelieu de transport collectif  : les carrosses à cinq sols*, qui reliaient des quartiers de Paris. *unité monétaire qui prévalait en France à cette époque



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :