Métro Montréal n°2021-03-17 mercredi
Métro Montréal n°2021-03-17 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-17 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : profiter du printemps après 20h00.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Votre J. gouvernement On a tous de bonnes questions sur le vaccin Les vaccins contre la COVID-19 sont-ils sécuritaires, compte tenu de leur développement rapide ? Oui, parce qu’ils ont fait l’objet d’études de qualité portant sur un grand nombre de personnes et ont franchi toutes les étapes nécessaires avant d’être approuvés, les vaccins contre la COVID-19 sont jugés sécuritaires. Obtenez toutes les réponses à vos questions sur le vaccin à Québec.ca/vaccinCOVID Toutes les étapes menant à l’homologation d’un vaccin ont été respectées, et certaines ont été réalisées de façon simultanée, ce qui explique la rapidité du processus. Le vaccin, un moyen sûr de nous protéger.
métr journalmetro.com Mercredi 17 mars 2021 ACTUALITE Petit répit en zone rouge Déconfinement. Avec la clarté qui s’installe, le couvre-feu rétrécit. Même en zone rouge, la mesure de confinement ne sera appliquée qu’à partir de 21 h 30, a confirmé le premier ministre François Legault, hier. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com Fini, donc, le couvre-feu de 20 h à 5h. L’élu caquiste a dévoilé les limites d’un nouveau déconfinement partiel. En plus de desserrer la vis en zone rouge, Québec fait passer trois régions de la province en zone jaune et donne son aval à la réouverture des salles de spectacles partout dans la province. « Samedi passé, on a avancé l’heure. Ça veut dire qu’il fait clair plus tard. On a le goût d’aller se promener », a fait remarquer M. Legault pour justifier sa décision, prise environ une semaine après la fin de la semaine de relâche. Mardi dernier, déjà, François Legault avait laissé entendre ses intentions de réévaluer le couvre-feu et d›assouplir les mesures, même à Montréal, avec l›arrivée du printemps. Voilà plus de deux mois, maintenant que les résidents François Legault/JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO La vaccination va bon train au Québec. Si bien que tous les Québécois pourraient avoir reçu une première dose du vaccin dans à peine trois mois, le jour de la Fête nationale, selon le premier ministre. des zones rouges du Québec ont l’obligation de rentrer chez eux passé 20h. En zone orange, le couvre-feu dure de 21 h 30 à 5h, et ce, depuis le début du mois de février. Avec le passage de plusieurs secteurs du Québec en zone orange, début mars, six régions – dont Montréal – se retrouvaient toutes seules à devoir appliquer le couvre-feu à fond. Toujours plus de variants La décision de faire passer le couvre-feu à 21 h 30 survient dans un contexte de transmission constante des variants du coronavirus. Hier, le nombre de cas confirmés d’infections aux variants bondissait de près de 180. Au total, la Santé publique recense plus de 500 cas. Une situation qui est loin d’être BIXI pourrait devancer sa saison BIXI Montréal, qui a déjà commencé à déployer ses installations, envisage de devancer le début de sa saison. S’il ne neige « pas trop souvent » au cours des prochains jours, l’organisme entrevoit ainsi de pouvoir commencer sa saison 2021 avant la date prévue du 15 avril. MÉTRO idéale, convient M. Legault. « Si vous suivez un peu, en Italie, on est en train de reconfiner, il y a beaucoup de cas. Même chose en France. Plus près de chez nous, à New York, beaucoup de cas. Et donc l›arrivée de ces variants, puis en particulier du variant britannique, fait craindre une troisième vague », a-t-il ajouté. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, dresse un portrait tout de même optimiste de la situation actuelle. À Montréal, où le risque de transmission demeure le plus élevé, environ 20% des cas positifs faisaient état d’une infection à un variant. « Particulièrement à Montréal, on a été capables de contrôler les variants. Ça nous permet d›entrer avec la vaccination pour minimiser [les risques de troisième vague] », a expliqué M. Dubé. Les prochains jours seront critiques, soutiennent les représentants du gouvernement du Québec, qui gardent à l’œil les potentiels effets de la relâche. « Il est encore un petit peu trop tôt pour avoir une conclusion complète. Oui, il semble y avoir eu une augmentation, mais rien de dramatique », s’est pour sa part réjoui le premier ministre. Voilà maintenant neuf jours que la semaine de relâche a pris fin. L’an dernier, c’est elle, notamment, qui avait accéléré l’explosion des cas de COVID-19 au Québec. Rien à reprocher aux soignants Enquête. Les infirmières, les infirmières auxiliaires et les médecins du CHSLD Herron et de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) n’ont pas manqué à leurs responsabilités durant la première vague de la COVID-19. NAOMIE GELPERngelper@metromedia.ca Cependant, plusieurs lacunes aux niveaux structurels et organisationnels ont influencé la qualité des soins et ont empêché les professionnels d’offrir des soins selon les normes en vigueur. L’enquête a été réalisée conjointement par l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ), l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires POLITIQUE MUNICIPALE La fin pour l’ancien parti de Mélanie Joly Vrai changement pour Montréal met fin à ses activités à l’approche de la prochaine campagne électorale municipale. Fondé en 2013 par Le CHSLD Herron/JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO du Québec (OIIAQ) et le Collège des médecins du Québec (CMQ). Les enquêteurs ont rencontré près de 200 personnes, dont une quarantaine de gestionnaires. Aucun manquement L’enquête ne révèle pas de manquements apparents des membres des ordres concernés quant à leurs responsabilités professionnelles ou au niveau de leurs compétences. Contrairement à ce qui a été véhiculé dans les médias, le personnel infirmier du CHSLD Herron n’a pas abandonné les résidents ni déserté les lieux. 3 l’actuelle ministre fédérale Mélanie Joly, le parti avait créé la surprise en terminant deuxième à la mairie, derrière Denis Coderre. Ce succès a propulsé la carrière de M me Joly, qui s’est retrouvée dans l’équipe de Justin Trudeau aux élections de 2015. ZACHARIE GOUDREAULT Pour tous vos besoins publicitaires, contactez-nous ! 438 989-6325 ydaigneault@metromedia.ca Yvon Daigneault Chef d’équipe Annie Venne Directrice de compte Valérie Gilbert Directrice de compte Isabelle Moineau Petites annonces classées 514 286-1066 poste  : 348 imoineau@journalmetro.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :