Métro Montréal n°2021-02-19 vendredi
Métro Montréal n°2021-02-19 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-19 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 15 Mo

  • Dans ce numéro : renaître autrement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
métr journalmetro.com Week-end 19-21 février 2021 PERSPECTIVE Comment survivre à la décennie la plus chaude de tous les temps ? Plusieurs s’inquiètent du réchauffement de la planète./MWN AVIS DE RADIATION Ordre des MÉDECINS VÉTÉRINAIRES du Québec AVIS AVIS est donné que le M. Éric Ibrahim (2647), lequel exerçait la profession de médecin vétérinaire au Québec, a été radié du tableau de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. Le 10 mai 2019, considérant que l’état physique ou psychique de M. Eric Ibrahim requérait une intervention urgente en vue de protéger le public, le conseil d’administration l’a radié du tableau de l’Ordre provisoirement, le tout conformément à l’article 52.1 du Code des professions. Le 10 décembre 2019, considérant que M. Eric Ibrahim présentait un état physique ou psychique incompatible avec l’exercice de la profession de la médecine vétérinaire, le conseil d’administration l’a radié du tableau de l’Ordre, le tout conformément à l’article 51 du Code des professions. La décision du conseil d’administration étant exécutoire le jour de sa signification au médecin vétérinaire concerné, en vertu de l’article 182.3 du Code des professions, M. Éric Ibrahim est radié du tableau de l’Ordre depuis le 22 mai 2019. Le présent avis est donné en vertu de l’article 182.9 du Code des professions. Saint-Hyacinthe, le 16 février 2021, Me Rachel Rioux-Risi, secrétaire et conseillère juridique de l’Ordre Notre mandat LA PROTECTION DU PUBLIC 450 774-1427. www.omvq.qc.ca Température. Des records mondiaux sont battus l’un après l’autre. Et 2020 a récemment été nommée une des années les plus chaudes de l’histoire. Métro a cherché à en savoir plus sur cette tendance de réchauffement à long terme. La NASA a récemment confirmé que 2020 a été aussi chaude que 2016, considérée comme l’année la plus chaude de l’histoire. Et cela a mis en évidence une tendance continue et dramatique selon Gavin Schmidt, directeur de l’Institut Goddard d’études spatiales de la NASA. Toutefois, il avance que « le fait qu’une année en particulier a battu un record ou non n’est pas très important ». « L’important, ce sont les tendances à long terme. Avec ces tendances et à mesure que l’impact humain sur le climat augmente, il faut s’attendre à ce que les records continuent d’être battus. » Kevin Trenberth, chercheur au Centre national de recherche atmosphérique de l’Université d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, mentionne que le réchauffement climatique se produit parce que les humains continuent d’ajouter plus de dioxyde de carbone et autres GES dans l’atmosphère. « On doit réduire les « C’est un problème majeur à long terme qui touche tout le monde et en particulier nos descendants  : quel genre de planète laisserons-nous à nos petits-enfants ? Cela pourrait […] nuire à l’approvisionnement en eau et en nourriture et provoquer des conflits régionaux majeurs ainsi que l’afflux de réfugiés environnementaux. Il n’y a pas de temps à perdre. » Kevin Trenberth, chercheur au Centre national de recherche atmosphérique de l’Université d’Auckland, en Nouvelle-Zélande MIGUEL VELASQUEZ Metro World News 1,02°C émissions en décarbonisant l’économie et cela veut dire faire usage des énergies renouvelables  : le solaire, l’éolien et l’hydroélectrique en plus des biocarburants. On doit aussi se préparer pour plus d’extrêmes de toutes sortes. » Données différentes, une réalité Une analyse séparée et indépendante de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) a conclu que 2020 a été la deuxième année la plus chaude [et non pas aussi chaude que 2016,ndlr] pour laquelle nous disposons de statistiques, derrière 2016. « Les scientifiques de la NOAA utilisent en grande partie les mêmes données brutes de température dans leur analyse, mais ont une méthodologie ainsi qu’une période de référence différentes (1901‐2000), affirme la NASA. La NOAA ne déduit pas non plus les températures dans les régions polaires pour lesquelles il manque d’observations, contrairement à la NASA. Ce qui explique la plupart des différences entre les LESCOUPSDE VOTEZ POUR VOTRE PRÉFÉRÉ ! La différence entre la température moyenne mondiale de l’année dernière et la moyenne observée annuellement de 1951 à 1980, selon l’Institut Goddard des recherches spatiales de la NASA. L’objectif de l’Accord de Paris de 2016 est de limiter le réchauffement climatique bien en dessous de 2, préférablement de 1,5°C, par rapport aux niveaux préindustriels. records enregistrés par la NASA et la NOAAA. » Mais que faire à ce sujet ? M. Trenberth répond que nous devons « évaluer la vulnérabilité et renforcer la résilience lorsque cela est possible ou agir dans les cas où des choses comme l’élévation du niveau de la mer sont en jeu ». Il conseille de « remplacer tous les véhicules à essence par des véhicules électriques et construire des bornes de recharge. Mettre un prix sur la combustion des combustibles fossiles, cesser de subventionner les combustibles fossiles et faire pression sur les autres pays pour qu’ils agissent aussi ». journalmetro.com/coups-de-coeur/4
Joue-t-on au yoyo avec Une pratique qui mine la santé mentale des Québécois, mais elines aussi leur respect des règles sanitaires, arguent des experts. On Pantone 110c fermé – ou rouvert – le robinet On Black Camelots recherchés Êtes-vous un oiseau de nuit ? Vous cherchez à gagner un revenu supplémentaire ? Avez-vous votre propre véhicule ? Êtes-vous fiable et disponible 6 jours/semaine ? Aimez-vous les hivers canadiens ? Le lève-tôt reçoit le ver et un chèque de paie ! Nous recrutons activement des camelots. Zones actuellement disponibles  : Outremont, TMR, Centre-ville, Île des Sœurs, Verdun. Environ 250 clients par route livré entre 2h30 et 6h30. Contactez-nous aujourd’hui pour plus d’information Are you a night owl ? Looking to earnextra income ? Do you have your own vehicle ? Are you reliable and available 6 days/week ? Do you enjoy Canadian winters ? English English The early bird gets the worm, and a paycheck ! We are actively hiring newspaper carriers. Current areas available  : Outremont, TMR, Downtown, Nuns Island, Verdun. Approximately 250 clients per route delivered between 2:30am and 6:30am. Contact us today for more information. Linda 514 823-4886 linda@mmdistribution.ca >4035127.1 Devenez PEINTRE INDUSTRIEL AF Peinture industrielle (AF  : Attestation de formation) PLACES LIMITÉES 514 743-0448 saefc@csmb.qc.ca formationcontinue.servicescsmb.com Fais ta demande  : admissionfp.com Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci 2405, bd Thimens, Saint-Laurent Côte-Vertu 171 0 [...ID. da formation profassionnollo Léonard-De Vinci 1=3, Offre de formations pour les personnes sans emploi Consultez l'offre complète au www.emploiquebet.gouv.qc.a/FormationsMontreal Mec lm peticiparlion financier dt, Québec 2:1'PERSPECTIVE 5 le confinement/déconfinement ? Stratégie. François Legault « ne veut pas commencer à jouer au yoyo » avec le confinement et le déconfinement, soutenait-il encore cette semaine, en annonçant des allègements aux mesures sanitaires. Mais depuis mars 2020, le gouvernement provincial a procédé à au moins 27 fermetures et réouvertures des différents secteurs de l’économie. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com Métro a effectué une révision exhaustive de toutes les annonces concernant la COVID-19 depuis que l’urgence sanitaire a été décrétée. Nous avons recensé 27 points de presse annonçant des changements majeurs dans En moyenne, le gouvernement du Québec a fermé – ou rouvert – le robinet à chaque période de 13 jours./ARCHIVES MÉTRO le quotidien des Québécois  : fermetures de commerces, d’écoles, impositions de mesures de confinement, permissions de se rassembler... Le 12 mars prochain, Québec soulignera un an de mesures sanitaires. En moyenne, donc, le gouvernement de François Legault a à chaque période de 13 jours. Depuis la fermeture des bars et des restaurants en octobre, pour une période qui devait d’abord durer 28 jours, le trio Legault-Dubé-Arruda a apporté 13 modifications majeures aux règles de santé publique, dont la fermeture et la réouverture des commerces non essentiels, par exemple. « Vivre à la petite semaine » La professeure Roxane Borgès Da Silva convient que le gouvernement du Québec est forcé de naviguer à vue. Selon elle, toutefois, la stratégie de communication a des failles. « Il y a des gens qui sont anxieux et qui ont besoin de voir à plus long terme. C›est difficile de vivre comme ça à la petite semaine », avance cette professeure agrégée de l’École de Santé publique de l’Université de Montréal. Mardi, Québec annonçait la reprise des activités dans les cinémas et les arénas notamment. La décision est venue deux Le 19 novembre, Québec avait d’abord permis deux rassemblements durant les Fêtes. Quatorze jours plus tard, il reculait. François Legault avait alors admis qu’il n’aurait pas dû ouvrir cette porte. semaines après celle de rouvrir les commerces non essentiels. Et François Legault a déjà la prochaine annonce dans sa mire. Les mesures sanitaires seront réévaluées le 8 mars, a-til souligné, mardi. « C’est possible qu’on ouvre davantage. » Professeure associée en psychologie à l’UQAM, Geneviève Beaulieu-Pelletier, craint que ce yoyo avec le confinement ait de nouveaux impacts sur le moral des Québécois. « Ça devient impossible de planifier. Psychologiquement parlant, cette incertitude est vraiment lourde à porter à long terme », indique-t-elle. La décision du gouvernement de permettre, puis d’interdire, les rassemblements de Noël illustre le va-et-vient qui peut peser sur le public, ajoute l’experte. « Mieux vaut ne pas laisser miroiter [des choses], ajoute Mme Beaulieu-Pelletier. Parce que l’effet devient pire. » Le défi grandissant de l’adhésion Professeure en psychologie à l’Université de Montréal, Roxane de la Sablonnière chapeaute pour sa part un projet de recherche sur l’adhésion des Canadiens aux consignes sanitaires. Au courant de ses recherches, son équipe a conclu que « la clarté et la cohérence des mesures sont le fondement » d’une meilleure adhésion. La multiplication des annonces a donc le désavantage de réduire la propension à respecter les règles, indiquet-elle en entrevue avec Métro. « Le gouvernement a un rôle à jouer pour que les mesures soient cohérentes entre elles », analyse-t-elle. Mme Da Silva, pour sa part, propose au gouvernement « d’arracher le band-aid » plutôt que de continuer à « jouer au yoyo » avec le confinement. « Il faut que le gouvernement accepte qu’on est sur une stratégie à long terme, lance-t-elle. Je pense qu’il gagnerait à dire, par exemple, que le couvre-feu s’étirera jusqu’en avril, quitte à revenir sur ses paroles. » Avec la collaboration de François Lemieux DÉBUT  : 1er mars De jour 6 mois Volet Transport  : aéronautique ferroviaire motorisé Nos formations respectent les consignes sanitaires de santé publique. >4035072.1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :