Métro Montréal n°2021-02-12 vendredi
Métro Montréal n°2021-02-12 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-12 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : trois mots pour des maux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
métr 1 La force d’Éros de Gab Paquet Pour la Saint-Valentin, faites-vous plaisir et laissez-vous chanter la pomme – ou plutôt le fruit défendu – par le dandy Gab Paquet, qui livre un nouvel album aux envoutantes sonorités érotico-pop- new-wave. Avec des titres comme Force d’éros, Boulevard tendresse et 1-800- 666-SEXE (décoiffant morceau rock à propos d’un « coït téléphonique ») , pas de doute  : on a droit à un hymne à la libido, enrobé d’une aura mystique et d’une irrésistible dose d’humour. Au-delà de faire rimer « mont de Vénus » avec « phallus », le chanteur de charme a pondu neuf excellentes chansons tout droit inspirées des années 1980, offrant un savant mélange de pop dansante (Magie rose) et de ballades sentimentales (Âme sœur). Un aller simple tout droit au septième ciel. MARIE-LISE ROUSSEAU La force d’Éros de Gab Paquet est offert sur les plateformes d’écoute dès aujourd’hui./GRACIEUSETÉ/JAY KEARNEY 2 The Apology Line journalmetro.com Week-end 12-14 février 2021 WEEK-END Cette semaine, on craque pour...'it 4 Safia Nolin New York. 1980. Dans le quartier Tribeca, des affiches invitent qui le veut bien à confesser anonymement ses mauvais coups – allant de l’infidélité au meurtre – sur une ligne téléphonique. À l’autre bout du répondeur  : Allan Bridge, dit Mr. Apology, qui s’est (parfois trop) investi dans ce projet aussi captivant que sordide. Aux premières loges de cette expérience artistique et sociologique tordue  : sa femme, Marissa. Elle nous raconte cette histoire dans un fascinant balado enrichi d’enregistrements à glacer le sang. MARIE-LISE ROUSSEAU 3 Tant que j’ai du respir dans le corps Partout dans le monde, les personnes en situation d’itinérance sont confrontées à des drames humains et à des barrières sociales qui paraissent souvent infranchissables. À Montréal, un obstacle supplémentaire se dresse devant elles  : l’hiver glacial. Dans ce documentaire touchant et troublant, StevePatry suit une équipe d’intervention qui tente de protéger des personnes vulnérables du froid, mais aussi des démons qui les hantent. Une touche de lumière dans un décor sombre. Sur la plateforme du Cinéma Moderne jusqu’au 28 février. ZACHARIE GOUDREAULT en concert Après une année qu’on sait éprouvante pour elle, l’artiste nous fait la (très, très) bonne surprise de donner un spectacle virtuel jeudi prochain depuis le Café Centre d’art de Boucherville. Safia Nolin a partagé la nouvelle sur son compte Instagram hier avec une photo d’elle et son golden retriever répondant au doux nom de Pizzaghetti. On a tellement hâte d’être devant notre écran pour la soutenir et l’encourager ! Le 18 février à 19 h 30, détails sur bonsound.com AMÉLIE REVERT 6 Fragments d’une œuvre  : Michel Brault Le regretté Michel Brault est surtout connu pour ses chefs-d’œuvre Les ordres et Pour la suite du monde. Mais le magicien de l’image a réalisé d’autres films incontournables qui encapsulent la réalité sociale des années 1960. C’est le cas d’Entre la mer et l’eau douce (qui met en vedette une brochette de talents, dont Claude Gauthier, Geneviève Bujold, Louise Latraverse et Robert Charlebois), Les enfants de néant, Geneviève et Le temps perdu. On peut les visionner dans le cadre d’une rétrospective présentée jusqu’au 3 avril sur Tënk MARIE-LISE ROUSSEAU 5 Xavier Dupont de Ligonnès  : l’enquête XAVIER DUPONT DE LIGONNÈS *met° déjà tulle de Sodzits Avril 2011. La France découvre avec horreur le destin de Xavier Dupont de Ligonnès. Un père sans histoires qui, un jour, tue toute sa famille, l’enterre sous la terrasse de leur maison avant de s’évanouir dans la nature. Dix ans plus tard, le mystère reste entier. Cette enquête inédite et la plus complète à ce jour explore sur presque 200 pages la psyché et la traque sans fin pour ce fait divers qui passionne autant qu’il horrifie. Aux Éditions Marabout MARTIN NOLIBÉ 7 Partager l’ambulance de Misc De ce jazz contemporain et expérimental, se dégage une certaine urgence, une course contre le temps. En 2021, l’impeccable album du trio montréalais Misc sonne comme une catharsis nécessaire pour affronter notre époque si incertaine et parfois trop inquiétante. Entre piano et synthé – on pense notamment aux ahurissants Mad et X-ALT – nous sommes plongés dans un univers musical unique et intuitif. Un très grand disque dont il faut ressentir chaque note, et puis recommencer ! AMÉLIE REVERT La plateforme de Télé-Québec 10 En plus d’avoir planté en pleine diffusion en direct de La face cachée de la lune samedi soir, la nouvelle plateforme en ligne de Télé-Québec lancée en grande pompe la semaine dernière connait quelques ratés. Le volume des pauses publicitaires est disproportionnellement (et désagréablement) élevé par rapport au contenu, le son et l’image de certains segments d’émissions sont mal synchronisés et le lecteur gèle souvent. Télé-Québec, qui nous promettait une « expérience bonifiée », aurait peut-être dû peaufiner davantage le produit avant son lancement. MARIE-LISE ROUSSEAU
métr journalmetro.com Week-end 12-14 février 2021 ART VIVRE de L’amour en temps de pandémie Société. Bien des couples viennent de passer la dernière année encabanés, sans se quitter d’une semelle, habillés en « mou » devant l’ordinateur à longueur de journée. Difficile de trouver un peu de romantisme dans ces circonstances... 0 VINCENT RIOUX vrioux@metromedia.ca « Au moment où on se parle [le 2 février], je n’ai pas encore entendu parler de Saint- Valentin chez les couples, annonce d’entrée de jeu la sexologue et psychothérapeute Sylvie Lavallée. C’est comme un mode « survie » en ce moment. Y’a tellement de chats à fouetter… Les gens ne sont pas rendus là. » Le télétravail et le couvrefeu ont transformé la dynamique des couples, qui n’ont jamais passé autant de temps ensemble depuis près d’un an. « Le confinement impose un immense retour vers soi. Ça impose une pause, explique la spécialiste des questions amoureuses. Il y a beaucoup de couples qui avaient des échappatoires, des stratégies d’évitement. » Ce pouvait être le bureau, les parties de hockey, les séances d’entraînement au gym, les sorties entre amis, les spectacles... mais la pandémie a mis tout cela sur pause. « Là, tu ne peux plus t’étourdir. Tu n’as pas le choix de voir les choses en face. Ç’a mis le couple sous microscope, ce qui a exacerbé les évidences », constate Mme Lavallée. « Beau pour les autres » « Ça fait longtemps qu’on aurait dû faire ça » est la phrase Le confinement a mis le couple sous le microscope, selon la sexologue Sylvie Lavallée. GRACIEUSETÉ LAURENCE LABAT que la sexologue clinicienne entend le plus souvent en consultations. Les gens se disent que ça va passer, que le petit je-ne-saisquoi va revenir. Il arrive que ça aille mieux, mais l’experte rappelle que la croyance voulant que le temps fasse bien les choses n’est pas toujours vraie. Surtout en amour. « Ce n’est pas tous les couples qui règlent leurs conflits, qui s’excusent et qui réparent. Des fois, on pense que ça s’efface, mais on a encore des rancœurs, un ressentiment, une amertume et le confinement nous met ça dans la face », expose-t-elle. Certains ont peut-être eu tendance à se négliger côté séduction et intimité en raison du laisser-aller engendré par les règles sanitaires. « Ce qui est érotique est inconfortable, affirme-t-elle. Ça ne veut pas dire qu’il faut qu’on s’habille comme pour aller aux Oscars. Une tenue plus élégante, plus soignée, se doucher, se coiffer, se maquiller, s’arranger, ça prend des efforts. » « On dit qu’après la pluie vient le beau temps. Mais la tempête revient et les intempéries sont inévitables. À un moment donné, il y a une tempête de trop. Et le confinement, c’est cette tempête de trop. » Sylvie Lavallée, sexologue et psychothérapeute Le relâchement n’a donc rien pour raviver l’amour, l’attirance. « Les gens prennent-ils le leur douche à tous les jours, portent-ils des sous-vêtements différents tous les jours, se questionne-t-elle. Ce que les gens constatent dans le couple, c’est qu’on se mettait beau pour les autres, pas pour nous. » Ceux qui vont bien Sylvie Lavallée observe tout de même un amour renouvelé chez certains. « Pour eux, le confinement, c’est un temps béni, c’est un pur ravissement, c’est une deuxième lune de miel », indique l’auteure d’un nouveau livre sur le désir, qui sera disponible à la fin février. « Ça, ce sont des couples qui allaient bien avant le confinement », précise Mme Lavallée. Ces amoureux ont enfin du temps pour partager des activités ensemble, comme du sport, des 5 à 7 improvisés, magasiner sur Internet, dévorer toutes les séries sur Netflix. Ils ont surtout beaucoup d’occasions de faire l’amour. a 74$... …c’est le budget moyen que prévoient de dépenser les québécois pour la Saint-Valentin cette année, selon Hellosafe. Une somme en baisse de 20% par rapport à l’an dernier, crise économique oblige, mais quand on aime, on ne compte pas, n’est-ce pas ? MÉTRO Restauration. Des menus chics à emporter Ces établissements montréalais vous proposent des formules gourmandes à déguster chez vous pour célébrer la Saint-Valentin. Ramassés sur place ou livrés à domicile, ces festins sont une belle façon de se gâter à deux et de partager un moment privilégié. CHLOÉ MACHILLOT Vin Mon Lapin Le Brunch des Amoureux façon Mon Lapin est le prétexte parfait pour trainer au lit et savourer ce dimanche hivernal en douceur. Au menu, des biscuits au babeurre all dressed et du beurre d’oursin maison, des rillettes de truite fumée à la crème fraîche, des œufs de canne fermiers locaux, du pastrami de betteraves avec une sauce Tonnato à l’anguille fumée et un Pont Blanc garni de courge Délicata et pralin de graines de citrouilles. 65 $ pour deux. vinmonlapin.com 11 Sushi Momo Végétarien ou pas, nul ne résiste aux savoureux sushis de Momo, dont les variétés de goûts et de textures nous laissent pantois. Le menu spécial « Je t’aime » comporte des edamames, 26 sushis créés pour l’occasion, 2 choix d’entrées parmi des gyozas frits, une soupe miso et une salade de betterave rôtie et jicama ainsi qu’un dessert à partager. 52 $ pour deux. sushikomomo.ca Moleskine Si la Saint-Valentin est l’occasion de vous mettre sur votre trente-et-un, la formule raffinée du Moleskine sera à la hauteur de vos attentes. Il comprend un potage de courge, baccalà mantecato, olives et citron confit, de la porchetta aux légumes marinés accompagnée de mayonnaise épicée et de focaccia, des cuisses de canard et légumes racines rôtis à la sauce bigarade et un dessert de profiteroles, nougatine et sauce chocolat. 95 $ pour deux. moleskinerestaurant.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :