Métro Montréal n°2021-02-05 vendredi
Métro Montréal n°2021-02-05 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-05 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer grâce aux vers.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
journalmetro.com'n métr, Week-end 5-7 février 2021 WEEK-END 10 1 BLUE d’Emma Beko Emma Beko prend son envol. On l’avait découverte dans Heartsreets, ce duo hip-hop montréalais formé avec Laroie dans les années 2010, mais aujourd’hui, c’est grâce à un premier album solo intime qu’on la distingue. Le vide, les expériences vaporeuses et le temps qu’on laisse derrière soi, la torpeur aussi, voilà ce que la rappeuse nous raconte avec évidence dans BLUE. Son timbre grave, presque éraflé parfois, s’entrelace aux mélodies brutes et ondulantes. On retient notamment la fascinante pièce Alma, partagée avec Karelle Tremblay, qui succède au Demo d’ouverture, excellent lui aussi. On vous laisse sonder l’univers d’Emma Beko, dont les vidéoclips disent beaucoup. AMÉLIE REVERT BLUE est disponible sur les plateformes d’écoute./GRACIEUSETÉ CAROLE MÉTHOT 2 Un chemin à tracer Six amis ont mis six ans pour préparer un projet fou  : relier en canot en 26 jours le cratère des Pingualuit et la communauté de Kangirsuk, dans le Nunavik. Membre de l’expédition, le documentariste François Léger-Savard a filmé cet hallucinant périple rempli d’obstacles, de défis, de paysages à couper le souffle et de mouches. Le résultat est une inspirante leçon de dépassement de soi qui rend un bel hommage au peuple inuit et à son vaste territoire. Sur le site uncheminatracer.com MARIE-LISE ROUSSEAU 3 La réouverture des musées C’est la grande – et belle ! – surprise de la semaine  : à partir de lundi, les musées et les galeries sont autorisés à rouvrir. Après des mois de fermeture, on ne peut que se réjouir de cette bouffée d’air frais. Dès jeudi, le public pourra enfin découvrir la riche et fascinante expo Riopelle  : à la rencontre des territoires nordiques et des cultures autochtones, qui lève le voile sur deux grandes sources d’inspiration qui ont marqué la création du signataire du Refus global. Au MBAM MARIE-LISE ROUSSEAU Cette semaine, on craque pour... 4 Sortez le popcorn L’appétit des cinéphiles sera très certainement rassasié grâce à cet excellent balado. Animée par Catherine Beauchamp, l’émission qui compte pour l’heure quatre épisodes, donne la parole aux professionnels et artistes de l’industrie locale du 7 e art. Après Les Boys et La trilogie de Ricardo Trogi, on ne peut que vous dire de dévorer Femmes marquantes du cinéma et le spécial Denis Villeneuve. Au fil de confidences, on y apprend notamment des anecdotes bouleversantes et passionnantes sur le long métrage Polytechnique. Au 985fm.ca AMÉLIE REVERT 6 Deux séries sur la DPJ Cet hiver, les lundis riment avec DPJ. Deux séries docus très complémentaires permettent de se familiariser avec ce système qui fait couler beaucoup d’encre. Alors que La vie après la DPJ nous amène à la rencontre de très attachants jeunes qui, à l’aube de l’âge adulte, se préparent à voler de leurs propres ailes, Au cœur de la DPJ offre un rare accès aux interventions menées courageusement par des travailleuses sociales. Le tout dresse un portrait éclairant et émouvant de ce milieu. Les lundis à 19 h 30 sur Canal Vie puis à 20 h sur RDI MARIE-LISE ROUSSEAU 5 Collapsed in Sunbeams Arlo Parks. Un nom qu’on lit partout depuis quelque temps. Après plusieurs esquisses captivantes (Caroline, Black Dog), son premier long continue de se faire l’écho d’une génération aux idées sombres. Mais sa poésie, elle, lui promet des jours plus lumineux. En témoignent, entre autres, Hurt et Hope. De sa voix si douce, et d’une musique pop, soul et RnB très actuelle, l’artiste londonienne – tout juste 20 ans – nous berce pendant une quarantaine de sublimes minutes, dont on ne voudrait jamais entendre la fin. AMÉLIE REVERT 7 Aide demandée Le docu-réalité Aide demandée fait état des dommages causés par la pandémie sur l’industrie de la restauration. Le chef Louis-François Marcotte, animateur de la série, troque sa toque de cuisinier pour sa mallette d’homme d’affaires et tente de venir en aide à quatre restaurateurs qui se trouvent sur la corde raide. Une incursion au cœur d’un milieu où des passionnés s’échinent pour survivre. Dès lundi dans la section Véro.tv d’ICI Tou.tv Extra MARYSE DERAÎCHE La fin des Éditions de l’Écrou On a eu un pincement au cœur en apprenant que l’éditeur de poésie l’Écrou tirera sa révérence après 12 ans de fidèles et loyaux services. « Les Éditions de l’Écrou manquent cruellement de souffle afin de poursuivre leurs activités et doivent assumer cette fatalité », peut-on lire sur leur page Facebook. Leur cofondateur CarlBessette résumait ainsi leur vision à Métro l’an dernier  : « Des livres qui parlent juste à la tête, il y en a amplement. Nous, on veut des livres qui parlent aux organes vitaux ». MARIE-LISE ROUSSEAU
métr Maison. En bouquets, dans un cadre, sous cloche, en couronnes, en guirlandes ou encore insérées dans des bougies, les fleurs séchées et préservées sont des décorations écoresponsables et économiques. journalmetro.com Week-end 5-7 février 2021 ART VIVRE de La fondatrice d’Atelier Pépites, Marine Haillouy, confectionne ses propres créations florales uniquement composées de fleurs séchées et préservées dans son atelier à Montréal qu’elle vend ensuite en ligne. Si les fleurs séchées étaient autrefois perçues comme un produit démodé et vieillot, elles reviennent aujourd’hui plus que jamais à la mode comme décoration d’intérieur, explique Marine Haillouy, une Française d’origine. Fleurs préservées ou stabilisées Les bouquets de M me Haillouy contiennent également des fleurs stabilisées. La technique de stabilisation permet aux végétaux de conserver leur fraîcheur et leur flexibilité, comme si elles venaient d’être cueillies. « On va semer et récolter les fleurs, puis les plonger dans un bain de glycérine avec quelques sels minéraux et parfois des colorants alimentaires si on souhaite donner un peu plus de couleurs ou des teintes différentes aux fleurs », précise Marine Haillouy. Produit durable Les fleurs séchées et stabilisées sont des produits écoresponsables puisqu’elles perdurent dans le temps et conservent leur beauté pour plusieurs années. En effet, dépendamment des variétés, les bouquets de fleurs séchées durent en moyenne deux ans, affirme Marine Haillouy. Quant aux fleurs préservées, elles sont souvent appelées « les fleurs éternelles » parce qu’elles durent indéfiniment et demandent très peu d’entretien. C’est pourquoi la tendance est aussi très économique. « Un bouquet de fleurs séchées coûte un peu plus cher qu’un bouquet de fleurs fraîches, mais va durer beaucoup plus longtemps », explique-t-elle. Par ailleurs, les fleurs sont des produits qui viennent du monde entier, qu’elles soient fraîches ou séchées. On craque pour la déco scandinave ! La marque de design d’intérieur danoise OYOY débarque sur le marché canadien. Certains de ses jouets, meubles et accessoires de décoration sont déjà disponibles dans les boutiques Buk & Nola​, ​Les Petits Voyous, ​ Boutique Patati Patata​, ​Le Petit Cocon,​​Les ptits mosüs​, ​BélangerMartin​et Le Palais Bulles​. METRO Les fleurs séchées et préservées, une tendance écoresponsable et économique NAOMIE GELPERngelper@metromedia.ca Marine Haillouy confectionne ses créations à partir de fleurs séchées et stabilisées dans son atelier à Montréal./GRACIEUSETÉ MARINE HAILLOUY Or, faire venir de loin une fleur fraîche qui durera une semaine à l’intérieur a une empreinte écologique considérable. « Tandis qu’une fleur séchée, même si elle venait de loin, sera toujours plus écoresponsable parce qu’elle va être plus durable », ajoute la fondatrice d’Atelier Pépites. ENTRETENIR DES FLEURS SÉCHÉES 11 Les bouquets de fleurs séchées durent longtemps et demandent très peu d’entretien. Il y a cependant quelques règles à suivre. Peut-on mettre des fleurs séchées près d’un radiateur ? Non, il faut absolument éviter toutes les sources de chaleur. Donc, contrairement aux fleurs fraîches, il ne faut pas placer le bouquet séché au soleil. La chaleur va assécher encore plus la fleur et la rendre plus cassante. Doit-on les mettre près d’une source de lumière ? Non, il faut aussi éviter toutes les sources de lumière directe puisque celle-ci va venir absorber les couleurs des fleurs. Si elles sont exposées à la lumière, les fleurs séchées deviendront plus pâles, voire pastelles. Cependant, si vous voulez donner un côté plus rétro au bouquet, vous pouvez facilement le mettre au soleil. Les couleurs vont alors s’estomper graduellement. Comment nettoyer un bouquet sans l’abîmer ? Un bouquet de fleurs séchées nécessite très peu d’entretien. De la poussière pourrait s’accumuler au bout de six mois ou un an. Le cas échéant, il suffit de souffler délicatement dessus. Il est aussi possible d’utiliser un sèche-cheveux à air froid à une distance d’environ un mètre. Combien de temps peut-on conserver un bouquet de fleurs séchées ? Si on suit bien ces règles, le bouquet peut durer indéfiniment, mais la durée de vie moyenne est de 2 ans. Par la suite, on peut vouloir changer de couleur ou de variété de fleurs. D’autres boutiques en ligne de fleurs séchées Atelier végétal, Jungle fleur, Prune les fleurs, Le garde-fleurs



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :