Métro Montréal n°2021-02-05 vendredi
Métro Montréal n°2021-02-05 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-05 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer grâce aux vers.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
La fois où Réjean et Martine n’auraient pas dû aller à l’anniversaire de leur petit-fils. Chaque exception est un risque pour la vie. Respectez toutes les règles, tout le temps, sans exception.
métr (0) -*t journalmetro.com Week-end 5-7 février 2021 ACTUALITE Montréal réclame une enquête, le SPVM se justifie Affaire Camara. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, demande qu’une enquête soit ouverte concernant le traitement réservé à M. Camara, accusé, à tort, de tentative de meurtre d’un policier du SPVM. Le corps de police a indiqué qu’il s’excuserait « au moment opportun ». OLIVIER FAUCHER ofaucher@metromedia.ca Qualifiant la situation d’« inacceptable », M me Plante a demandé une enquête « neutre », qui La mairesse de Montréal, Valérie Plante, hier/JOSIE DESMARAIS/MÉTRO devra « se faire rapidement. » Le directeur du SPVM, Sylvain Caron, a affirmé hier que le corps de police était « ouvert et disponible à ce qu’une personne de l’externe vienne voir le travail qui a été effectué » par les enquêteurs. En matinée, les trois partis d’opposition à Québec avaient eux aussi exigé le déclenchement d’une enquête indépendante. « Travail sans relâche » Les policiers ont agi avec la rigueur, les faits et les témoignages qu’ils ont reçus avec la Le projet d’énergie éolienne Apuiat rebranché Québec veut alimenter la Côte-Nord en électricité grâce à un projet de parc éolien installé en territoire innu. Mis au rencard par le gouvernement de François Legault en 2018, le projet Apuiat obtient maintenant le feu vert, Québec expliquant que le contexte a changé depuis. MÉTRO Dans une autre affaire Le policier du SPVM accusé d’homicide involontaire à la suite d’une intervention ayant causé la mort de Bony Jean-Pierre en 2016 a été acquitté hier. Le tribunal a cru le témoignage de Christian Gilbert, qui soutenait avoir visé M. Jean- Pierre à la hanche avec une balle de plastique alors qu’il l’avait plutôt atteint à la tête. même rigueur que dans tous les dossiers sur lesquels ils travaillent, a assuré M. Caron. Chef de l’opposition officielle, Lionel Perez a exigé des excuses officielles du corps de police et s’est dit « déçu que la mairesse n’ait pas invité M. Caron à s’excuser de façon formelle à M. Camara. » SPVM. Un projet pilote sur les caméras corporelles Arrestation. La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, croit que l’utilisation de caméras corporelles aurait pu éviter la saga de l’arrestation erronée de Mamadi III Fara Camara. Québec et Montréal sont ouverts à leur utilisation. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com « On n’en a pas fait grand cas, mais on s’apprête à lancer un nouveau projet pilote ce printemps avec la SQ », a indiqué la vice-première ministre au micro du 98.5, hier. Elle réagissait ainsi à la libération-surprise, la veille, de Mamadi III Fara Camara, ce Montréalais accusé d’avoir désarmé et blessé un policier du SPVM. Dans un retournement de situation inattendu, M. Camara a quitté le Palais de justice blanchi La colchicine déconseillée chez les patients atteints de la COVID-19 L’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) juge qu’il est trop tôt pour recommander l’utilisation de la colchicine pour prévenir les symptômes graves de la COVID-19. L’INESSS a dévoilé hier après-midi sa position préliminaire quant aux résultats de l’étude Colcorona, réalisée par l’Institut de cardiologie de Montréal (ICM). Une efficacité mise en doute Or, les résultats de cette étude font état d’une réduction qui n’est pas « statistiquement significative » du nombre d’hospitalisations et de décès chez les patients ayant pris ce médicament, a tranché l’INESSS jeudi. « On ne peut pas conclure sur l›efficacité de la colchicine », a déclaré la vice-présidente scientifique de l›INESSS, Michèle de Guise, lors d›une conférence de presse virtuelle. Son analyse fait état d’une réduction du risque absolu d’ho spitalisations de 1,2% entre les patients ayant pris ce médicament pendant 30 jours et ceux qui ne l’ayant pas pris. La colchicine aurait aussi permis de diminuer que de 0,2% le risque de mortalité des patients l’ayant pris. Finalement, ces derniers ont été plus nombreux que ceux du groupe témoin à subir divers effets indésirables. ZACHARIE GOUDREAULT de toute accusation, mercredi. Une vidéo soumise aux inspecteurs aura permis à la Cour de statuer qu’il n’était pas responsable de l’agression. Erreur sur la personne Selon l’avocat de M. Camara, il aurait bien pu y avoir erreur sur la personne. « On peut comprendre que l’identification est un problème majeur dans ce dossier-ci », avait confié M e Cédric Materne aux médias. Dans ce contexte, la ministre Guilbault revient à la charge avec l’utilisation de caméras corporelles dans la police. Le projet pilote permettrait de « voir s’il y a moyen de les implanter et, si oui, de quelle façon », a-t-elle signalé hier. - 3 Une caméra corporelle/GRACIEUSETÉ T - -,4i.,_ï  : L’INESS doute de l’efficacité de la colchicine pour la COVID-19./ARCHIVES MÉTRO Pour tous vos besoins publicitaires, contactez-nous ! 438 989-6325 ydaigneault@metromedia.ca Yvon Daigneault Chef d’équipe Annie Venne Directrice de compte Valérie Gilbert Directrice de compte Isabelle Moineau Petites annonces classées 514 286-1066 poste  : 348 imoineau@journalmetro.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :