Métro Montréal n°2021-01-27 mercredi
Métro Montréal n°2021-01-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-01-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : quand l'inquiétude s'ajoute à la misère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
métr11 É.Lt journalmetro.com Mercredi 27 janvier 2021 4 PERSPECTIVE Un virage qui sème l’inquiétude Itinérance. La décision de l’Accueil Bonneau d’abolir des postes d’intervenants spécialisés tout en embauchant des agents de sécurité soulève l’inquiétude, tant du côté des bénéficiaires que du syndicat des employés. Doit-on craindre une dérive sécuritaire dans le traitement des itinérants ? ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreault@journalmetro.com La semaine dernière, 11 intervenants spécialisés en itinérance apprennent que leur poste est aboli. Du nombre, six employés permanents œuvraient au centre de jour de l’Accueil Bonneau et cinq autres occupaient un poste temporaire à la halte-chaleur située sur le Grand Quai, dans le Vieux-Port de Montréal. En parallèle, l’Accueil Bonneau a ajouté des effectifs à la halte-chaleur du Vieux-Port, qui a ouvert ses portes en novembre, des surveillants employés par Garda World. Ils étaient d’ailleurs plusieurs à circuler régulièrement autour du bâtiment et à Joe « Tex » fréquente l’Accueil Bonneau et il déplore le départ des intervenants./ZACHARIE GOUDREAULT surveiller l’entrée de celui-ci lors du passage de Métro, il y a quelques jours. Ces agents de sécurité s’occupent de faire respecter les règles sanitaires sur le site. Grande perte pour les itinérants Chaque matin, de nombreux sans-abris montent dans une navette qui les dirige vers cette halte-chaleur, d’une capacité de 300 personnes, où ils peuvent notamment se reposer et manger. Plusieurs avaient aussi pris l’habitude de s’y rendre pour se confier aux quelques intervenants qui étaient toujours prêts à les écouter et à les soutenir. C’est donc avec consternation que plusieurs itinérants rencontrés sur place ont constaté le départ de ces employés dans les derniers jours. « Ce sont des hommes et des femmes qui passaient leurs journées à écouter les gens. Ils faisaient juste les écouter. […] Il y a beaucoup de personnes qui ont besoin de ça, ici », évoque Joe « Tex », qui a sombré dans l’itinérance en février dernier dont la situation financière a été aggravée par la pandémie. Depuis plusieurs semaines, il séjourne dans le refuge d’urgence mis en place à l’Hôtel Place Dupuis, au centre-ville de Montréal, et se rend régulièrement à la halte-chaleur du Vieux-Port. Santé mentale Alors que plusieurs itinérants souffrent de problèmes de IMF VOTRE COMMERCE EN LIGNE A BONDI ? BESOIN D’UN SERVICE DE LIVRAISON ? TransMet est un pionnier de l’industrie du transport dans le Grand Montréal depuis plus de 30 ans. « Un gardien Garda pour servir les sans-abris, ce n’est pas comme un intervenant terrain. » Jeff Begley, président de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN santé mentale ou de toxicomanie, la présence d’intervenants dans la plus grande halte-chaleur de la métropole est primordiale, selon lui. Les employés mis à pied savaient « calmer » les personnes en crise, contrairement aux agents de sécurité, constate le sans-abri. « Il y en a qui se prennent pour des policiers, avec leur marche, leur regard et leur ton de voix. Ça ne nous rassure pas. Les intervenants, ils savent comment nous parler. Ils sont gentils, ils nous sourient. Souvent, il y a des gens qui s’énervent pour rien, mais les intervenants, ils savent comment leur parler », souligne également Achraf, qui vit dans la rue depuis 18 ans. Dans les derniers jours, il affirme avoir constaté un changement drastique dans « l’atmosphère » à la halte-chaleur du Vieux-Port. Elle serait beaucoup plus tendue maintenant. « Un agent de sécurité, il va provoquer plus, et c’est là que la chicane pogne », soulève l’homme d’origine arabe. Ce dernier craint aussi que des itinérants subissent du « profilage » des agents de sécurité présents sur le site, comme c’est le cas avec la police de Montréal. Le syndicat consterné Le syndicat local qui représente les intervenants mis à pied affirme avoir été informé des coupures le même jour de leur annonce, ce qui va « à l’encontre de la convention collective ». Les raisons fournies par l’employeur pour justifier ces mises à pied seraient d’ailleurs nébuleuses. Au Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM), on craint que le virage pris par l’Accueil Bonneau, en faveur de plus d’agents de sécurité, ne soit pas un cas isolé. « Il y a une grande dérive actuellement dans la manière dont on traite les personnes en situation d’itinérance […] L’approche de l’Accueil Bonneau s’approche du modèle carcéral et s’éloigne des principes de dignité dont on s’est doté dans la politique nationale de lutte à l’itinérance », déplore la directrice du RAPSIM, Annie Savage. Selon la direction de l’Accueil Bonneau, les principaux services offerts par l’organisme ne nécessitent pas un travail d’intervention. Elle affirme que certains des intervenants pourraient être réaffectés, s’ils le souhaitent. 1Transillet Solutions de livraison DEMANDEZ UNE SOUMISSION MAINTENANT 514 447-4100 poste 227 jseymour@transmet.ca
Facebook Twitter Linkedin Instagram stm.info AVEC NOTRE PANEL MA VOIX MA STM S’inscrire, participer, influencer PROLONGEMENT DE LA LIGNE BLEUE, NOUVEAUX VALIDEURS DANS LES BUS, AFFICHAGE EN STATION  : CHAQUE MOIS, DES MILLIERS DE CLIENTS INFLUENCENT TANT NOS PLUS GRANDS PROJETS QUE NOTRE SERVICE BUS ET MÉTRO AU QUOTIDIEN. Ces clients font partie des quelque 20 000 inscrits à Ma voix ma STM, et participent régulièrement à des sondages liés au transport collectif dans la grande région métropolitaine. PRÊT À APPORTER VOTRE CONTRIBUTION AU TRANSPORT COLLECTIF ? Que vous ayez continué de voyager en transport collectif ou non depuis le début de la pandémie, on veut vous entendre sur une foule de sujets ! Inscrivez-vous en remplissant votre profil pour être automatiquement admissible au tirage des deux prix trimestriels de 300 $. Chaque sondage auquel vous répondrez par la suite vous donnera aussi une chance de gagner l'un des deux prix mensuels de 200 $. Obi.1 Quel est le taux d'occupation dans le bus ? PRATIQUES PENDANT UN DÉPLACEMENT EN BUS Des prises USB dans les bus hybrides AVEZ-VOUS REMARQUÉ ? SI VOUS AVEZ DÉJÀ EMBARQUÉ DANS UN DE NOS PLUS RÉCENTS MODÈLES DE BUS HYBRIDES, DE TELLES PRISES USB SONT MISES À VOTRE DISPOSITION. Quatre prises sont installées dans ces modèles de bus. Elles sont situées sur les barres d’appui verticales de chaque côté du bus, vers le milieu et l’arrière du véhicule. Pratiques, elles permettent de charger les batteries des appareils mobiles... dans un endroit où vous ne vous attendiez peut-être pas à pouvoir disposer d’un tel service. Un outil de plus pour évaluer vos options de déplacement. info EN BUS ET EN MÉTRO GARDONS ENCORE NOS BONNES HABITUDES Restons vigilants en gardant le virus de la COVID-19 hors des bus et du métro. Pour y parvenir, nos clients ont développé de bonnes habitudes. Gardons-les encore cet hiver. Gants, mitaines Si vous préférez garder vos gants ou vos mitaines, évitez de porter vos mains à votre visage. Foulards, cache-cous Attention ! Un foulard ou un cache-cou protègent du froid, mais pas de la propagation de gouttelettes. Gardez un masque ou un couvre-visage de votre entrée dans nos véhicules ou nos installations jusqu’à votre sortie. Abribus, édicules On peut se retrouver à plusieurs dans un lieu restreint en s’abritant du froid dans un abribus ou un édicule du métro. Même si l’endroit est ventilé et cette proximité ne dure pas longtemps, gardez votre masque ou votre couvre-visage à ce moment. stm.info/tauxoccupation



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :