Métro Montréal n°2021-01-27 mercredi
Métro Montréal n°2021-01-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-01-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : quand l'inquiétude s'ajoute à la misère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Pour freiner la propagation, respectons le confinement. En restant à la maison. En observant le couvre-feu. En évitant les déplacements. Continuons d’appliquer les mesures sanitaires de base. Québec.ca/confinement 1 877 644-4545 Votre Je gouvernement Québec
métr journalmetro.com Mercredi 27 janvier 2021 ACTUALITE Les itinérants exemptés du couvre-feu, dit la cour Société. La Cour supérieure du Québec suspend temporairement l’application du couvre-feu pour les personnes en situation d’itinérance. cl OLIVIER FAUCHER ofaucher@metromedia.ca Dans un jugement rendu hier soir, la juge Chantal Masse a tranché  : les sans-abri subissent un « préjudice irréparable » à défaut d’accorder cette exemption. La Clinique juridique itinérante, qui contestait le décret devant les tribunaux, « s’est réjouie » de cette décision « qui protège les droits et le bien-être des personnes en situation Michèle Galipeau/JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO Les itinérants sont exemptés du couvre-feu jusqu’au 5 février./JOSIE DESMARAIS/MÉTRO « Nous prenons acte de la décision. Nous allons prendre le temps de l’analyser avant de commenter davantage. » L’attachée de presse du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant. d’itinérance en ce temps de pandémie », dans une publication sur Facebook. Dans sa demande, elle avait qualifié « d’inutile, La vérificatrice générale de la Ville de Montréal (VG), Michèle Galipeau, n’a pas reçu suffisamment d’informations « probantes » pour réaliser un audit sur un rapport préélectoral. Une révélation qui soulève l’ire de l’opposition officielle. Les démarches du bureau de Michèle Galipeau auraient arbitraire, disproportionné et cruel » le maintien du couvre-feu à l’égard de cette population. Malgré les revendications permis d’avoir une analyse indépendante de l’état des finances de la Ville et des prévisions. Les élus auraient alors pu se baser sur les constats de la VG pour bâtir leur plateforme électorale en prévision des prochaines élections municipales, qui auront lieu en novembre. Cependant, malgré des Restreindre les voyages non essentiels Afin de dissuader la population de voyager pour des raisons non essentielles, Ottawa imposera bientôt des mesures restrictives, a dit Justin Trudeau, hier. Toutefois, celles-ci n’affecteraient pas la chaîne d’approvisionnement de biens essentiels du Canada. MÉTRO de nombreux groupes et de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, le gouvernement du Québec avait jusqu’à maintenant refusé d’exempter les personnes itinérantes du couvre-feu. Le premier ministre François Legault avait fait valoir que des personnes pouvaient s’improviser sans-abris et en profiter pour sortir après 20 heures. Mesure très ciblée La suspension accordée est valide jusqu’au 5 février. « La balance des inconvénients joue en la faveur de la suspension partielle et très ciblée de la mesure » qui ne concerne « qu’une infime partie de la population québécoise », soit environ 3000 personnes, indique le jugement. Plusieurs élus, dont la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ont réagi avec soulagement à cette nouvelle. demandes répétées depuis quelques années, la VG n’a pas eu accès aux informations suffisantes de la Ville pour réaliser cet audit, a confirmé COVID-19. Relâchement à l’horizon, mais pas partout « Si la tendance se maintient », le gouvernement annoncera des mesures sanitaires allégées dans certaines régions de la province, a évoqué le premier ministre François Legault, hier, à environ 12 jours de la fin prévue du couvre-feu. L’annonce se fera au début de la semaine prochaine. Toutefois, le relâchement est peu envisageable à Montréal, la région la plus touchée du Québec. À Montréal, le portrait n’est pas aussi rose qu’ailleurs, a convenu l’élu. On y dénombre plus de 315 cas actifs par 100 000 habitants. Dans la grande région métropolitaine, 1 040 personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19. C’est plus des deux tiers du total provincial. « Attendez-vous, en particulier dans la grande région de Montréal, qu’il reste des mesures importantes », a avoué le premier ministre. Le couvre-feu ainsi que le confinement doivent en théorie s’étirer jusqu’au 8 février. Interrogé sur la possibilité « La mise en place d’un rapport préélectoral nécessite un travail colossal qui ne doit pas être sous-estimé », assure la vérificatrice générale. M me Galipeau, hier. L’opposition fulmine Les explications de la VG pour expliquer son incapacité François Legault/JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO « La situation continue d’être très difficile dans les hôpitaux du Grand Montréal. » Le premier ministre François Legault qu’il réévalue la première mesure – dans un contexte de forte contestation –, François Legault s’est montré peu ouvert à cette possibilité. « Ce n’est pas prévu », a-t-il affirmé. FRANÇOIS CARABIN Les finances de la Ville ne seront pas inspectées par la VG d’inspecter l’état des finances de la Ville ont fait sursauter l’opposition officielle. Pour le chef d’Ensemble Montréal, Lionel Perez, il y a eu « un manque de collaboration des services de la Ville » pour répondre aux « demandes répétées » de la VG. ZACHARIE GOUDREAULT Pour tous vos besoins publicitaires, contactez-nous ! 438 989-6325 ydaigneault@metromedia.ca Yvon Daigneault Chef d’équipe Annie Venne Directrice de compte Valérie Gilbert Directrice de compte 3 Isabelle Moineau Petites annonces classées 514 286-1066 poste  : 348 imoineau@journalmetro.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :