Métro Montréal n°2021-01-22 vendredi
Métro Montréal n°2021-01-22 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-01-22 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : d'un père à son fils.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
r l)us d 2 Millins d perso nes comulten chaque [nids Pour rester branché à l'actualité ou pour vous divgrtir journalmetro.com est accessible artout.àLÀ..0 Toujours disponible en version imprimée,retrouvez-le tous les mercredis et vendredis dans plus de 100o points de dépôt, "11111101 métr métr journalmetro.com Week-end 22-24 janvier 2021 PERSPECTIVE 6 L'intelligence artificielle surpassera-t-elle les Beatles ? Technologies. À l'avenir, des répertoires de musique populaire pourraient être dirigés par des artistes qui n'ont jamais existé. Métro a enquêté sur le phénomène. MIGUEL VELASQUEZ Metro World News Des sons de guitares qui n'ont physiquement jamais existé et des bafouillages qui semblent être tirés d'une cassette perdue d'une répétition oubliée des Beatles... Ce n'est pas une session ou une chanson du quatuor de Liverpool, mais cela semble pourtant assez similaire. Eh bien, c'est un album de BroccaLoo, un Youtubeur qui a utilisé l'intelligence artificielle (IA) pour créer de la musique dans le style du populaire groupe. Sur sa chaîne, le vidéaste autrichien partage ses expériences. Par exemple, l'algorithme a permis d'écrire la suite de Thriller de Michael Quatre questions à... Brocca Loo, Youtubeur Comment est venue 0 l'idée de créer un album du style des Beatles avec l'intelligence artificielle ? Je suis fasciné par le Jukebox d'OpenAl depuis qu'il a été rendu public. Jusqu'à présent, je me suis concentré sur le fait de le laisser continuer les chansons existantes, mais j'aime toujours expérimenter. Grâce à quelques améliorations récentes du code, il est maintenant beaucoup plus facile de générer des morceaux de musique plus longs qui « Je vois principalement l'IA comme un outil d'artiste et de producteur pour obtenir des idées nouvelles et non conventionnelles. Broccatoo, Youtubeur Jackson et de mélanger Africa de Toto avec Californication des Red Hot Chilli Peppers. BroccaLoo utilise OpenAl Jukebox, un réseau neuronal qui génère de la musique, dont des chants rudimentaires, sous forme d'audio brut dans une variété de genres et de styles artistiques. Il a été formé sur 1,2 million de ressemblent presque à de vraies chansons. Cela m'a donné l'idée de générer un albumentier, bien qu'au départ, je ne savais pas exactement dans quel style d'artiste je voilais qu'il soit. Finalement, j'ai choisi les Beatles parce que les gens du monde entier les connaissent et que certains de mes essais ont donné des résultats intéressants. Peux-tu nous en dire () plus sur le processus de création ? Générer de la musique avec le Jukebox d'OpenAI nécessite une puissance de traitement conséquente et prend beaucoup de temps, ce sont quelques-uns des principaux facteurs qui limitent le programme. Même avec un processeur graphique (GPU) haut de gamme, j'estime qu'il m'a fallu environ 36 heures au total pour générer cet album. Et je dois mentionner que toutes les chansons qui y figurent durent toutes moins de deux minutes. Générer des chansons chansons, mais OpenAl n'a pas révélé publiquement quelles chansons sont incluses dans cet ensemble de données. « C'est juste une expérience amusante., assure BroccaLoo dans l'une des descriptions de la vidéo. « Veuillez écouter de vraies chansons des Beatles sur le service de streaming de votre choix, plus longues prendrait encore plus de temps. Mais au fur et à mesure des progrès technologiques, les temps de production deviendront de plus en plus courts. Je prédis que dans 5 à 10 ans, nous serons en mesure de générer un son de haute qualité en temps réel. Qu'est-ce qui vous a le 0 plus surpris dans le fait de mélanger la musique avec l'IA ? La plus grande surprise pour moi a été ma toute première rencontre avec OpenAl Jukebox lorsque j'ai regardé cette vidéo virale de l'intelligence artificielle prolongeant la chanson Never Canna Give You Up de Rick Astley. En l'expérimentant moi-même, j'ai vite compris que ce programme peut littéralement générer des variations infinies d'une même chanson. Bien sûr, la plupart d'entre elles ne sonnent pas très bien, mais tous les résultats sont intéressants pour moi d'une certaine manière. 60000x La chaîne YouTube de BroccaLoo a eu 6 millions de vues. Le vidéoclip de la musique avec le style des Beatles généré par l'IA a été regardé Bo 000 fois. ou mieux encore - achetez un de leurs albums. » Mais quel rôle l'intelligence artificielle jouera-t-elle dans la musique du futur ? Selon le Youtubeur, « un grand rôle. Mais peut-être pas de la manière dont les gens le pensent en ce moment « Certains disent que la musique générée par l'IA sera toujours, par essence, dérivée et sans inspiration parce qu'une machine ne peut que reproduire des variations de ce qu'elle a appris. Mes expériences jusqu'à présent m'ont montré tout le contraire. Je considère que beaucoup des choix créatifs faits par OpenAI Jukebox sont très peu conventionnels et intrigants. À l'avenir, on pourrait même considérer comme « old school » le fait de produire une chanson sans passer d'abord par un plugin d'lA dans son logiciel audio », explique l'artiste. Dans quel délai des répertoires de musique populaire pourraient-ils être précédés de chansons générées par l'IA ? Un album inspiré par l'IA, mais produit et interprété par des humains  : très vite et on ne le remarquera peut-être même pas. En ce moment, il y a des artistes qui se laissent inspirer par l'IA lorsqu'ils font de la musique. Par exemple, j'ai soutenu le Youtubeur Chase Holfelder dans son projet de générer des chansons de Noël dans le style de Mariah Carey avec OpenAl Jukebox et de les transformer en une vraie chanson, interprétée par lui-même. Le résultat est assez impressionnant et cette chanson n'existerait pas sans l'IA. Je doute cependant que des albums entièrement générés par l'IA rentrent dans les dues. Je ne pense pas que l'IA ne pourra jamais vraiment rivaliser avec les vrais artistes et producteurs humains, et ce n'est pas une mauvaise chose.
métr journaimetro.com Week-end 22-24 janvier 2021 7 OPINIONS TRIBUNE LIBRE Les voix racisées absentes des audiences publiques du CRTC Nous écrivons à titre d'invité-e-s des médias, de producteurfrice.s, de consultant-e-s et de réalisateuririce-s, ainsi qu'à titre de contribuables de la Société Radio-Canada (SRC). Alors que nous prenons connaissance des audiences publiques en cours au CRTC au sujet du renouvellement de licences de la SRC, nous ne pouvons qu'être préoccupé-e-s par la quasi-absence de représentation de groupes communautaires et entités engagés à porter les préoccupations de voix racisées auprès du public. Ceci, dans un Canada vulnérable à la banalisation de l'exacerbation d'un racisme anti-asiatique en contexte de pandémie de COVID-19 (par exemple, actes haineux commis envers des personnes asiatiques), d'un racisme anti-noir (meurtres de George Floyd et Breonna Tayler aux États-Unis, Regis Korchinsld-Paquet et Sheffield Matthews au Canada), TRIBUNE LIBRE Justice sociale, justice écologique  : même combat ! Déclaration de lu Convergence pour la sortie de crise Nous sommes de celles et de ceux qui comprennent la situation actuelle comme une crise globale sans précédent. Il s'agit d'une crise sanitaire qui se transforme peu à peu en crise financière et économique qui dépassera largement la crise financière internationale de 2008 et peut-être, comme certains économistes le prévoient, celle de d'un racisme anti-autochtone (mort de Joyce Echaquan) et d'un racisme anti-arabe (les propos diffamatoires émis dans les médias à l'endroit de l'honorable Omar Alghabra). Responsabilisation [...] Nous croyons important que la SRC informe des moyens qu'elle compte mettre en place afm de cesser d'occulter et de subordonner les identités noires, racisées et autochtones, sous prétexte de la dualité linguistique, le tout contribuant, dans les faits, à privilégier les membres du groupe blanc dominant, et ce, dans les services français de la SRC. Cet enjeu se reflète notamment dans sa 1930. Surtout, cette crise se situe dans un contexte historique où la vie humaine est menacée, et ce, au-delà des risques engendrés par la COVID-19. En effet, les risques sont à plusieurs niveaux. Nous dépassons le seuil de soutenabilité pour la Terre, que ce soit en raison des bouleversements climatiques ou de la destruction de la biodiversité, pour ne nommer que ces exemples. De plus, nous constatons l'ampleur des inégalités entre les plus riches et les plus pauvres qui ne cessent de s'accroître. [...] Pourtant le constat est clair  : le libre marché n'est pas capable de répartir la richesse et de répondre aux besoins des travailleurs et travailleuses. Les bourses atteignent des sommets inégalés alors que la précarité et les inégalités continuent d'affliger la population. Le système capitaliste est en crise. Et, encore une fois, les États doivent pallier la crise sanitaire à coup de centaines gouvernance [...], la composition de son personnel, les processus d'évaluation de projet, la culture de reddition du diffuseur ainsi que dans la posture adoptée face aux enjeux touchant l'usage de propos « offensants ». [...] Le premier ministre Trudeau reconnaissait l'existence du racisme anti-noir et du racisme systémique le 30 janvier 2018. La SRC semble, quant à elle, n'en faire aucun cas. En 2020, lors de rencontres stratégiques, la SRC admettait avoir failli à soutenir, avec ses productions, projets et politiques, deux générations de commettant-e-s canadien-ne-s français-e-s. Cet abandontouche d'autant plus les de milliards de dollars, comme ils l'avaient fait lors de la crise financière de 2007 et 2008, avec comme résultat annoncé des mesures d'austérité, une réduction des services publics et un appauvrissement général. Constat encore plus grave, ce système est basé sur l'utopie d'une croissance infinie qui nous a conduit à dépasser la limite des écosystèmes. [...] Faites-nous découvrir votre Montréal ! Photographes, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos de la ville à opinions@journalmetro.com. MÉTRO communautés racisées, avec des impacts insoupçonnés. Les médias sont une pouvoir. Ces derniers, toutefois, reproduisent présentement des stéréotypes, des préjugés et des pratiques discriminatoires. Il faut se rappeler que la télévision d'État est une source cruciale de transmission de croyances et de valeurs pour les Canadien-ne-s. Ils ont un effet direct sur la manière dont les différentes communautés sont perçues et traitées. Ainsi, nous croyons important que les audiences publiques du CRTC favorisent l'imputabilité accrue en matière de réglementation et la surveillance dans la mise en oeuvre Nous désirons affirmer notre engagement à travailler aux changements nécessaires et notre soutien aux réflexions et aux propositions de changement venant des groupes de la société civile comme les syndicats, les groupes communautaires, militants et progressistes, qui soutiennent une vision respectueuse de l'environnement, porteuse de justice des principes favorisant un nouveau regard sur le concept de diversité. Ceci permettrait d'assurer que la SRC, dans l'exercice de son mandat, soit davantage représentative de notre Canada aux identités multiples, malgré la dualité linguistique occultant les réalités linguistiques autochtones. Nous croyons important que le ministre responsable du CRTC et de la Société-Radio-Canada agisse en fonction de l'engagement de son gouvernement envers la lutte au racisme systémique en prenant des mesures concrètes pour diversifier la direction et renforcer les obligations statutaires et façons de faire du CRTC et de Radio-Canada. De plus, Radio-Canada peine encore à rendre disponibles les budgets octroyés aux producteurs indépendants qui contractent des licences pour la production de contenu. Nous suggérons d'optimiser les systèmes de surveillance autour des engagements que compte mettre de l'avant la SRC pour l'atteinte d'une représentation adéquate de la diversité, notamment dans les productions indépendantes, tout en souscrivant à un nouveau standard de transparence en matière de divulgation de la proportion financière accordée à ses fournisseurs. RICARDO LAMOUR, GABRIÈLE GILBERT ET PLUSIEURS AUTRES SIGNATAIRES, POUR LE GROUPE COHÉRENCE Cette lettre a été éditée pour des raisons d'espace. sociale et fiscale. Il faut repenser ensemble notre relation avec la consommation, le travail, le logement, l'éducation, la santé et l'agriculture. Nous avons subi les mesures pour lutter contre le coronavirus. La transformation sociale, elle, ne s'impose pas, elle se construit. Pour ce faire, nous revendiquons une conversation démocratique pour convenir des transformations nécessaires, parce que nous savons que les changements à réaliser sont radicaux, systémiques, mais essentiels, afin de panser le monde, d'aller vers une pleine santé sociale et environnementale. Nous y arriverons avec courage et détermination. Nous le devons à nos enfants. UN GROUPE DE 440 SIGNATAIRES, DONT 61 ORGANISATIONS Écrivez-nous ! opinions@joumalmetro.com Volume  : 20 Numéro  : 7 À Montréal, Métro est publié par Métro Média, loi, boul. Marcel-Laurin, Montréal H4N 2M3 Tél.  : 514 286-1066 Imprimé par  : Transcontinental Transmag, 10807, rue Mirabeau, Anjou, Québec, HU 1T7 Distribué par Metropolitan Media Services/Directrice de la distribution  : Danielle Tessier Directeur principal des ventes  : Patrick Marsan Contrôleur  : François Dallaire Directeur de l'information  : Olivier Robichaud Chef de pupitre  : Carole Côté Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions@journalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publicite@journalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com. ISSN 1716-9895



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :