Métro Montréal n°2020-11-13 vendredi
Métro Montréal n°2020-11-13 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-11-13 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 14,4 Mo

  • Dans ce numéro : vraiment vraie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Soyez là pour vous comme vous l'êtes pour vos proches C'est possible que la situation actuelle suscite des émotions difficiles ou de la détresse. Vous êtes là quand les gens que vous aimez vivent un mauvais moment. Ne vous oubliez pas. Des solutions existent pour aller mieux. Québec.ceallermieux n o-Socua 811
eât métr journalmetro.com Week-end 13-15 novembre 2020 AC'LI1, Un budget de 6,167 G$ Ville de Montréal. L'administration a présenté hier un budget presque aussi gros que l'an dernier alors même que la crise sanitaire du coronavirus malmène ses finances. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauh@journahetro.com L'administration de Valérie Plante a présenté hier son budget 2021. Il s'élève à 6,167 G$, en baisse de 1,5 M$ par rapport au budget précédent, qui était lui-même supérieur d'environ 8% à celui de l'exercice de 2019. Malgré la pandémie, la Ville offrira de nombreux cadeaux aux Montréalais en 2021, une année électorale. La mairesse, Valérie Plante Refermer les écoles ? Cette fermeture n'aurait vont être « tough » pour les CÉLINE GOBERT lieu que sur une période Québécois, a lâché M. Legault cgobert@metromedia ca À3 donnée, a-t-il indiqué. Aucune décision n'a été prise indiquant que le système de Le premier ministre Legault envisage la possibilité de fermer les écoles. En deux jours, ce sont 324 classes qui ont été pour le moment. Le premier ministre a ajouté que les parents seraient prévenus à santé québécois ne pourrait pas supporter le nombre de cas de COVID-19 que vivent actuellement d'autres pays. fermées, a-t-il rappelé. « C'est l'avance. AVEC LA COLLABORATION très inquiétant », a-t-il dit. Les prochaines semaines DE FRANÇOIS CARABIN  : 'François Legault/ARCHIVES MÉTRO Le centre-ville de Montréal Pour tous vos besoins publicitaires, contactez-nous ! 438 989-6325 I ydaigneault@metromedia.ca Yvon Daigneault Chef d'équipet/JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO Comme promis, les résidents et les commerçants bénéficieront d'un gel des taxes foncières de la part de la ville-centre, un manque à gagner de 56 M$. Les commerçants bénéficieront par ailleurs d'allègements fiscaux additionnels. Concernant les transports, même si l'ARTM affirme ne pas encore avoir donné son aval, quelque 9,3 M$ seront investis pour rendre les transports en commun gratuits pour les moins de 12 ans et réduire davantage le tarif pour les personnes de plus de 65 ans. La Ville prévoit également une hausse de 14,6 M$ du budget du Service de police de la Ville de Montréal l'an prochain, pour un total de 679,1 M$. Montréal entend aussi dépenser 10 M$ pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion et allouer une somme de 3 M$ pour l'itinérance. Pour tenter de tenir sa promesse, l'administration municipale investira 140,5 M$ dans l'aménagement de 12 000 logements sociaux et abordables d'ici la fin de son premier mandat. « Jamais été aussi endettée » « Il n'y a pas de doute que ce projet prend en compte les élections municipales à venir Annie Venne Directrice de compte Retour à l'équilibre budgétaire en 2025 La pandémie de coronavirus continue de plomber les finances de l'État québécois. Dans sa dernière mise à jour économique présentée hier, Québec prévoit un déficit important jusqu'en 2023 et le retour à l'équilibre budgétaire dans cinq ans. ber » « On est particulièrement fiers de ce budget, qui est collé à la réalité des Montréalais et des Montréalaises. » Valérie Plante, mairesse de Montréal l'année prochaine », a réagi en mêlée de presse le chef d'Ensemble Montréal, Lionel Perez. Si l'administration municipale a réussi à présenter un budget équilibré hier, c'est en bonne partie grâce à l'aide financière de 263,5 M$ offerte par Québec pour les années 2020 et 2021 (voir autre texte). Toutefois, la dette de la Ville devrait atteindre 6,5 G$ d'ici 2023. « On est dans le 911. On est dans l'alerte rouge », a prévenu M. Perez, qui affirme que la Ville « n'a jamais été aussi endettée ». Pour lire l'intégralité de cet article  : journalmetro.o. Finances. Québec vient en aide à Montréal Valérie Gilbert Directrice de compte FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com La métropole encaisse difficilement les effets de la pandémie depuis mars. Le « mini-budget » du gouvernement provincial prévoit des investissements qui pourraient bien donner de l'air à Montréal Québec débloque en premier lieu une enveloppe de 50 M$ sur deux ans pour « revitaliser les centres-villes ». Ces sommes, dont les détails restent inconnus pour le moment, visent « les commerçants et les hôteliers », souligne-t-on dans le document de 250 pages. Soulagement La Ville de Montréal reçoit les annonces avec soulagement. « Ce sont de bonnes nouvelles pour le centre-ville et le secteur du tourisme qui souffrent beaucoup de la pandémie, indique le cabinet de la mairesse Valérie Plante. La Ville va continuer à travailler avec le gouvernement pour s'assurer que les fonds atterrissent sur le terrain rapidement et aident le plus de joueurs possible. » « C'est une prise de conscience que les centresvilles sont en pleine dérape », constate le président de l'Association des sociétés de développement commercial de Montréal (ASDCM), Billy Walsh. Il attend désormais de voir si les 50 M$ seront « suffisants ». Applaudi en partie par la ville-centre, le mini-budget pro- I r « C'est sûr que les besoins sont énormes. À Montréal, on est à plus de 600 M$ de manque à gagner en vente de chambres. » Eve Paré, présidente-directrice générale de l'Association des hôtels du Grand Montréal vincial répète tout de même certaines erreurs, selon le cabinet de la mairesse Plante. Le dossier du logement, notamment, ne comporte qu'une page, sur l'entente déjà conclue entre Québec et Ottawa. « Nous nous expliquons mal qu'il n'y ait pas de nouvelles sommes pour l'habitation alors qu'il s'agit là aussi d'un moteur de la relance économique et qu'il y a urgence d'agir », écrit-on à Métro. rI 3 Isabelle Moineau Petites annonces classées 514 286-1066 poste  : 348 imoineau@journalmetro.com métr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :