Métro Montréal n°2020-10-16 vendredi
Métro Montréal n°2020-10-16 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-16 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : essayiste sans fard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
journalmetro.com métra ittiteiDEirtypn Week-end 16-18 octobre 2020 12 I V Ricardo a publié plus de 15 livres et compte près de 800 000 admirateurs sur les réseaux sociaux./COLLABORATION SPÉCIALE/ÉDITIONS LA PRESSE I 1 La nouvelle création de Oatbox  : le Sm'Oat Oatbox présente un nouveau breuvage en poudre fait d'avoine biologique. Les Sm'Oaty sont offerts en quatre saveurs (moka, vert power, baies et tropical). Il suffit de verser du lait dans une bouteille munie d'un fouet à boule, d'ajouter la poudre Sm'Oaty, d'agiter et de déguster. Vendu en sac de ii portions, au coût de 19,5o$ sur oatbox.com adrrito Ricardo et ses recettes à la plaque Quoi de plus réconfortant, en ce début d'automne, qu'une recette de Ricardo ? Le chef, au téléphone avec Métro, nous parle de son nouveau livre et de ses saveurs préférées pour affronter la grisaille. 0 CHLOÉ MACHILLOT cmachigot@journa[metro.com Depuis 18 ans déjà, Ricardo'arrivée régale les Québécois de sa bonne humeur et de sa cuisine simple, abordable et réconfortante. Son dernier livre, À la plaque, ne déroge pas à sa marque de fabrique puisqu'il propose des recettes intégralement réalisables sur une plaque, prêtes à servir et à partager. Une idée que le chef et son équipe précisent depuis bientôt deux ans, mais qu'il a pris le temps de concrétiser pendant le confinement du printemps dernier. « Je voulais consacrer un livre aux recettes à cuisiner sur ON BOIT QUOI ? une plaque parce que c'est un ustensile que tout le monde possède. Cette technique économise beaucoup d'étapes de préparation et ne salit presque pas de vaisselle. Pratique pour tous ceux qui n'ont pas le temps ou le goût de passer des heures en cuisine », explique le chef. Pour des soupers de semaine ou un brunch dominical, pour des collations légères ou un repas festif, pour les végétariens ou les carnivores, les recettes servies à l'horizontale surprennent par leur variété. « On a joué avec les couleurs et les textures pour exploiter la présentation qu'offre la plaque, mais on n'a rien inventé, poursuit Ricardo. Ce sont des recettes comme nos mères faisaient, qu'on a juste un peu simplifiées, avec des saveurs réconfortantes qui plaisent à tous. » Tous aux fourneaux À l'aube d'un automne annoncé sous le signe du confinement, nul ne doute que ces plats réconfortants feront des adeptes. « Au printemps, beaucoup ont pris le goût de se mettre aux fourneaux, observe Ricardo. J'ai reçu des centaines de courriels de gars et de filles qui ne cuisinaient pas et qui s'y sont mis. Même si la vie reprend son cours, on veut garder ce plaisirlà. » Pour le chef, en octobre, ce plaisir rime avec des saveurs familières et de saison, comme les pancakes aux bleuets ou le tajine de poulet de son enfance, qu'il a revisité dans son livre. Telle est sa définition du comfort food  : des plats qui nous ramènent à nos habitudes. Dans cette rubrique « On boit quoi ? », la rédaction vous propose trois nouveautés désaltérantes afin de vous rincer le gosier en fin de semaine ! Gin Rosemont La Distillerie de Montréal nous a fait tomber en amour cet été avec son gin de Montréal rose et ses arômes de rhubarbe, de canneberge et d'hibiscus karkadé. Voilà que Lilian Wolfelsberger revient à la charge avec un nouveau gin de Montréal. Sobre, équi- AsEM libré, avec une amertume classique, le gin est réalisé à partir d'un concentré de I concombres incorporé à de l'alcool neutre et des baies de genièvre. Une légère infusion de bois de cassis est ajoutée afin de faire ressortir davantage le goût du concombre. Un grand classique ! 45 $, à la SAQ Weingut Frey Organic Riesling 2019 Ce Riesling allemand présente une superbe minéralité ! La bouche est tendue et les notes de lime, de citronnelle et de coriandre apportent une fraîcheur incomparable à chaque gorgée. Depuis 2013, le vignoble, situé au coeur du village d'Ober-Flôrsheim, suit les directives de l'UE en matière de viticulture biologique. Un excellent rapport qualité-prix ! À boire bien frais accompagné de horsd'oeuvre de saumon fumé. 20$, à la SAQ Appleton Estate Reserve 8 ans On se tourne vers la Jamaïque pour contre le froid qui pointe son nez tranquillement avec un rhum ambré de 8 ans d'âge. Concocté pour célébrer le 250e anniversaire de la marque, ce rhum est d'une grande polyva lence, parfait pour les néophytes ! Il présente des arômes de fruits'épicés et de chêne et des notes de miel, de vanille, d'épice5, et de zeste d'orange. 11 sied parfaitement à la création de cocktails. Voici donc une recette de Mai Tai qui vous permettra de retourner gustativement trois mois en arrière alors que le soleil vous chauffait la couenne. 35$, à la SAQ « C'est sécurisant, dans un monde de fou où tout bouge sans arrêt, de manger des choses qu'on connaît bien. Comme le plaisir d'aller manger chez ses grands-parents ! » dit il, citant encore les gnocchis à la carbonara et le saumon au miso présentés dans À la plaque, ainsi que la tarte frangipane aux poires (dont il raffole). La préoccupation de manger local Si la pandémie a ramené les Québécois dans leur cuisine, elle a aussi accru leurs préoccupations quant à l'alimentation locale. Le caquètement d'une poule de Ricardo interrompt notre appel  : quelle transition parfaite pour demander au chef ce qu'il en pense ! « À mon plus grand bonheur, acheter local est une tendance qui va rester, confie-t-il. Avant c'était à la mode, mais à pré- Le nouveau livre de Ricardo, À la plaque, est offert dans toutes les librairies, au coût de 35$. Il propose 75 recettes variées à réaliser avec un seul outil  : une plaque de cuisson ! Al TA/INGRÉDIENTS 2 oz Appleton Estate Reserve 8 ans'h oz jus de lime frais Y2 oz curaçao orange Y2 oz sirop d'Orgeat (amande) PRÉPARATION 1. Mettre tous les ingrédients dans un coquetelier rempli ti de glaçons concassés. 2. Agiter jusqu'à la température idéale et verser dans un verre à whisky 3. Garnir d'une tranche de lime et d'une tige de menthe. sent tout le monde a réalisé que c'est essentieL C'est une prise de conscience globale et on doit continuer à encourager nos producteurs, nos apiculteurs, nos fromagers... » Ricardo alimente lui-même son garde-manger grâce au potager qu'il a planté le printemps dernier, « en prévision de la seconde vague ». Ses prochaines semaines seront donc bien occupées par la confection de sauces tomates et de conserves, de recettes à la plaque et d'échanges avec ses admirateurs. « Ça m'a fait plaisir, car pendant le confinement, les gens me disaient que je les motivais à cuisiner avec mes vidéos, alors sachezle  : je suis prêt pour la nouvelle vague ! rai revu tous mes équipements pour filmer à la maison et on va continuer à se soutenir à travers une cuisine accessible et réconfortante. »
Des nectars pour vos plats mijotés 011:NIQUE MARIE-CLAUDE DI LILLO info@journalmetro.com Sommellerie. Octobre est le mois parfait pour sortir la mijoteuse et préparer de bons plats réconfortants ! Viandes savoureuses et légumes racines qui cuisent lentement et qui embaument la maisonnée, des textures à la fois tendres et suaves... Les idées de plats ne manquent pas pour nous inspirer et nous régaler ! A ce propos, on vous propose un accord audacieux cette semaine avec un mijoté de porc érable et cidre. Week-end 16-.18 octobre 202 AJOUTEZ UNE TOUCHE D'ITALIE À VOS METS D'AUTOMNE ! eee.1› Domaine de Lavoie 100% Pomme Les cidres sont très populaires auprès des Québécois. Il faut dire que nous faisons ici des produits uniques qui rivalisent en qualité et en diversité. Le Domaine de Lavoie est un pionnier dans la production d'excellents cidres. la deuxième génération, représentée par le fils Francis-Hugues, permet de lancer sur le marché des produits innovateurs au goût des consommateurs d'aujourd'hui. Ce cidre pétillant, au nouvel habillage, en est un bon exemple. Un nez expressif une bulle fine, une texture légère où les notes de pomme fraîche, de fleurs et de miel se concentrent, ce cidre est idéal pour accompagner le mijoté de porc de la semaine, auquel on ajoute un - peu de cidre dans la recette. Cidre mousseux Canada Code SAQ  : 13374749  : L0$ pour 4 cannettes AROMATIQUE ET SOUPLE LE FOCAIE B.IO Nero d'Avola Cabernet Sauvignon 2018 Qui n'a pas pensé se faire un bon osso buco ou un bon rôti de palette au vin rouge dans la mijoteuse ? Pour bien accompagner ces plats, on va choisir un vin chaleureux, avec des tanins présents, mais pas agressifs, qui se mariera à la fois avec la viande et les sucs des légumes de saison. J'opte pour ce joli nero d'avola (cépage typique de Sicile) assemblé avec du cabernet sauvignon. Une cuvée qui se démarque par des notes de petits fruits noirs et de prunes, auxquelles viennent s'ajouter des notes de violette. Doté d'une belle acidité, il égayera le pis ! Petit plus  : c'est un vin bio. PRIX DÉTAIL 11 495$ CODE SAO I +11184968 Le mockinatbn a den ao. idtOleak1001 Vin rouge Italie Code SAQ  : 13950515 19,40$ *1 1 kI5CC Pt 151 MONT (MASSI 18+ Château Pelan Bellevue Francs Côtes de Bordeaux 2016 Pour ceux qui préfèrent les mijotés végétariens, nous avons ce qu'il faut ! En cette saison où les courgettes, les aubergines et les tomates affluent sur les étals des marchés, une panoplie d'idées s'offrent à nous. Que ce soit pour un tajine de légumes, une ratatouille ou un potau-feu aux champignons, le plaisir gustatif sera au rendez-vous ! Rehaussé par un bon vin du sud-ouest de la France, l'accord ne peut qu'être parfait ! Cet excellent bordeaux à prix doux réchauffera l'atmosphère avec ses notes de réglisse, de fruits mûrs, de sousbois et de poivre, enrobés par une texture souple et suave. C'est aussi un vin bio. Vin rouge France Code SAQ  : 10771407 17,35$ I 151., 1.1.41 LÀ FÀCÉ HOMME DE CÉPAGES AUTHENTIQUE ! Mijoté de porc, érable et cidre Portions  : 4 INGRÉDIENTS 1 filet de porc 1 1/2 tasse de cidre fort 2 oignons moyens, en quartiers 2 gousses d'ail 1c. à soupe d'huile de tournesol 6c. à soupe de beurre 1 tasse de sirop d'érable 2 gros panais pelés, coupés en deux ou en quatre, selon la grosseur, dans le sens de la longueur 1 carotte coupée en deux ou en quatre, selon la grosseur, dans le sens de la longueur 2 patates douces pelées, coupées en rondelles 6c. à soupe de bouillon de volaille 2c. à soupe de crème 35% ou 15% Moutarde à l'ancienne Sel et poivre noir du moulin Un bouquet garni (un brin de thym, laurier, vert de poireau, persil et 1/2c. à thé de grains de poivre) 12,95$. 14,95$ PRÉPARATION 1. Mariner les filets de porc dans le cidre avec l'ail, l'oignon et le bouquet garni qu'on aura ficelé dans le vert de poireau pendant 12 heures. 2. Égoutter les filets. Réserver le jus de marinade, l'ail et l'oignon. 3. Chauffer l'huile et le beurre dans une casserole d'au moins trois litres. Saisir les filets sur toutes les faces et les saler. 4. Verser le sirop d'érable pour bien caraméliser le tout. 5. Déglacer avec le jus de marinade, l'ail et l'oignon. Amener à ébullition. 6. Mijoter tranquillement à couvert pendant une quinzaine de minutes sans oublier le bouquet garni. 7. Ajouter les légumes. Faire cuire environ 40 minutes jusqu'à consistance désirée. 8. Crémer et réduire le jus d'un tiers. Lier si besoin. Ajouter la moutarde à la toute fin. Recette provenant d'Érable du Québec, à erableduquebec.ca Disponibles en lignentio Lionel Osrnin êç



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :