Métro Montréal n°2020-10-16 vendredi
Métro Montréal n°2020-10-16 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-16 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : essayiste sans fard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Laval Lanaudière* Laurentides* Montérégie Montréal * Certains secteurs seulement La propagation de la COVID-19 est à un niveau critique dans votre région. Les rencontres d'amis ou de famille sont interdites et les déplacements vers d'autres régions sont non recommandés. doit éagir int an Québec.ca/coronavirus 1 877 644-4545
métr journalmetro.com Week-end 16-18 octobre 2020 ACTIUM'L'Halloween Un centre d'aide dans l'eau chaude Contestatic Des employés de Résilience Montréal mis à pied temporairement ont décidé de s'unir pour porter plainte contre l'organisme d'aide aux itinérants, qui entend se défendre devant la Cour, a appris Métro. GOUDREAULT zgoudreauft@journahetro corn IrZACHARIE Le centre de jour, ouvert depuis l'an dernier, a subi les contrecoups de la pandémie. L'organisme avait feinté son local pour offrir de l'aide alimentaire et d'autres services à l'extérieur de celui-d, dans le square Cabot. Le ler septembre, le centre de jour a de nouveau ouvert ses portes. Selon nos informations, la direction a alors rencontré les employés de l'organisme à deux reprises pour leur signifier que des mises à pied seraient nécessaires. Crise sanitaire oblige, la Santé publique a réduit la capacité d'accueil du centre. « Le TÉO TAXI Nouveau modèle'Pierre ICarlPdadeau a annoncé hier la mise en circulation de 50 véhicules électriques de Téo Taxi àMontréal conduits par des travailleurs autonomes. Une applicationmobile améliorée est désormais proposée. mem Le centre de jour Résilience Montréal, près du Square Cabot, lors de son inau uration en novembre 2019. JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO but était de pouvoir accueillir le plus de personnes possible dans le bâtiment [...]. Pour permettre ça, on a eu le choix difficile à faire de couper des employés », explique à Métro le coordonnateur de Résilience Montréal, David Chapman. L'organisme a alors mis à pied temporairement quatre employés, « le temps que la COVID passe ». Résilience Montréal compte toujours 13 travailleurs en poste. Appel à un syndicat Selon nos informations, ces quatre employés auraient fait COVI D-19 28 morts de plus au Québec Hier, 969 cas de COVID-19 ont été recensés au Québec dans les dernières 24 heures. Montréal enregistre près de 296 nouvelles infections. Le bilan humain s'alourdit de manière conséquente, avec 8 morts recensés dans les dernières 24 heures auxquels s'ajoutent 20 autres décès survenus entre le 8 et le 13 octobre et 2 autres décès survenus avant le 8 octobre. mémo GNL QUÉBEC Appel au départ du président du BAPE Six groupes environnementaux, dont La Planète s'invite, ont demandé hier la démission du président du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), Denis Bergeron. Selon eux, les consultations de la commission sur le projet d'usine de liquéfaction de GNL Québec seraient biaisées. MÉTRO aura lieu Hier, Québec a donné son feu vert pour la tenue de rHalloween. Les enfants devront rester dans leur « famille-bulle » et la distribution de friandises se fera à deux mètres. MÉTRO appel au Syndicat industriel des travailleurs et travailleuses de Montréal (SITT) pour revendiquer leurs droits. Dans une publication émise mercredi sur les réseaux sociaux, ce syndicat indique avoir déposé une plainte au Tribunal administratif du travail contre la direction de l'organisme. Le SITT affirme que plusieurs intervenants ont été mis à pied en raison de leurs « efforts d'organisation syndicale ». Il estime aussi que cette réduction temporaire de la main-d'oeuvre « aura des conséquences sérieuses sur la LANGUE FRANÇAISE La CAQ veut « angliciser Montréal » 3 « Ces enjeux seront réglés en cour, je peux vous l'assurer. » David Chapman, coordonnateur de Résilience Montréal santé et le bien-être » des usagers du centre de jour. Le syndicat fait aussi état de « harcèlement » de la part de la direction à l'égard d'employés. « Ils affirment qu'ils sont inquiets pour les clients [de Résilience Montréal]. Mais en fait, ils se servent euxmêmes », réplique David Chapman, qui appréhende les répercussions que ce dossier judiciaire pourrait avoir sur le bon fonctionnement de l'organisme. Contactée, la codirectrice de Résilience Montréal, Nakuset, s'est montrée avare de commentaires. « Je ne peux pas vraiment commenter parce qu'il y a un dossier en cour concernant [cette plainte]. Mais on travaille là-dessus avec notre avocat », indique-t-elle, tout en insistant que ces mises à pied sont dues uniquement à la pandémie. Le SITT n'a pas accordé d'entrevue à Métro, hier. Le nouveau chef du Parti québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, s'inquiète de l' « anglicisation de Montréal », un phénomène accéléré à ses yeux par la relance économique prônée au gouvernement. C'est ce qu'il a laissé entendre, hier, au sortir d'une rencontre avec ses députés à Québec. MÉTRO y/77', 7,7Z 7,'/.%/7/.. 7,/28 D'APPUI À NO RESTAURATEURS N>, Ensemble, passons à l'action. Passons prendre notre commande. **CsN. Rendez-vous sur journalmetro.com métr journalmetro.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :