Métro Montréal n°2020-10-14 mercredi
Métro Montréal n°2020-10-14 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-14 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 17,6 Mo

  • Dans ce numéro : pandémie environnementale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Laval Lanaudière* Laurentides* Montérégie Montréal * Certains secteurs seulement La propagation de la COVID-19 est à un niveau critique dans votre région. Les rencontres d'amis ou de famille sont interdites et les déplacements vers d'autres régions sont non recommandés. Onit réagi main nan Québec.ca/coronavirus 1 877 644-4545 Votre Je gouvernement Québec Pi'Pi'
métr journaimetro.com Mercredi 14 octobre 2020 AC'ALIT Vers une stabilisation de la pandémie COVID-1.9. Les mesures sanitaires prises dans le contexte de la deuxième vague du coronavirus à Montréal semblent tranquillement porter leurs fruits. eZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauft@journemetro.com La Santé publique voit poindre en effet « un certain plateau », voire une baisse dans la transmission de la maladie à Montréal. Depuis la fin août, dans le contexte de la rentrée scolaire et du retour au travail à la fin de l'été, la propagation du coronavirus a repris dans la métropole et ses environs. Une décision qui a incité le gouvernement Legault à faire passer le Grand Montréal en zone rouge dès la fin septembre. Cette décision a notamment entraîné la fermeture des bars, des salles à manger Dre Mylène Drouin, directrice régionale de Santé publique de Montréal/JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO des restaurants et mis sur pause le milieu culturel. Mais elle commencerait à porter ses fruits dans la lutte contre la pandémie. « On a une hausse des cas depuis la fin août. Mais, depuis la dernière semaine, on voit poindre un certain plateau, voire même une baisse des taux d'incidence et des taux de positivité, qui sont assez stables, et ce, dans presque l'ensemble des quartiers montréalais », a souligné hier la directrice régionale de Santé publique de Montréal, Mylène Drouin, en conférence virtuelle avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM). Il ne faut toutefois pas « crier victoire », prévient l'experte. « Nos indicateurs demeurent dans le rouge, donc dans des niveaux qu'on juge inacceptable pour maintenir la capacité de notre réseau de la santé », rappelle-telle. Moins de restrictions ? Mme Drouin n'a pas voulu s'avancer concernant la levée de certaines restrictions à la fin du mois à Montréal. Elle a concédé que ce confinement partiel ne pourra continuer tout l'hiver. « Ça ouvre la possibilité Admission au cégep Hiver 2021 C'est maintenant ! admission.sram.qc.ca Aide fédérale  : 240 000 demandes en 24 heures La nouvelle prestation d'aide fédérale a déjà été demandée par 24o 000 Canadiens en 24 heures. La Prestation canadienne de la relance économique, ouverte depuis lundi, est offerte aux travailleurs directement touchés par la COVID-19 et n'ayant pas droit à l'assurance-emploi. MÉTRO 815 Hier, la Santé publique rapportait 815 cas de COVID-19, 3 décès supplémentaires, 11 nouvelles personnes hospitalisées et 10 patients en plus en soins intensifs dans les 24 dernières heures. qu'après le 28 [octobre], on reconsidère certaines décisions », se réjouit le président de la CCMM, Michel Leblanc, en entrevue à Métro. Selon la CCMM, le taux d'occupation des tours à bureaux se situe entre 5 et 10% au centreville de MontréaL Or, on rapporte très peu d'éclosions dans ces établissements depuis le début de la pandémie, a confirmé Mme Drouin. Elle a d'ailleurs indiqué que la Santé publique n'entend pas, pour l'instant, recommander une réduction de la capacité maximale de 25% d'occupation des tours à bureaux décrétée par Québec cet été. « On a encore de la marge », a soulevé M. Leblanc. En entrevue, il affirme que Québec devrait selon lui retirer ce taux maximal pour « migrer vers des objectifs très clairs de règles sanitaires ». Sécur'té La Ville appelée à agir pour une intersection dangereuse Des résidents de Notre-Dame-de- Grâce (NDG) pressent la Ville de sécuriser une intersection jugée dangereuse pour les piétons et les cyclistes. L'intersection est située dans la partie sud du quartier, au croisement des boulevards Décatie et De Maisonneuve Ouest La situation empire Les enjeux de sécurité ont pris de l'ampleur dans le secteur. Une situation attribuable notamment à l'ouverture du Centre universitaire de santé McGiIl, en 2015 et aux travaux reliés à l'échangeur Turcot « Il faut voir comment les parents doivent traverser entre les voitures, qui ne les respectent pas Si on ne fait rien, il y a d'autres personnes qui risquent d'être tuées », prévient Malaka Ackaoui, une résidente du secteur., cosignataire d'une lettre ouverte visant à interpeller la Ville sur la dangerosité de cette intersection et du secteur. Le mois dernier, une femme de 84 ans, Anna Zanca, a perdu la vie après avoir été happée par un automobiliste à cette intersection. Projet de réaménagement Des études de la Ville ont évalué « Combien de morts doit-on attendre avant d'agir ? » Malaka Ackaoui, résidente du quartier NDG Sud à 8,8 M$ les dépenses nécessaires pour réaménager cette intersection. Des travaux qui s'échelonneraient de 2022 à 2024. Sue Montgomery, mairesse de l'arrondissement presse donc la Ville d'indure « les sommes nécessaires » à ce réaménagement dans son budget 2021. En plus de plaintes de citoyens, des études techniques menées de 2012 à 2019 et un rapport de l'OCPM en 2013 font état de l'importance de réaménager ce quartier. Contacté par Métro, le cabinet de Valérie Plante se dit au fait des enjeux de sécurité pour les piétons à cette intersection. « Nos équipes d'ingénieurs en circulation sont mobilisées afin d'analyser les feux de circulation, le temps de traverse aux piétons, et la sécurisation des traverses piétonnes en attendant de pouvoir réaménager tout le secteur », indique une attachée de presse, Catherine Cadotte. ZACHARIE GOUDREAULT 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :