Métro Montréal n°2020-10-02 vendredi
Métro Montréal n°2020-10-02 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-10-02 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 17,1 Mo

  • Dans ce numéro : Daniel Bélanger sort sont premier album instrumental intitulé Travelling.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Votre Je gouverneme Laval Lanaudière* Laurentides* Montérégie* Montréal * Certains secteurs seulement La propagation de la COVID-19 est à un niveau critique dans votre région. Les rencontres d'amis ou de famille sont interdites et les déplacements vers d'autres régions sont non recommandés. MielhiLIMMIIip lu A* Québec.ca/coronavirus 1 877 644-4545
journalmetro.com métr Week-end 2-4 octobre 2020 AC',ALIT Confusion sur les rassemblements Zone rouge. Permis, non-recommandés ou illicites  : les rassemblements extérieurs ont fait l'objet dans les derniers jours de plusieurs virages à 180 degrés. Le directeur national de santé publique a tenté hier d'éclaircir les consignes. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com En point de presse lundi, alors qu'il annonçait le passage en zone rouge de trois régions, François Legault a présenté un premier cadre réglementaire pour les rassemblements dans les parcs, par exemple  : « tous les rassemblements à moins de deux mètre vont être interdits ». Deux jours plus tard, le message avait changé. Mercredi, en fin d'aprèsmidi, le chef de la Coalition avenir Québec a précisé que « tous les rassemblements [à l'extérieur] vont être interdits ». M. Legault demandait du même coup aux membres de différents ménages d'éviter de se rassembler au parc ou dans tout espace public extérieur. Seule exception  : les manifestations, toujours permises dans le respect des consignes comme le port du masque. Permis, pas permis Mais peut-on aller prendre une marche avec un ami à deux mètres de distance ? Peut-on accompagner ses enfants au parc et discuter avec d'autres parents ? Plusieurs interrogations demeuraient en suspens. Hier, Le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, a tenté de mettre au clair les modalités des rassemblements extérieurs./JOSIEDESMARAIS/ARCHIVES lors d'un point de presse, le directeur de la Santé publique, Horacio Arruda, a tenté de tracer la ligne... non sans difficulté. « Un rassemblement, c'est des individus qui vont se retrouver à un endroit pour atteindre un même objectif, a-t-il expliqué d'entrée de jeu. On pense à des pique-niques et à des barbecues. » « Par contre, si on commence à y aller avec la voisine, puis une autre bulle familiale, puis que là on ne respecte pas vraiment le deux mètres... on est à risque de revenir, de se rapprocher », a illustré Dr Arruda. Il demande d'ailleurs aux familles qui peuvent trouver un espace moins achalandé pour sortir les enfants de le prioriser. Québec annoncera la semaine prochaine ce qu'il compte faire avec les activités sportives en zone rouge. « En principe, ce n'est pas recommandé, à moins d'être encadré », a ajouté Dr Arruda. Des données derrière cette décision ? Interrogé sur le processus de réflexion derrière l'in- « La logique qu'on utilise toujours, là, c'est, actuellement, restez avec votre bulle familiale, interagissez le moins possible avec d'autres, puis, si vous le faites, faites-le à une distance importante. » Horacio Arruda, directeur national de la Santé publique terdiction des rassemblements extérieurs, le directeur a convenu qu'il ne se basait pas uniquement sur des données locales. « On est beaucoup dans de l'opinion d'experts, O.K. ? On est beaucoup dans ce qui a été fait ailleurs », a-t-il affirmé. « J'aimerais ça, hein, je peux vous garantir que si on avait l'ordinateur qui nous disait  : c'est le temps de passer au rouge [...] ma vie serait d'une beaucoup plus grande simplicité », a-til ajouté. Entre-temps, le représentant des autorités sanitaires invite les Québécois à faire preuve de « jugement ». Québec aidera les commerces fermés Le premier ministre Legault et son ministre de l'Économie ont annoncé hier un remboursement de 80% des dépenses fixes pour les établissements fermés de la zone rouge. Cela concerne les bars, les restaurants, les cinémas ainsi que Les salles de réception. ber » lovce Ecnaouan. Une deuxième employée de l'hôpital congédiée CELINE GOBERT cgobert@metromedia.ca La préposée aux bénéficiaires qui était également au chevet de Joyce Echaquan lors du tournage de la vidéo, le 28 septembre, a été congédiée. La direction du Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Lanaudière a l'annoncé dans un communiqué. Depuis le ler avril 2019, selon les informations de Métro, la direction des ressources humaines du CISSS a comptabilisé des plaintes ayant comme motif « discriminationracisme. » Trois l'ont été à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) et deux au Centre hospitalier de Lanaudière. Une autre plainte a été MONTRÉAL Taves gelées Malgré les impacts de la crise sanitaire sur ses finances, la Ville prévoit appliquerungeldes taxes foncières en 2021, pour les résidents etles commerçants. mhp » BLUE BONNETS La viabilité du projet en question L'Office de consultation publique de Montréal questionne la viabilité du projet de transformation de l'ancien hippodrome Blue Bonnets. Dans un rapport publié hier, il souligne qu'il devra faire l'objet de plusieurs études avant d'avoir de réelles chances de « réussite ». rerwo métr CONTENU COMMANDÉ PAR DRUIDE INFORMATIQUE LE MOT CACHÉ ANTIDOTE  : un jeu interactif mettant en valeur la langue française Depuis maintenant plus de deux ans, les lecteurs du journal Métro découvrent quotidiennement le Mot du jour Antidote, grâce à un partenariat avec l'entreprise Druide informatique, l'éditeur du célèbre logiciel d'aide à la rédaction. C'est avec grand plaisir que nous annonçons que ce partenariat se poursuivra pour une nouvelle année ! De plus, la formule change dès aujourd'hui 5 Cinq plaintes pour « discriminationracisme » ont été comptabilisées par la direction des ressources humaines du CISSS de Lanaudière. reçue par le CLSC Chertsey. Le CISSS précise qu'une de ces plaintes a été retirée par le plaignant après son dépôt. Interrogé par Métro, le CISSS n'a pas directement réagi aux chiffres. Il a toutefois précisé avoir prévu « une rencontre prochaine » avec le Conseil des Atikamekw et M. Ottawa, le chef de la communauté. Quant au contenu des plaintes, on nous dit ne pas y avoir accès. AVEC LA COLLABORATION DE FRANÇOIS CARABIN en devenant encore plus interactive qu'avant. Au lieu du traditionnel Mot du jour, les lecteurs pourront maintenant jouer au Mot caché Antidote, un jeu linguistique constitué d'un mot aux lettres désordonnées accompagné de sa définition extraite d'Antidote. Le Mot caché sera aussi disponible dans la section Jeux de notre site web, journalmetro.com. Autre nouveauté cette année  : ces capsules linguistiques seront Anti Le remède'www.an oTe 1 0 tous vos mots. id ote.info diffusées non seulement dans Métro, mais aussi dans plusieurs de nos hebdomadaires locaux, soit ceux de L'Île-des- Soeurs-Verdun, Rosemont, Hochelaga-Maisonneuve, Ahuntsic-Cartierville, le Plateau et LaSalle, ainsi que les journaux le Flambeau et l'Avenir de l'Est. Relevez le défi et allez retrouver sans plus tarder le Mot caché Antidote d'aujourd'hui ! Cruciverbistes et adeptes de Scrabble, à vous de jouer ! 3 WINDOWS MAC LINUX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :