Métro Montréal n°2020-09-25 vendredi
Métro Montréal n°2020-09-25 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-09-25 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : histoire universelle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
/a.% journa hetro.com métr Week-end 25-27 septembre 2020 ARTITIur ON BOIT QUOI ? Voici les coups de coeur de la rédaction pour se rincer le gosier en fin de semaine ! Mojito épicé L'été est peut-être terminé, mais le désir de siroter de divins alcools à l'heure de l'apéro est un plaisir qui traverse les saisons ! La Distillerie de Montréal a récemment lancé son mojito prêt-à-boire élaboré à partir de son célèbre Rosemont Rhum Épicé. Infusé de menthe fraîche et de lime, le cocktail est désaltérant et assez alcoolisé (7%), mais ne laisse aucune trace de brûlure dans la gorge, bien au contraire ! Comme on dit en québécois  : « ça descend ben ! » 18$ pour 4 cannettes, à la SAQ (RI 0 j§ri M- I h mi m mum mi MOJITO MIN H « - 1...Ir SS% Un grand classique se réinvente Depuis 1934, ReaLemon commercialise des jus de citron faits de concentré qui sauvent souvent la mise en cuisine. Ifentreprise revient à la charge et propose une première infusion de saveur  : Infusions de saveurs —AiL En plus d'apporter le trait de citron nécessaire à toutes les vinaigrettes et marinades, cette nouveauté ajoute aussi une pointe d'ail pas piquée des vers. erRo Quatre conseils pour bien choisir son prêt-à-manger A"re""1"a"1 Trop gras, trop sucrés, trop salés, les plats prêtsà-manger ? Nombreux consommateurs y voient pourtant l'avantage de déguster des mets savoureux sans passer trop de temps en cuisine. Cynthia Marcotte, nutritionniste et blogueuse culinaire, nous donne quelques conseils pour bien les choisir. CHLOÉ MACHILLOT cmachlot@journaimetro.com Miser sur le plaisir am « Cuisiner soi-même est toujours une meilleure option, car on sait ce qu'on met dans notre assiette, dit Mme Marcotte. Mais s'accorder un plat tout préparé de temps en temps, c'est bon pour les papilles et le moral ». Au-delà du petit plaisir occasionnel, si l'on veut se nourrir de prêt-àmanger quotidiennement, elle conseille d'étudier l'apport nutritionnel de l'aliment. « Car toutes les alternatives ne vont pas dans le même panier », prévient la nutritionniste. Lire les étiquettes 2 Puisque tous les plats prêts-à-manger ne se valent pas, Cynthia Marcotte conseille d'étudier leur composition. Trois ingrédients sont facilement identifiables sur l'étiquette  : le sodium et les sucres ajoutés (glucose, fructose, saccharose et tous les mots se terminant en « ose ») , qui ne devraient pas excéder 15% de la dose quotidienne recommandée ; et les protéines, qui doivent être présentes même dans les plats végétariens, avec du tofu, des edamames ou du tempeh par exemple. Déjouer le marketing « Quand le marketing s en mêle, il nous abreuve de termes qui veulent tout et rien dire comme bio, sans gluten, kéto... Mais un aliment peut-être bio et bourré de sucres, ce n'est pas forcément gage de santé », met en garde Cynthia Marcotte. Elle conseille de se fier à la composition et non aux commentaires présents sur l'emballage, et de garder en tête que même si les noms des ingrédients semblent complexes, ils ne sont pas forcément mauvais. 4 Manger frais Le risque du prêt-à-manger, c'est qu'on l'achète bien emballé et qu'on attend parfois plusieurs jours avant de le déguster, parce qu'on se dit que c'est fait pour être conservé. « C'est comme les plats maison  : plus on attend pour les consommer, plus ils perdent leurs vitamines », explique Cynthia Marcotte. Le mieux est donc de ne pas tarder à consommer ces plats, ou de les congeler alors qu'elles sont encore bien frais, pour préserver leurs bienfaits. Enfin pour maximiser la fraîcheur d'un aliment, on peut toujours se fier à son lieu de préparation, et favoriser les marques made in Québec ! Inniskillin Vidal Péninsule du Niagara 2018 Ce vin de glace a conquis le coeur de tous les journalistes présents lors d'une dégustation de vins canadiens. Ce vidai se caractérise par des saveurs riches, douces et gommées ; un cépage de référence en ce qui concerne le vin de glace. On le sert souvent en fin de repas accompagné d'un dessert, mais il s'harmonise merveilleusement à un plateau de charcuteries ainsi qu'à des hors-d'oeuvre de canard à la sauce hoisin. Son acidité et l'intensité de ses saveurs lui conferent une polyvalence substantielle. 49$, à la SAQ Deux marques de prêt-à-manger locales à découvrir Locaal Cette toute nouvelle entreprise longueuilloise mise sur les produits locaux et la distribution courte distance. Livrés à domicile à vélo-cargo ou en camionnette électrique, les plats viennent aussi dans des contenants 100% recyclables. Créées par le chef Martin Patenaude, les recettes de Locaal mettent des aliments savoureux et méconnus à l'honneur pour faire rayonner les saveurs du Québec. En tout, 10 choix de repas sont proposés, dont 3 options végétariennes. Chaque plat est offert en portion de 400 g à des prix variant de 14 à 20 $. De plus, une gamme de desserts, conçue en collaboration avec la chef Marie-Ève Langlois, est également offerte au prix de 8 $. locaal.ca Les Ri-Canneuses Ces repas en conserve sont composés d'ingrédients naturels et ne contiennent aucun additifni agent de conservation. Le procédé de stérilisation permet de les conserver longtemps. Le plus dur reste de faire un choix parmi ces quatre recettes savoureuses  : ICantala dahl (ragoût de lentilles végétalien aux saveurs indiennes), Tajine qui taquine de keftas (boulettes de boeuf dans une sauce tomate aux parfums marocains), cigares trop chou (cigares au chou maison) et sauce boulettes de la Mamma (boulettes de boeufà l'italienne dans une sauce tomate). Les prixvarient entre 10,50 et 12,50$. Offerts en ligne et dans plusieurs supermarchés. lesricanneuses.com Vyne Botanicals Cette boisson fera l'envie des buveurs qui souhaitent modérer leur consommation d'alcool tout en cherchant un goût spécifique. Cette eau pétillante est infusée avec du houblon etun meange floraL Sans alcool, sans sucre ni sans calorie, elle combine les bienfaits du houblon et des plantes dans une sensation de fraîcheur enboudie. Offerte en trois saveurs (agrumes, herbes et florale). 8$ pour 4 cannettes, dans les supermarchés et sur amazon.ca I MARYSE DER/ÉOLE k'eo
Week-end 25-27 septembree i MARIE-CLAUDE DI LILLO info@journalmetro.com Sommellerie. L'été des Indiens, cette période de l'année qui met de la chaleur et du soleil dans notre automne, mérite qu'on trinque avec trois belles bouteilles de vin réconfortant et festif à souhait ! Pour plus de plaisir, on passe au marché et on achète des ingrédients locaux pour se cuisiner de bons plats de saison. On les déguste ensuite avec nos trois accords de la semaine qui célèbrent cet épisode généreux de mère Nature., Pour bien profiter de l'été indien Bonterra Viognier Lake & Mendocino County 2018 On redécouvre ce vin propice aux plats réconforts. Parlant de plats, quoi de plus saisonnier qu'un bon potage à la courge musquée ? Riche, avec un côté sucré, se mariant très bien aux épices indiennes, ce potage commande un vin dont l'onctuosité et les saveurs sont en harmonie. Ce très beau viognier est l'accord parfait ! Doté d'une texture ronde, le vin s'harmonise avec la richesse du potage. Les notes d'abricot et de miel se marient à la courge et au sirop d'érable. Additionné d'un soupçon de muscat, qui ajoute un côté parfumé, il se fait le compagnon idéal du lait de coco et du cari jaune de la recette. Un vin chaleureux, complexe et bio. e Vin blanc États-Unis Code SAQ  : 898767 irs 20,65$ RODN EY STRONG VINEYARDS VIVEZ L'EXPÉRIENCE DU COMTÉ DE SONOMA, CALIFORNIE Prix  : 19,75$ Code SAQ  : 10544714 De Gras Reserva Cabernet- Sauvignon/Syrah Valle Central Bien fait, avec des tanins soyeux et un côté boisé, il fera plaisir aux amateurs de vins du Nouveau-Monde. D'une qualité constante millésime après millésime, on peut acheter ce vin les yeux fermés. Il représente un des meilleurs rapports qualité/prix sur le marché. Cet assemblage de cabernet-sauvignon et de syrah offre des notes de cassis, de bleuets, de cacao et se termine avec une finale un peu mentholée. D'une texture ronde, moyennement corsé, et un petit côté presque sucré, il se fera le compagnon idéal d'un bon burger, d'un steak accompagné d'une sauce barbecue sucrée ou d'un poulet en crapaudine grillé. I Vin rouge Chili Code SAQ  : 12698346 Prix  : 10,75$ Château Croix de Labrie Camille de Labrie 2018 Ce Bordeaux fait de 80% merlot et de 20% cabernetsauvignon se distingue par ses notes fruitées et florales. En bouche, le vin est généreux et son côté parfumé lui donne de l'élégance. Le Château de Labrie possède cinq hectares situés dans l'appellation Saint-Émilion Grand Cru. La cuvée Camille, du nom de la fille des propriétaires, pourrait être une ode à la jeunesse. À chaque gorgée, c'est une explosion joviale de fruits (cassis et mûres), qui se termine avec une pointe de notes torréfiées. Les tanins sont encore un peu tendus, c'est pour quoi il serait de bon ton de le marier à une viande grillée. Un accord parfait avec une bavette de boeuf ou une côtelette de veau. Vin rouge France Code SAQ  : 13987861 Prix  : 19,55$ - Potage crémeux à la courge musquée Portions  : 6 INGRÉDIENTS 1c. à soupe de beurre 1 oignon jaune, coupé en dés 3 gousses d'ail, finement hachées 1c. à thé de cari jaune en poudre 1/4c. à thé de cannelle moulue Sel et poivre 1 courge musquée, pelée, épépinée et coupée en dés 1 pomme de terre, pelée et coupée en dés 3 tasses de bouillon de poulet 1 boîte de lait de coco 1c. à soupe de pâte de tomates 1c. à soupe de sirop d'érable Le jus d'un demi-citron Quelques brins de ciboulette, hachés PRÉPARATION 1. Faire fondre le beurre dans une grande casserole. Ajouter l'oignon et le faire suer à feu moyen jusqu'à ce qu'il soit translucide. Ajouter puis faire suer encore une minute. 2. Ajouter le cari et la cannelle, puis cuire une autre minute. Saler et poivrer généreusement. 3. Verser les cubes de courge et de pomme de terre dans la casserole. Bien mélanger pour enrober. 4. Ajouter le bouillon, le lait de coco, la pâte de tomates, le sirop d'érable et le jus de citron. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter de 20 à 30 minutes. 5. À l'aide d'un pied-mélangeur, réduire en une purée lisse. 6. Rectifier l'assaisonnement et garnir de ciboulette au moment de servir. Erg RAZ SA LA F. Alf.-, ! vi...,:uoieicerop:



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :