Métro Montréal n°2020-07-31 vendredi
Métro Montréal n°2020-07-31 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-31 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : des voies qui ne font pas l'unanimité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
À un cli de tout c qu'il fau savoi métr COVI D-19 117g Hospitalisations à la hausse La COVID-19 reviendraitelle dans les hôpitaux ? Le nombre d'hospitalisations aux soins intensifs a doublé dans les 24 dernières heures au Québec, rapportent les autorités sanitaires. Le nombre d'hospitalisations actives était récemment descendu sous la barre des 200 dans la province, mais 18 personnes se sont ajoutées au total mercredi. Ce sont donc 208 Québécois qui reçoivent des soins dans un centre hospitalier. En légère hausse depuis le début de la semaine, le nombre d'hospitalisations aux soins intensifs a doublé hier, passant à 18. rento VACCINS Des résultats prometteurs _fI À Deux vaccins montrent des résultats prometteurs dans la lutte contre le coronavirus, rapportent Nature et The New England Journal of Medecine. Le premier est élaboré par l'Université d'Oxford avec le laboratoire britannique AstraZeneca et son efficacité sera « évaluée dans le cadre d'essais cliniques contrôlés chez l'homme », signalent les chercheurs dans un article scientifique publié hier. Le second, développé par l'entreprise thérapeutique américaine Moderna, a permis aux chercheurs de conclure que ce prototype de vaccin est efficace chez les primates. Depuis mercredi, Modern a entamé la phase III de son étude et a commencé à inoculer son vaccin à de participants. L'entreprise souhaite recruter 300 000 Américains pour cette nouvelle étape. mémo journalmetro.com Week-end 31 juillet-3 août 2020 ACTUALITÉ Un commerce anti-masque Couvre-visage. Un commerce d'Outremont a fait vivement réagir alors que des images relayées sur les réseaux sociaux montrent la présence d'affiches contre le port du masque obligatoire sur sa porte d'entrée. 1 ? 1 ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreault@journalmetro com i ! 7 Depuis quelques jours, une photo de l'entrée de la boutique de produits naturels Le Serpolet, sur l'avenue Van Home, circule sur les réseaux sociaux. Elle montre la présence de deux affiches contre le port du masque obligatoire. La première, tirée du site web « Hugs Over Masks », donne une série de raisons qui justifieraient selon les membres de ce groupe pourquoi les citoyens ne devraient pas porter le masque. la seconde montre un graphique du nombre de morts quotidiens du coronavirus où l'on indique que le port du masque est devenu obligatoire alors que le nombre de morts de ces endroits quotidien est presque nul. Les résidences pour aînés et les centres de soins de longue durée ne reçoivent pas assez d'amour des gouvernements, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'agence onusienne invite les décideurs politiques à mieux investir dans le secteur pour combattre la COVID-19. Au Québec, la maladie a fait tout près de 4 000 morts dans les CHSLD et les résidences privées pour aînés (RPA). C'est plus de 80% de l'ensemble des décès constatés à la grandeur FACE MASK SAFETY BliCan 1 KE r Acre afl OR Mi st a. o o 0We—ft leiORME:g m'An Vidhegi F.ICUMANNICk.141>1.4L1 Ili &NUM 4:11'W.41 h el fflto Mn, gon iimannano "mn miLlu:Holiefflgilehrhar. 4.111M121MS.P.V.' « cran. awric Ermermam maudit. For :. opeoffleidircur I ICIUMAL144fflki II » A PL « ihe.a.lauwedu muirirsivoue ogielmemd « ▪ cired IFICALly ihrACUHATO afflain amirenda II... ri *me « 'rami une » fts re,vmd.q.5.0.4,peo MN". M.+4 «, ..te Une des affiches collées sur la devanture du magasin Le Serpolet./GRACIEUSETÉ « le pense que les gens devraient éviter ce genre de business. » David DesBaillets, de l'association locale de Projet Montréal dans Outremont David DesBaillets, doctorant en droit et coordonnateur de l'association locale de Projet Montréal dans Outremont, indique connaître des personnes qui ont porté plainte contre le commerce récemment. M. DesBaillets, dénonce les « théories du complot » que l'on peut apercevoir sur l'image en question. La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESTT) a d'ailleurs confirmé à Métro être au fait de la situation. de la province depuis le début de la pandémie. Or, selon l'OMS, ce sont surtout les manques de fonds et de personnel dans ces types de ressources qui affectent les services aux personnes âgées. Lors d'un point de presse tenu hier, le directeur général de l'organisme, Tedros Adha- Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) n'a pu indiquer s'il avait reçu des plaintes concernant Le Serpolet, « pour des raisons de sécurité et de confidentialité ». Métro n'a pu rejoindre le propriétaire du magasin. Un cas isolé Contactée par Métro, l'Association des commerçants de l'avenue Van Home est entrée en communication avec des employés du commerce, qui ont lui indiqué avoir retiré les affiches en question. Aînés. L'OMS dénonce le manque d'investissement « Il y a des moyens pour transformer [ces ressources] afin que les personnes âgées reçoivent des soins de qualité, qui respectent leurs droits, leur liberté et leur dignité. » Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS nom Ghebreyesus, a appelé à une (mobilisation des fonds nécessaires » des gouvernements. Dans son document de conseils, l'OMS cite des besoins en investissements directs, mais aussi la création de « fonds d'urgence » adressés directement aux foyers pour aînés. FRANÇOIS CARABIN 4
CHSII Durant leur formation accélérée pour aller aider dans les établissements pour aînés, les futurs préposés aux bénéficiaires (PAB) admissibles à la Prestation canadienne d'urgence et celle pour étudiants peuvent empocher à la fois le chèque du fédéral et la bourse provinciale. CARI SINCENNES csincennes@metromedia.ca Cette double rémunération permet aux futurs préposés aux bénéficiaires d'avoir un revenu mensuel de 5 000$ pendant leur formation accélérée. Afin d'encourager ces futurs « anges gardiens », le gouvernement du Québec offre des bourses d'étude de 760$ par semaine pendant la formation. Cette somme n'est pas considérée comme un gain de travail par Ottawa dans les 1000$ de revenus combinés que l'on peut toucher en plus de la Prestation canadienne d'urgence (PCU). Pour la prestation d'urgence pour les étudiants (PCUE), les prestataires reçoivent 1250$ — ou 2000$ s'ils sont handicapés ou ont des personnes à charge — et ne sont pas pénalisés s'ils par- TRAVAUX Plus de 1 G$ pour la réfection du pont-tunnel Les travaux de réfection du tunnel Louis- Hippolyte-La Fontaine vont pouvoir aller de l'avant. Le contrat — a été signé avec le consortium Renouveau La Fontaine, a annoncé hier le ministère des Transports. Le coût total du contrat s'élève à 1,14 milliard de dollars. erse Le gouvernement espère embaucher 10 000 préposés aux bénéficiaires d'ici l'automne./ARCHIVES MÉTRO « Ils avaient besoin le plus rapidement possible de w000 travailleurs et de les attirer. Est-ce que les fonctionnaires l'ont fait de mauvaise foi ? Je ne pense pas. » François Gagnon, chroniqueur financier ticipent à la formation accélérée. Toutefois, la PCU et la PCUE sont imposables. Des failles « La PCU et la PCUE, bien qu'elles étaient nécessaires particulièrement au plus fort du confinement, sont perfectibles », admet le chroniqueur financier du 98,5 FM Montréal, François Gagnon. Toutefois, il considère que les deux paliers de gouvernement « l'ont échappé » en permettant aux futurs préposés aux bénéficiaires en CHSLD de continuer à ACTUALITÉ 5 De futurs PAB payés 5000$ par mois PORT DE MONTRÉAL Travailleurs en grèv toucher la PCU durant leur formation. « La PCUE [et la PCU] relève du gouvernement fédéral et non du gouvernement du Québec. Ultimement, c'est au fédéral de revoir leurs critères », affirme le cabinet du ministre québécois de la Santé et des Services sociaux. De son côté, Ottawa confirme les informations sans toutefois vouloir émettre de commentaires. Des préposés en poste actuellement gagnent un peu plus de 2 000$ mensuellement dans le secteur privé. Un conflit de travail sévit au Port de Montréal alors que des débardeurs ont déclenché une grève de quatre jours dont l'enjeu principal est les horaires de travail. Le Syndicat des débardeurs du Port de Montréal (SCFP 375) tente de renégocier un contrat de travail depuis que la convention collective est venue à échéance fin 2018. Un autre syndicat, celui des vérificateurs (175 travailleurs), entame une grève aujourd'hui et ce, jusqu'au 1@ août, 7h. ssÉrao Quel masque préférez-vous ? Québec.ca/masque 12) 1 877 644-4545 Québec  : 111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :