Métro Montréal n°2020-07-31 vendredi
Métro Montréal n°2020-07-31 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-31 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : des voies qui ne font pas l'unanimité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
WEEK-END. UN 19E POLAR POUR LA MAUD GRAHAM- MONTRÉAL Week-end 31 juillet-3 août zozo journalmetro.com qui ne font pas l'unanimité page 3 Le restaurant Joe Beef a critiqué les impacts des voies actives et sécuritaires (VAS) sur les commerces hier, après le début des aména ements sur la rue Notre-Dame Ouest. C'est une réussite sur d'autres ru se félicite la Ville. i » SIE DESMARAIS/MÉ1120 Ileum] ço ; jie:›.. 4e0/11,-1 ENCOURAGEONS L'ACHAT MÉDIA LOCAL #NOSMEDIAS LOCAUX investissons dans les gens d'ici « Je n'ai rien fait pour influencer » UNIS De passage devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes, hier, le premier ministre a affirmé avoir en premier lieu « résisté » au choix d'UNIS pour gérer la Bourse canadienne pour le bénévolat, un programme de 900 M$. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journemetro.com L'organisation UNIS « n'a pas reçu de traitement de faveur », selon M. Trudeau. C'est une des très rares fois de l'histoire fédérale où un premier ministre s'est présenté devant un comité parlementaire. Pressé de questions par les groupes d'opposition, M. Trudeau a réitéré que c'est « la fonction publique canadienne » La référence en matière de « Je ne suis pas en situation de conflit d'intérêts. Je me suis excusé à cause de la perception de liens avec ma famille. » Justin Trudeau, lors de son témoignage jeux vi eo et jeux e société Articles I Guides I Vidéos I Podcasts qui a donné son aval au contrat accordé à l'organisme caritatif. Devant le comité, le leader libéral a soutenu n'avoir été averti que le 8 mai du choix de la fonction publique. « Je n'ai rien fait pour influencer » la décision, a affirmé le premier ministre, avançant d'ailleurs qu'il a « résisté » avant de l'aborder avec le conseil des ministres. M. Trudeau maintient qu'il aurait préféré voir Service jeunesse Canada, un organisme gouvernemental, administrer le programme. « Lorsque j'ai appris qu'on nous recommandait UNIS, j'avais des questionnements. » Conflit d'intérêts ? M. Trudeau et son ministre des Finances, Bill Morveau, sont dans l'eau chaude pour avoir approuvé la signature d'un contrat de 19,5 M$ avec l'organisme UNIS pour la gestion du programme pour étudiants. Les oppositions à Ottawa accusent les deux politiciens de « conflit d'intérêts », ce que M. Trudeau réfute. Le Commissariat parlementaire aux conflits d'intérêts et à l'éthique a ouvert il y a deux semaines une enquête sur les agissements du ministre Morveau, mais les conservateurs ont demandé mercredi d'en ouvrir une seconde pour étudier les actions du premier ministre. Le commissaire à l'éthique a étudié à deux reprises les actes de M. Trudeau par le passé, soit pour ses vacances chez l'Aga Khan et pour le scandale de la firme SNC-Lavalin. Hier, devant le Comité des finances, les députés d'opposition ont maintes fois répété qu'il s'agissait d'une troisième apparence de conflit d'intérêts depuis l'élection du député de Papineau au poste de premier ministre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :