Métro Montréal n°2020-07-30 jeudi
Métro Montréal n°2020-07-30 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-30 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : peu de renforts dans les CHSLD.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
métra journalmetro.com Jeudi 30 juillet 2020 8 gp Classique et raffinée Alors que pour plusieurs, pandémie rime avec entraînement, Polar, célèbre entreprise finlandaise de mesure de fréquence cardiaque au poignet, lance la nouvelle Polar Unite. L'apparence épurée de la montre, l'écran couleur avec interface à un bouton ainsi que le bracelet avec sangle réglable et fermeture à pression en font un accessoire à la fois pratique et design. Offerte sur polar.com/ca-fr/unite. sein Les habitudes alimentaires ont changé, COVID oblige Rheri.i, Plusieurs ont pris de mauvaises habitudes durant la pandémie, négligent parfois leur alimentation en se tournant vers des plats considérés réconfortants. À l'inverse, d'autres ont mieux mangé parce qu'ils ont commencé à cuisiner davantage et à consommer ainsi plus de produits frais. KATRINE DESAUTELS kdesautets@metromedia.ca L'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) rapporte que le quart des Québécois ont une alimentation de moins bonne qualité qu'avant la crise selon un sondage. De plus, 31% des répondants ont mentionné manger plus de malbouffe et 44% disent faire moins d'activité physique. Les jeunes de 18 à 34 ans sont particulièrement représentés dans ces chiffres. La pandémie a été une situation très stressante pour plusieurs, notamment en raison des pertes d'emplois ainsi que des contacts limités avec parents et amis. « Ç'a amené beaucoup d'incertitudes et donc, certains sont allés chercher du réconfort ailleurs. Et quoi de mieux que de la malbouffe ? » demande la nutritionniste Ève Crépeau. Dans ce contexte, elle ne trouve pas étonnant que certains se soient tournés vers des plats réconfortants. Elle émet aussi l'hypothèse que les services de livraison étaient une solution, puisque plusieurs ne voulaient pas AIL -nier) 1% Durant la pandémie, plusieurs personnes ont consommé davantage de malbouffe selon un sondage./MÉTRO sortir en raison de la peur de contracter le virus. Ces repas livrés sont souvent catégorisés « fastfood » et donc moins bons pour la santé. Ils sont beaucoup plus riches en gras et en sel, en plus de contenir moins de fibres, de vitamines et de minéraux. « C'est une alimentation qui n'est pas idéale. On peut avoir des carences, des excès alimentaires ou observer une prise de poids », explique l'experte, particulièrement lorsqu'on en Sécurité. Bien porter Bébé e2 MÉTRO info@journemetro.com Le portage présente de nombreux avantages pour son bébé. Il facilite sa digestion, le réconforte, le stimule, favorise son sommeil et assure le bon développement de ses articulations et de ses muscles. Pour obtenir ces résultats, il importe toutefois de respecter certaines règles. S'il est usé, le porte-bébé de type foulard peut se fendre, entraînant la chute de l'enfant. Des noeuds insuffisamment serrés peuvent provoquer les mêmes conséquences. LInstaller le bébé adéquatemere L'enfant doit idéalement se trouver face à l'adulte et avoir le dos arrondi, car la position inverse pourrait affecter sa posture physiologique et sa courbure lombaire. Toutefois, il existe des modèles ergonomiques permettant le portage de bébé « face au monde ». Le porte-bébé doit être placé de manière à soutenir à la fois la fourche et les cuisses de l'enfant pour que ses jambes soient repliées et que ses genoux soient légèrement plus hauts que ses hanches. Un mauvais soutien peut nuire aux articulations des hanches, voire provoquer leur luxation. Vérifier régulièi Innneilinnohm Le visage de sa progéniture doit toujours être dégagé afin d'empêcher la suffocation. Sa tête doit donc être à l'extérieur du porte-bébé. Pour la même raison, sa tête, son cou Pour faire le bon choix en magasinant un porte-bébé, il ne faut pas hésiter à en essayer plusieurs modèles. et sa poitrine doivent rester droits pour ne pas comprimer les voies respiratoires. 4Limiter ses activité Il faut éviter les zones glissantes et les activités présentant un risque de chute (vélo, patin à roues alignées, randonnée, etc.). Aussi, il ne faut pas porter son enfant en cuisinant, car il ne serait pas à l'abri d'une brûlure et pourrait, si son amplitude de mouvements le lui permet, attraper un ustensile et se blesser. Porter son bébé est bénéfique pour l'enfant et le parent. f MÉTRO I « J'espère vraiment que le confinement aura appris aux gens à quel point ça peut être chouette de cuisiner et que ce n'est pas si compliqué que ça. » Ève Crépeau, nutritionniste consomme beaucoup. Mais il n'y a pas de problèmes à en manger à l'occasion. On ne risque pas de développer des complications, comme le diabète, après deux ou trois mois de mauvaises habitudes. Toutefois, la nutritionniste croit que cela pourrait perdurer et nous inciter à moins cuisiner par exemple. Mieux manger À l'inverse, beaucoup de personnes se sont mises aux fourneaux, étant confinées à la maison. « Il y a des gens qui ont délaissé complètement LIVRE p.Pour ne jamais être à court de collations santé Le nouveau livre de recettes de Madame Labriski (Mériane Labrie) sortira en librairie le 5 août prochain. Ces muffins dont tout le monde parle propose 80 recettes de muffins ne contenant ni sucre raffiné ni aucune matière grasse. Après les grands succès de Ces galettes dont tout le monde parle et Bye bye sucre raffiné, bonjour purée de dattes !, Madame Labriski nous revient avec un livre de cuisine entièrement consacré aux muffins santé. On y trouve à la fois des muffins sucrés à la purée de dattes pour le dessert et des versions salées pouvant accompagner une soupe les restaurants pendant la pandémie. Ils ont pris plutôt plaisir à cuisiner et même à devenir plus autonomes en faisant leur propre pain ou leur propre yogourt », a constaté Mme Crépeau. En temps normal, plusieurs disent peu cuisiner par manque de temps. « Avec la routine maison, boulot, dodo, parfois ça peut être difficile à intégrer », avoue-t-elle. Elle souhaiterait que les gens gardent la bonne habitude de cuisiner en retournant à leur « vie d'avant ». Avec le télétravail, l'économie de temps de transport pourrait être suffisante pour maintenir l'habitude de préparer les repas, estime la nutritionniste. « Cuisiner n'est pas seulement bénéfique du côté nutritionnel, mais aussi pour avoir du plaisir à manger, soulignet-elle. On est ainsi mieux connecté à nos signaux de satiété. » Ces muffins ou servir de petit déjeuner. Toutes les recettes peuvent être adaptées pour les personnes végétaliennes ou intolérantes au gluten. MARYSE DERAîCHE Ces muffins dont tout le monde parle 30$, Les Éditions de L'homme
journatmetro.com métr ARTITIVx. F. Boisson Les Thés DAVIDsTEA lance une collection mocktail mettant en vedette leurs thés glacés. Rafraîchissants, pétillants, vifs... ils sont parfaits pour lutter contre la canicule. Voici les essentiels de la collection. MARYSE DERAÎCHE mderaiche@journatmetro.com Boîtes de thé en feuilles Quatre boîtes de thés et d'infusions de fruits sont proposées dans la nouvelle ON BOIT QUOI ? Jeudi 30 jui kt 2020 9 collection mocktail  : Bahama marna, Mojito à la framboise, Playa pêche et Bellini-litchi. Dans ce cas-ci, la rédaction n'a pu effectuer un choix coup de coeur, car les quatre mélanges sont divinement parfumés et aromatisés. 19$ Pichet en verre Fait de verre borosilicaté durable avec une base de silicone antiglissement, ce pichet est assez grand pour contenir un litre de thé glacé, tout en étant ergonomique ; il s'insère très bien dans la porte du réfrigérateur. Lorsque l'infusion du thé est terminée, il suffit de retirer l'infuseur et de le mettre au froid. Offert en fuchsia ou sar celle. 34,50$ Voici les trois coups de coeur de la rédaction pour se rincer Le gosier cette semaine. r ! —=— Cidre McKeown Rosé La cidrerie Mckeown, située à Rougemont, produit des cidres axés sur la pureté du fruit depuis 2004. Cette nouveauté est d'une belle couleur rose pâle et émane des arômes de pommes mûres et de petits fruits rouges. En bouche, la mousse est onctueuse, et l'acidité apporte une grande fraîcheur. On perçoit dans sa finale longue des notes de framboises sauvages. À servir très froid ou sur glace dans un grand verre. Se marie à merveille au porc, au poulet, aux pâtes ainsi qu'aux sushis. 3,50$, dans les épiceries McK EOWN evit Lloee Ensemble pour cocktail au thé Cet ensemble contient tout ce qu'il faut pour préparer un mocktail au thé au prochain 5 à 7  : un mélangeur en plastique, cinq thés cocktail en feuilles (Mojito à la framboise, Coco colada, Playa pêche, Bellini-litchi et Bahama marna), un livret de recettes, cinq bâtonnets flamant rose et cinq sousverres colorés 22,50$ 655 Miles Cabernet Sauvignon Lodi Ce vin de table californien est le compagnon idéal pour les BBQdu week-end ! Des arômes de cerises noires, de mûres et de poivre fraîchement moulu ainsi que des effluves de violette se font sentir, alors que la bouche offre des saveurs de compote de fruits noirs dense, de cassis, d'épices et des notes terreuses. Les tanins sont fermes et la texture assez ample. Ce petit rouge sec plaira aux amateurs de brochettes d'agneau cuites au charbon de bois ! 15$ à la SAQ L'avoine fait son entrée chez Starbuckg Les clients de la célèbre chaîne de cafés pourront bientôt choisir la boisson végétale à l'avoine pour agrémenter leur breuvage préféré. Le 23 juillet, Starbucks a annoncé que dès l'automne, le nouveau substitut végétal sera offert dans toutes les succursales du Canada. mfrrao Nouveauté. La révolution des légumes en conserve Grâce aux nouveaux procédés de mise en boîte, les légumes ont maintenant fière allure entassés dans leur conserve. On se souvient tous des haricots ramollis d'un vert douteux que nos grand-mères servaient à côté d'une tranche de Betteraves en dés Des idées pour les cuisiner Poser les betteraves sur des feuilles de laitue, verser un filet d'huile d'olive, de l'oignon rouge et de la feta ou du chèvre émietté. Poivrer généreusement, et voilà une délicieuse salade composée. Plus simple encore  : mélanger les betteraves avec de l'oignon rouge finement ciselé et une poignée d'herbes fraîches — ciboulette, estragon, aneth, etc. Ajouter une vinaigrette maison composée d'huile d'olive, de vinaigre de vin et de sirop d'érable. ri pain de viande et d'un monticule de patates pilées, mais ce temps est révolu ! Del Monte présente ses trois nouveaux légumes en conserve pour salades  : betteraves en dés, carottes râpées et céleri-rave en julienne. Carottes râpées Déposer les carottes dans un bol et ajouter une poignée de raisins secs, des poivrons en dés, un peu de mayonnaise et des amandes. Poivrer généreusement et ajouter un petit bouquet de persil frais ciselé. Pour les palais plus aventureux  : mélanger les betteraves avec de l'oignon rouge finement ciselé et une poignée d'herbes fraîches — ciboulette, estragon, aneth, etc. Ajouter une vinaigrette maison composée d'huile d'olive, de vinaigre de vin et de sirop d'érable. Gin Tonic Panais Marie-Vic Contenant moins d'eau, les légumes conservent une texture croquante ; parfaits pour cuisiner des salades sur le pouce. MARYSE DERAÎCHE Les légumes pour salades Del Monte, 2$, chez IGA et Métro Céleri-rave en juliennes Réaliser une vinaigrette à base de mayonnaise, de yogourt grec, de câpres, d'estragon et de moutarde de Dijon. Poivrer et touiller avec la julienne de céleri-rave. En duo  : le céleri-rave et les carottes sont amis, alors n'hésitez pas à les combiner. Rehausser la purée  : autre astuce, ajouter une boîte de julienne de céleri-rave aux pommes de terre avant de les réduire en purée. Les prêts-à-boire sont très tendance cette année et ce n'est pas pour nous déplaire. Le gin-tonic de la distillerie Les Subversifs était très attendu et il est enfin disponible ! Conçu à partir du gin au panais de la Maison, le Marie-Victorin, il laisse échapper des effluves de coriandre, d'angélique et de cardamome, le tout appuyé par le zeste de citron. Son format de 355 ml est très généreux et il descend dangereusement bien, alors attention aux excès ! À servir sur glace. 16$ x 4 cannettes, à la SAQ MARYSE DERAiCHE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :