Métro Montréal n°2020-07-24 vendredi
Métro Montréal n°2020-07-24 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-24 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : contagion chez des sauveteurs de Lachine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
métr 1171 journalmetro.com Week-end 24-27 juillet 2020 4 Le PCC veut faire tomber les Libéraux Politiqua Le Parti conservateur du Canada (PCC) pourrait tenter dès cet automne de « faire tomber » le gouvernement libéral, ébranlé par l'affaire du contrat accordé à l'organisme UNIS. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com Voilà maintenant plusieurs semaines que le premier ministre Justin Trudeau est sous le feu des projecteurs pour son implication avec l'organisme caritatif UNIS. « À partir du 21 août [date à laquelle les Conservateurs connaîtront le nom de leur prochain chef], on sera prêt, nous, à faire tomber ce gouvernement et à le remplacer », a affirmé le lieutenant conservateur pour le Québec, Alain Rayes, sur les ondes de Radio-Canada, hier, « Notre travail d'opposition, c'est de mettre en évidence les lacunes, les erreurs et le manque de jugement [du gouvernement]. On va commencer à monter notre plateforme électorale en vue d'une future élection », a ajouté li » Impliqué dans l'affaire UNIS, Justin Trudeau a déclenché la colère du Parti conservateur du Canada./DAVE CHAN/ARCHIVES AFP M. Rayes au micro de l'émission Tout un matin. Le statut minoritaire du gouvernement libéral signifie que le Canada pourrait se retrouver en élections rapidement, le nouveau Parlement ayant été formé qu'à l'hiver dernier. Possibilité de nouvelles élections ? Selon l'experte en politique fédérale Stéphanie Chouinard, il ne suffirait que du soutien du Bloc québécois ou du Nouveau parti démocratique pour déclencher un nouveau scrutin. « Compte tenu du ton des néo-démocrates, c'est peut-être plausible qu'ils appuient [la proposition des conservateurs], mais leur « Je ne crois pas qu'il y a énormément d'appétit dans la population canadienne pour une élection alors que nous traversons [...] l'une des pires crises de l'humanité. » Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien situation financière rendrait difficile une prochaine campagne générale », explique celle qui enseigne notamment à l'Université Queen's, en Ontario. La politologue s'attend par ailleurs à des difficultés de logistique pour Élections Canada. COVE1-19. La santé et les finances des personnes rams * " ees mises à mal (ft7  : ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreault@journalmetro.com L'Observatoire québécois des inégalités, situé à l'Université de Montréal, a publié hier l'édition de juillet du Baromètre des inégalités. Depuis le début de la pandémie, l'organisme dresse un bilan mensuel de l'évolution des inégalités dans la province dans ce contexte particulier. Les experts constatent notamment une augmentation de l'écart en juin entre le taux de chômage des immigrants récents (24,3%) et celui de la population active en général (13,8%). Cet écart de 1,8 est plus important que celui des mois d'avril et de mai, qui était de 1,6. Une situation qui semble indiquer que les personnes racisées peinent davantage à bénéficier de la relance économique au Québec. En analysant les données sur la hausse des cas de coronavirus dans les derniers mois dans les différentes régions du Québec ainsi que dans les arrondissements de Montréal, les experts constatent d'ailleurs que les personnes racisées sont « plus susceptibles » de contracter le coronavirus. « Clairement, la relation concernant les personnes racisées [et les cas de « Plus il y a des gens riches dans un endroit, moins il y a de cas de COVID. » Nicolas Zorn, de l'Observatoire québécois des inégalités coronavirus], elle est forte et elle persiste », souligne Nicolas Zorn, directeur général de l'Observatoire québécois des inégalités. Il associe cette situation tant au « niveau de faible revenu » parmi ces personnes, mais aussi au fait que de nombreux immigrants ont répondu à l'appel de Québec pour aller travailler dans le réseau de la santé ces derniers mois.
COVID-19. Selon l'analyse de 10 000 échantillons de sang dans tout le pays, moins de 1% de Canadiens ont été infectés par le coronavirus. ALICE CHICHE aticechiche@journemetro.com « Entre le 9 mai et le 8 juin 2020, moins de 1% de ces échantillons comportaient des anticorps contre le nouveau coronavirus », indique l'étude. Cette étude, dirigée par le Groupe de travail sur l'immunité face à la COVID-19 et la Société canadienne du sang, cherche à détecter la trace d'anticorps du coronavirus dans le sang. « Comme la présence d'anticorps indique qu'il y a eu infection au SRAS-CoV-2, les études populationnelles de ce genre permettent d'établir le nombre de personnes ayant vraisemblablement été exposées au virus », indique l'étude. Ces résultats sont préliminaires et concernent neuf provinces canadiennes. Près de 37 800 échantillons de sang prélevés sur des donneurs en mai et juin 2020 se- ÉQUIPEMENT Plaintes à la CNESST Des syndicats de la Fédération de la santé et des services sociaux ont déposé des plaintes à la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) pour demander un rehaussement des mesures de protection dans le milieu de la santé. Ils réclament que le port du masque N-95 soit plus répandu pour les travailleurs de la santé, en vue d'une deuxième vague. rerRo Près de 37800 échantillons de sang ont été prélevés sur des donneurs en mai et juin 2020./CARI COURT/GETTY IMAGES « Il est crucial de brosser rapidement le portrait du degré d'immunité dans la population pour orienter les mesures de santé publique. » D'Marc Germain, vice-président aux affaires médicales et à l'innovation à Héma-Québec ront analysés prochainement pour mettre à jour l'étude. L'utilité des masques « Il faut accélérer le dépistage et la recherche des contacts partout au pays pour briser rapidement les chaînes de transmission et éviter que la propagation s'emballe », souligne Catherine Hankins, coprésidente du Groupe de travail sur l'immunité face à la COVID-19. Avec les résultats préliminaires de cette étude, les directives de la Santé publique sont « bien fondées » selon le professeur David Naylor, coprésident du Groupe. CORONAVI RUS L'OMS somme de respecter lac masures Face à la flambée du nombre de nouveaux cas de coronavirus dans le monde, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, presse la population de respecter les mesures sanitaires. Il demande « à tout le monde de traiter leur décision concernant où ils vont, ce qu'ils font et ceux qu'ils rencontrent comme s'il s'agissait d'une décision de vie ou de mort ». ento ACTUALITÉ 5 Moins de P/0 des Canadiens infectés Des résultats spécifiques au Québec Héma-Québec, partenaire de cette étude, dévoilera d'ici les deux prochaines semaines, des résultats spécifiques à la province. « Ces résultats sont essentiels pour dresser le portrait de la situation au pays, vu le nombre de cas qu'on enregistre dans cette province », peut-on lire dans le communiqué de presse du groupe de travail. Depuis le début de la pandémie, le Québec a enregistré 5 662 décès et plus de 58 000 cas. On dénombre 8 870 morts et 112240 personnes contaminées à la grandeur du pays. VOYAGES Encore craintif, Alors que la fermeture de la frontière canado-américaine est prolongée, les amateurs de voyages évitent de quitter le pays. CAA- Québec suggère d'attendre que la consigne d'éviter tout voyage non essentiel soit levée avant de réserver. Un sondage mené par CAA-Québec a révélé que même six mois après la levée du confinement, les répondants comptaient tout de même privilégier les destinations plus près de la maison. MÉMO métr CONTENU COMMANDÉ PAR MANOIR D'YOUVILLE Un endroit de rêve ! Venez admirer les plus beaux coucher de soleil à seulement 20 minutes de Montréal Situé sur l'île Saint-Bernard à Châteauguay, en bordure de la rivière Châteauguay et du lac Saint-Louis, le Manoir D'Youville est un centre de villégiature exceptionnel. Pour les clients en pension complète, plusieurs activités nautiques sont proposées gratuitement tels que kayak, canot, pédalo. Les prises de vues, qui sont à couper le souffle, incitent à la détente et au ressourcement. Des retraites de yoga sont disponibles ou vous pouvez simplement utiliser l'équipement à votre disposition. La nuitée en chambre est actuellement en promotion à 99 $. Le bistro le plus chaleureux en ville Le Bistro La Traite vous propose des repas composés de produits locaux sur la plus belle terrasse de la région, offrant une vue à couper le souffle sur le verger de l'île Saint-Bernard ! Plus de 35 choix de microbrasseries sont disponibles au bistro. Pour les amoureux de la nature, une formule pique-nique est aussi disponible pour 19,99 $ par personne. Vous pouvez également inclure une bouteille de vin, du cidre Milton ou une bière de microbrasseries du Québec. C'est le temps de vous évader en hôtel à un coût plus qu'abordable et de redécouvrir la beauté et les attraits de nos régions. À 498, boulevard D'Youville, Châteauguay MANOIR D'YOUVILLE 450.692.8291 I www.manoirdyouville.ca



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :