Métro Montréal n°2020-07-24 vendredi
Métro Montréal n°2020-07-24 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-24 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : contagion chez des sauveteurs de Lachine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
WEEK-END. CONCERT DE REMERCIEMENT POUR 50 SOIGNANTS page 7 MONTRÉAL trrn Week-end 24-27 juillet 2020 é journalmetro.com.. d 1 té, 11 MORT de deux enfants à Montréal page 3 En moins de 12 heures, l'horreur s'est abattue dans l'est et le sud-ouest de la ville. Deux jeunes enfants ont perdu la vie de manière violente./COLLABORATION SPÉCIALE CORRECTEUR DICTIONNAIRES GUIDES www.antidote.info ir entiDOT Soignez votre langu Patie V AL 4110 O. ENCOURAGEONS L'ACHAT MÉDIA LOCAL #NOSMEDIAS LOCAUX investissons dans les gens d'ici Contagion chez des sauveteurs de Lachine COVID-19. Une sauveteuse de Lachine aurait transmis le coronavirus à ses collègues lors d'une fête d'initiation tenue le 19 juillet, à laquelle assistaient plus de 50 personnes. ÉRIC MARTELemartel@metromecha ca Son diagnostic positif aurait mené à la fermeture de cinq piscines publiques, dont trois dans l'arrondissement de Lachine sont toujours fermées. L'employée a appris qu'elle portait le virus après cette soirée festive. Le résultat de son test a entraîné la fermeture des piscines Michel-Ménard, Kirldand et In Salle le 22 juillet La sauveteuse aurait travaillé les 18 et 20 juillet aux installations du parc Kirkland, en plus d'avoir eu des contacts avec des collègues. Puisque la personne infectée a été en contact avec des sauveteurs de Verdun, les piscines de la Fontaine et Arthur-Therrien dans cet arrondissement ont été fermées pour tester les employés et désinfecter les installations. Elles ont été rouvertes hier. Une employée de la direction des Sports, Loisirs et Développement social de Lachine aurait été au courant de la préparation du rassemblement illégal, mais n'aurait rien fait pour en empêcher la tenue. Des mesures bafouées Avant la fermeture des piscines, le port du masque n'aurait pas été entièrement respecté par les sauveteurs de trois parcs. « Les sauveteurs mettaient leurs masques quand ils voyaient que les patrons arrivaient ou le gardait un maximum de 30 minutes », mentionne une employée de l'arrondissement qui préfère conserver l'anonymat Les mesures de distanciation physique n'étaient pas appliquées entre les employés et aucun gel antiseptique n'était offert aux baigneurs se présentant dans certaines piscines, selon cette employée. Informé de ces écarts de conduite, le Syndicat des fonctionnaires municipaux La désinfection complète et des tests chez les sauveteurs sont prévus à Lachine. Plusieurs auraient reçu des résultats positifs, selon nos sources, même si la Ville ne confirme qu'un cas. de Montréal n'aurait pas agi. Une citoyenne, Ktystina Lee, confirme la situation. « Lorsque j'y suis allée avec mon mari, les sauveteurs se tenaient très près l'un de l'autre et ne portaient ni masque ni visière », dit-elle. Après s'être plainte à l'arrondissement celle qui travaille dans un CHSLD a constaté que les employés portaient leurs masques sous le nez ou ne le portait simplement pas. « Il faut réaliser que la COVID est atroce pour les gens affectés, rappelle-elle. L'isolement que le virus amène chez nos aînés est extrêmement difficile. Personne ne devrait avoir à vivre cela » Retrouvez la version longue de cet article Jur journatmetro.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :