Métro Montréal n°2020-07-24 vendredi
Métro Montréal n°2020-07-24 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-24 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : contagion chez des sauveteurs de Lachine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twltter LInkedin 0 Instagram stminfo VOUS PASSEZ L'ÉTÉ À MONTRÉAL ? On vous propose un parcours électrisant ET SI NOS LIGNES DE BUS ÉTAIENT UN PRÉTEXTE ÀVISITER DES QUARTIERS DE MONTRÉAL ? NOUS VOUS PROPOSONS UN PARCOURS DANS LE SUD-OUEST OÙ VOUS POURRIEZ MÊME EXPÉRIMEN- TER LE FUTUR DU TRANSPORT COLLECTIF. VOYEZ POURQUOI. 1:1 36 Le parcours de la ligne 36 — Monk traverse quelques-uns des secteurs les plus anciens de la ville, mais aussi parmi les plus dynamiques. C'est également la ligne qui a été choisie pour tester les trois nouveaux bus 100% électriques du projet Cité Mobilité. Voilà pourquoi d'impressionnantes stations de recharge rapide ont été installées aux deux terminus de la ligne, au square Victoria et au parc Angrignon. r Avec un peu de chance, vous monterez à bord d'un de ces bus ultrasilencieux. Mais rassurez-vous, le trajet sera tout aussi agréable dans un bus régulier ! Le square Victoria, avec sa fameuse entrée de métro parisienne, est un magnifique endroit pour attendre le bus. Une fois en route, sur la rue Saint-Antoine, on est rapidement entouré de bâtiments emblématiques du centre-ville montréalais  : la Place Victoria (ancienne Tour de la Bourse), la Place Bonaventure et le 1000 De La Gauchetière. LA PETITE-BOURGOGNE Après la rue Peel, c'est la majestueuse gare Windsor, puis le célèbre Centre Bell. Ce dernier est maintenant entouré de grandes tours à appartements. En descendant la rue Guy, on arrive dans la Petite-Bourgogne, un quartier beaucoup moins cossu, mais très riche en histoire. C'est ici qu'est né le célèbre jazzman Oscar Peterson, représenté sur une murale de Roadsworth à l'angle de la rue Saint-Jacques. Sur la rue Notre-Dame, certaines boutiques nous rappellent que ce quartier était jadis celui des antiquaires. Près de la rue Charlevoix, la mar- quise du théâtre Corona brille de tous ses feux. SAINT-HENRI À l'ouest de l'avenue Atwater et de l'incontournable marché public du même nom, c'est le quartier Saint- Henri. À la rue Sainte-Marguerite, les bus effectuent une boucle sur la rue Saint-Jacques, afin de desservir la station de métro Place- Saint-Henri. Ne soyez donc pas surpris de passer une seconde fois devant les mêmes commerces de Nous nettoyons davantage les surfaces que vous touchez le plus Mais n'oubliez pas de vous laver les mains la rue Notre-Dame ! Bien qu'elle ait beaucoup changé depuis le roman Bonheur d'Occasion de Gabrielle Roy, la place Saint-Henri conserve un intérêt certain, ne serait-ce que pour sa caserne de pompiers de style Art déco. Après le passage sous le nouvel échangeur Turcot, c'est la traversée du canal de Lachine sur le boulevard Monk. Cette autre artère commerciale du secteur a une vocation davantage locale que la rue Notre-Dame, mais on y retrouve tout de même des commerces sympathiques. LE PARC ANGRIGNON À la fin du boulevard Monk, on longe quelques instants le canal de l'Aqueduc, avant d'emprunter un autre boulevard, celui des Trinitaires. Ici, impossible de rater le grand parc Angrignon, qui fait le bonheur des résidants du quartier et de partout ailleurs en ville. Ils sont nombreux, en effet, à y organiser des pique-niques lors des beaux jours d'été. Pourquoi ne pas en faire autant avant de retourner à votre point de départ ? 01 Un bras articulé, le pantographe, recharge le véhicule électrique au square Victoria. 02 Un bus de la ligne 36 devant le théâtre Corona. PARC JEAN-DRAPEAU LA LIGNE 767 EN SERVICE Depuis le samedi 11 juillet 2020, cette navette est en service tous les jours entre 8 h et 20 h 30. Les départs s'effectuent aux 10 minutes entre 9h et 19h. SUR CERTAINES LIGN DE BUS DES SUPPORTS À VÉLO Saviez-vous que les bus des lignes suivantes sont munis de supports à vélo ? p3—, MT*, 180, -111.140. 365, 715 Si vous voulez savoir comment installer votre vélo sur un support, consultez www.stm.info/velo. Vous verrez, c'est très simple. Prenons soin de nous Voyez nos conseils  : stm.infolcoronavirus
métr's" journalmetro.com Week-end 24-27 juillet 2020 3 AC'1LITÉk t Deux enfants décèdent en moins de 12 heures Tragédie. Montréal a été le théâtre de deux drames en moins de 12 heures entre mercredi et hier, alors qu'un garçon de huit ans a perdu la vie dans un accident de la route et qu'une fillette de six ans est décédée des suites d'une attaque à l'arme blanche. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journaimetro.com Le premier événement s'est déroulé dans l'arrondissement du Sud-Ouest, sur la rue Saint-Ambroise. Le garçonnet traversait la rue à pied après sa journée dans un camp de jour quand il a été happé par une voiture. La conductrice avait initialement effectué son arrêt obligatoire avant de redémarrer. Conscient à l'arrivée de l'ambulance, le garçon a succombé à ses blessures à l'hôpital. C'est une dame de 34 ans qui était au volant de la voiture. Elle a subi un choc nerveux, a rapporté le Service de police de La rue Desautels, endroit où la fillette a été poi nardée, a été bouclée. f COSMO SANTAMRIA/CTV la Ville de Montréal (SPVM). L'enfant était inscrit dans un camp de jour du secteur, le Centre récréatif, culturel et sportif (CRCS) St-Zotique. L'organisme a par la suite diffusé l'information sur son site Web. « Aujourd'hui lors du départ du camp vers 16h00, un enfant a été renversé par une voiture en traversant la rue pour rejoindre son parent. C'est avec beaucoup de tristesse que nous vous informons que l'enfant est décédé des suites de l'accident », peut-on y lire. 4e ileum « Montréal pleure les deux jeunes enfants qui ont perdu la vie au cours des dernières heures. Comme mère, comme mairesse et comme l'ensemble des Montréalaises et Montréalais, j'en ai le coeur brisé. » Valérie Plante, mairesse de Montréal Second décès dans Mercier Quelques heures plus tard, dans Mercier, le SPVM a reçu un autre appel au 911. Cette foisci pour signaler des blessures subies par une fillette de « possiblement » six ans. La petite a reçu des coups d'arme blanche et est décédée à l'hôpital. Il s'agit du ne ho- La référence en matière de jeux vidéo et jeux de société Assouplissement des règles La limite pour les rassemblements intérieurs et extérieurs, fixée à 5o personnes depuis quelque temps, passe désormais à 250. Une règle qui s'appliquera uniquement dans les lieux publics, a précisé hier le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). errai) micide à Montréal cette année. La fillette était en compagnie de sa mère de 36 ans. Son implication dans l'affaire reste à établir. Elle était sur place lorsque la police est arrivée dans le logement de la rue Desautels. Elle avait des blessures mineures. Elle sera interrogée par des enquêteurs du SPVM. Articles Guides Vidéos Pocica sts Harcèlement, Enquête à Rideau Hall ALICE CHICHE alicechiche@journatmetro.com Une enquête est déclenchée à la suite des allégations d'un climat de travail toxique à Rideau Hall que dirige la gouverneure générale du Canada, Julie Payette. Le Bureau du Conseil privé (BCP), le ministère du premier ministre a lancé hier soir « un examen approfondi, indépendant et impartial des préoccupations soulevées par d'anciens employés et des employés actuels », a indiqué le BCP dans un communiqué de presse. L'enquête est lancée quelques jours après les révélations de CBC concernant un climat de travail qualifié de « toxique » au bureau de la gouverneure générale du Canada. Julie Payette a déclaré être « entièrement d'accord avec y a I d U - - Un dernier au revoir « Il est primordial que tous les employés qui travaillent à Rideau Hall bénéficient d'un environnement de travail sain et sécuritaire, en tout temps et en toutes circonstances » Julie Payette, gouverneure générale du Canada la conduite d'un examen indépendant » dans un communiqué publié peu après l'annonce du déclenchement de l'enquête par le BCP. Julie Payette a expliqué également prendre « très au sérieux les questions de harcèlement et de milieu de travail » et se dit « profondément préoccupée » à la suite des allégations rapportées dans les médias. 77:1 —. 11.x mlubl311i ilmai Les proches des victimes de la pandémie au CHSLD Angelica se sont réunis devant l'établissement pour honorer la mémoire des défunts, faute d'avoir pu organiser des funérailles traditionnelles./JOSIE DESMARAIS/MÉTRO Jiï



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :