Métro Montréal n°2020-07-17 vendredi
Métro Montréal n°2020-07-17 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-17 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : un masque lourd à porter.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
métr journalmetro.com Week-end 17-20 juillet 2020 ACTUALITÉ 4 Transmit adanti Des Bientôt de nouvelles lacunes signaléesàrlideM rues partagées Plusieurs étudiants en situation de handicap déplorent des lacunes dans l'offre de transport adapté sur le site de l'Université de Montréal (UdeM), qui continue de s'élargir et de desservir une clientèle croissante. Le contrat de l'entreprise actuelle arrivant à son terme, l'université a relancé un appel d'offres. Cela pour permettre d'assurer les déplacements des étudiants à mobilité réduite dans un véhicule adapté entre les différents pavillons du vaste campus, incluant les résidences étudiantes. Même si les besoins sont croissants, l'UdeM a confirmé que ce nouveau contrat de cinq ans ne prévoit pas faire appel aux services de plus d'un chauffeur. Selon Simon Phaneuf étudiant et président du groupe Handicap accompagnement regroupement recherche et projet (HARRP), « en début Selon l'appel d'offres passé par l'UdeM, un chauffeur sera chargé d'assurer les déplacements des étudiants à mobilité réduite. de session, le chauffeur se débrouille, mais ça devient plus complexe en mi-session et en fin de session. C'est sûr que le chauffeur va être dans le jus ». Parmi les autres lacunes observées, des étudiants en situation de handicap déplorent l'absence d'offre de service après 16h30. Or, plusieurs d'entre eux ont des cours le soir. Ils doivent alors se tourner vers le service de transport adapté de la Société de transport de Montréal (STM). « Mais il faut attendre au moins 30 minutes sur place [avant que le chauffeur arrive] », indique M. Phaneuf. ZACHARIE GOUDREAULT Relancer le centre-ville Dans les prochaines années, Montréal accueillera une nouvelle tour résidentielle au 1 Square Phillips. Selon le Groupe Brivia, instigateur du projet, elle sera la plus haute du secteur et contribuera à stimuler l'économie du Centre-Ville frappée par la pandémie.m. DESMARMS/MÉTRO Jeux4:3 Mile Ey'L'arrondissement du Plateau-Mont-Royal aménagera deux rues partagées dans les prochains jours et autorisera l'installation de terrasses commerciales sur un total de trois artères du Mile End afin de contribuer à sa relance économique, a appris Métro. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauEt@journahnetro com Mercredi, l'arrondissement a distribué des avis aux résidents et aux commerçants de la rue Saint-Viateur et des avenues Bernard et Fairmount Ouest afin de les informer des nouveaux aménagements qui verront le jour prochainement sur ces trois rues commerciales du Mile End. Les commerçants d'un tronçon de 250 mètres de la rue Bernard Ouest pourront « exceptionnellement » installer gratuitement des terrasses devant leur établissement, indique l'un des avis. Rues partagées Des tronçons de la rue Saint- Viateur Ouest et de l'avenue Fairmount Ouest se transformeront pour leur part en rues La référence en matière de jeux vidéo et jeux de société Un café de la rue Saint-Viateur. i JOSIE DESMARAIS/MÉTRO partagées, où la limite de vitesse sera abaissée à 20 km/h. Les stationnements seront également retirés des tronçons concernés afin de laisser plus de place aux piétons et aux cyclistes sur la chaussée. Les commerçants, pour leur part, pourront aménager gratuitement des terrasses devant leur établissement. « La clientèle va se sentir plus en sécurité. On va aussi pouvoir servir à l'extérieur, en plein air, donc d'un point de vue de santé et de sécurité, c'est beaucoup mieux », se réjouit le commerçant Ould Atigh, qui possède un restaurant et un café situés sur ce tronçon de l'avenue Fairmount Ouest. Ce sera aussi pour lui une Articles Guides Vidéos Podcasts occasion de tenir des activités culturelles, comme des spectacles de musique acoustique traditionnelle « qui attirent 15 ou 20 personnes tout en respectant les mesures sanitaires et sans déranger le voisinage ». L'arrondissement assure d'autre part que, malgré le retrait des espaces de stationnement, les commerçants pourront continuer d'effectuer des livraisons sur ces rues partagées. Une demande entendue Le Plateau—Mont-Royal a prévu réaménager 30 km de rues cet été afm de donner la priorité aux piétons et aux cyclistes. Ce projet a notamment amené l'arrondissement à réserver l'avenue du Mont- « Normalement, l'été, on a une clientèle qui vient de Toronto, des Etats- Unis et d'ailleurs. Mais cet été, il n'y en a pas. Donc, on a besoin d'une clientèle qui vient id en marchant. » Ould Atigh, commerçant du Mile End Royal aux piétons, à aménager des corridors sanitaires à divers endroits ainsi qu'à annoncer la création d'une rue partagée sur l'avenue Duluth. Des initiatives qui s'inscrivent dans le Plan de déplacements estival de la Ville, qui vise à faciliter le respect de la distanciation physique par les Montréalais cet été. Constatant que de tels aménagements tardaient à voir le jour dans son quartier, l'Association des gens d'affaires du Mile End a entamé des démarches auprès de l'arrondissement afin de réclamer l'aménagement de rues partagées sur les artères commerciales du quartier. « C'est surtout pour la relance économique. On voulait permettre aux clients de pouvoir s'installer à l'extérieur. Parce qu'encore maintenant, les clients sont très réticents à s'installer à l'intérieur des commerces », explique le président de l'Association, Hamza Bousaidan. « Espérons que ça va relancer vraiment l'activité économique des petits restaurants », conclut-il.
ACTUALITÉ 5 Exaspérés des déchargements Propret Lassés de voir des amas de déchets être déchargés illégalement dans leur voisinage, un couple de Montréal- Nord demande à la population de mieux réagir lorsqu'ils sont témoins de ce type d'incivilité. OLIVIER FAUCHER ofaucher@metromedia.ca Un dimanche après-midi, vers la fin du mois de juin, Ginette Gaudreau et Michel Saint-André ont vu une camionnette munie d'une remorque décharger ce qui semble être un amas de résidus de construction sur un terrain adjacent au leur. « J'étais assise en train de prendre mon café quand je l'ai vu décharger, raconte Mme Gaudreau. Ça a fait un fracas. J'aurais voulu prendre la plaque sur son camion, mais il n'y en avait pas », ajoute la citoyenne qui a toutefois pu photographier le véhicule responsable. Après avoir analysé les photos, l'arrondissement de Montréal-Nord a conclu que l'événement avait « toutes les allures d'un dépôt illégal sur un terrain privé » et l'a qualifié de « déplorable » Ce n'est pas la première BOULEVARD GOUIN Sens uniques et une voie cyclable bonifiée À Montréal-Nord, le boulevard Gouin sera en sens unique, parfois vers l'Ouest, parfois vers l'Est, pour permettre l'aménagement de la voie active et sécuritaire (VAS) jusqu'à l'automne. Les travaux de la VAS devraient débuter le 18 août à Ahuntsic et le 20 août à Montréal-Nord. Ginette Gaudreau et Michel Saint-André./OLIVIER FAUCHER/MÉTRO fois que le couple est témoin de ces incivilités. Ces dernières années, ils affirment avoir vu à maintes reprises des camions décharger des déchets, parfois même sur le terrain de l'immeuble où ils habitent. « On a eu des matériaux de construction, des pneus... » Garder l'oeil ouvert Mme Gaudreau et M. Saint- André font le plaidoyer d'un quartier propre. Ils aimeraient que la population soit plus vigilante afin de mieux lutter contre ces comportements. « Ça affecte l'environnement et notre qualité de vie, déplore M. Saint-André. Il faut que ça arrête. Quand vous voyez un camion qui s'arrête et qui décharge son Une piste cyclable bidirectionnelle sera implantée sur le côté nord du boulevard Gouin, entre les avenues Christophe-Colombet Ozias-Leduc. Ces aménagements temporaires seront retirés à la fin du mois de septembre. MÉTRO 200$ Déverser des déchets sur un terrain privé ou public est interdit. Les responsables encourent une amende de loo$ à 200$. stock, appelez la police. » Montréal-Nord invite les citoyens à noter le numéro de la plaque et à porter plainte s'ils sont témoins d'un dépôt illégal. « C'est un problème récurrent, mais pas fréquent », a commenté le porte-parole Daniel Bussières. L'arrondissement, qui ne collecte toutefois pas de statistiques sur le problème, estime que celui-ci est « multiple », c'est-à-dire que les coupables peuvent être des entreprises, comme des citoyens. SPVM Recherche de victimes Le Service de police de la Ville de Montréal a démantelé un réseau de prêts usuraires et d'extorsion basé à Montréal-Nord et cherche des victimes. Selon l'enquête policière, Charles Odner, Dantes Hulbens, Louis Frantz et Carlos Rodriguez, arrêtés et accusés d'extorsion, utilisaient un local de la rue Fleury. berne Le port du masque est obligatoire à partir du 18 juillet dans les lieux publics fermés et partiellement couverts comme les supermarchés, centres commerciaux, boutiques, cinémas, restaurants et bars. Plus e jamais, on doit se protéger. Québec.ca/masque 1 877 644-4545 Votre j, gouvernement Québec



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :