Métro Montréal n°2020-07-15 mercredi
Métro Montréal n°2020-07-15 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-15 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : des heures d'attente pour le dépistage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
CULTURE LES PETITES SALLES SUR LA CORDE RAIDE Des propriétaires de salles de spectacles indépendantes s'inquiètent pour leur survie post-COVID-19. page 7 MONTRÉAL Mercredi 15 juillet 2020 journatmetro.cométr Des heurs d'attente pour LE DEPISTAGE, page 3 _. L'appel au dépistage lancé lundi par la Santé publique a provoqué d'interminables files d'attente, hier, devant les établissements offrant ce service, comme ici dans la cour de l'Hôtel-Dieu./PZ/SIE DESMRAIS/MÉTRO ileum TENDANCES MAILLOTS DE BAIN 100% QUÉBÉCOIS Notre journaliste a trouvé les cinq marques locales les plus en vogue au bord de l'eau. page 9 air Santé Une pétition contre le port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés circule sur le web. Elle a récolté des dizaines de milliers de signatures en un seul jour. Le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, a défendu hier sa décision, qu'il juge essentielle pour limiter la propagation du coronavirus. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreault@journalmetro.com Une Québécoise a mis en ligne hier une pétition qui s'oppose à la décision du gouvernement Legault de rendre le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics fermés à partir du 18 juillet. Métro vous encourage à acheter bleu Ensemble, soutenons l'économie d'ici ! jeurnalmetro.corn Pétition contre le port du masque La référence en matière de jeux vi eo et jeux e société Articles I Guides I Vidéos I Podcasts « Les gens qui ne porteront pas le masque vont être responsables, sans le savoir, de la mort de quelqu'un. » D'Horacio Arruda, directeur national de la Santé publique Ceux-ci comprennent notamment les magasins, les restaurants, les bars et les bibliothèques de la province. En fin d'après-midi, hier, cette pétition avait déjà recueilli plus de 48 000 signatures. « C'est un mouvement de démocratie et je suis pour la démocratie. Les gens ont le droit de s'opposer. Mais là, on a dû faire un choix », a réagi hier M. Arruda en conférence de presse à Trois-Rivières. Il a confié avoir reçu dans les derniers jours « des courriels de personnes qui disent que je suis rendu Staline et que je deviens dictateur » en raison de cette obligation prochaine. Efficacité du masque Dans sa missive, la citoyenne Geneviève Sénécal remet en question l'efficacité du port du masque pour prévenir la propagation du coronavirus. Or, alors que des preuves scientifiques émergent quant à la transmission du coronavirus par l'air, de plus en plus d'experts recommandent le port du masque. De nombreux épidémiologistes, médecins et autres experts du milieu de la santé avaient d'ailleurs fait front commun le mois dernier pour presser Québec de rendre le port du couvre-visage obligatoire dans les lieux publics fermés. M. Arruda a affirmé qu'il aurait préféré réussir à convaincre les Québécois de porter le masque de façon volontaire. Hier, la Direction de la Santé publique de Montréal a annoncé avoir recensé une trentaine de personnes infectées au coronavirus ayant fréquenté au moins neuf bars de la métropole dans les dernières semaines.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :